114 bouteilles de Romanée Conti vendues 1,292 millions d’euros à Hong Kong

Le lot adjugé (© Sotheby's)
Le lot adjugé (© Sotheby’s)

Le record absolu du prix payé pour un unique lot de vin est donc tombé (à juste titre) il y a quelques jours. La précédente marque, établie en 2006 à 840 000 euros grâce à la vente de 50 caisses de Château Mouton-Rothschild a donc été largement dépassée  et portée à 1,292 millions d’euros…
En cause, la rareté du lot. Il est déjà compliqué de se procurer plusieurs bouteilles d’un même millésime: le domaine ne produit qu’environ 6000 bouteilles de ce vin mythique chaque année, la parcelle en question n’atteignant pas les 2 hectares ! En réunir 6 de chaque millésime entre 1992 et 2010 tient du prodige, et les acheteurs ne s’y sont pas trompés : au prix d’adjudication, le prix moyen de la bouteille a été porté à 11 300€, et le prix du verre à : 1 300€ environ ! Par rapport à la cote iDealwine de ces vins, la surcote s’établit à 38%. Une prime qui n’est pas démesurée au regard de la rareté absolue des vins en question.

Au-delà de l’aspect purement événementiel de l’événement, cette vente vient à point nommé pour conforter le statut un peu à part des vins français, dans un marché où la concurrence fait rage. Aucun vin au monde, vendu aux enchères dans un format classique de bouteille, ne peut aujourd’hui prétendre atteindre de tels niveaux de prix, de surcroît dans le cadre d’une vente qui n’a pas de caractère caritatif. Et c’est bon signe pour l’ensemble de la filière. Que cette vente ait eu lieu en Asie, qu’elle vienne conforter, dans l’esprit des amateurs et des collectionneurs, le caractère de haute qualité et la part de fantasme qui s’attache aux vins français, ne pourra que ravir les producteurs qui exportent leurs bouteilles.

A l’heure où le tout nouveau millésime 2014 est scruté avec attention par l’ensemble des intervenants après trois millésimes difficiles, il est de bon augure qu’une vente exceptionnelle du « vin le plus désirable du monde » vienne rappeler la place particulière qui tiennent les grands vins français dans l’imaginaire des collectionneurs.

Consultez les ventes de vin du domaine de la Romanée Conti

En savoir plus sur la Romanée Conti

La cote iDealwine de la Romanée Conti

Romanée-Conti 2010 8648 €
Romanée-Conti 2009 12174 €
Romanée-Conti 2008 7582 €
Romanée-Conti 2007 6843 €
Romanée-Conti 2006 7200 €
Romanée-Conti 2005 11048 €
Romanée-Conti 2004 6840 €
Romanée-Conti 2003 9026 €
Romanée-Conti 2002 7871 €
Romanée-Conti 2001 7334 €
Romanée-Conti 2000 8677 €
Romanée-Conti 1999 9933 €
Romanée-Conti 1998 7682 €
Romanée-Conti 1997 7281 €
Romanée-Conti 1996 8024 €
Romanée-Conti 1995 8750 €
Romanée-Conti 1994 8168 €
Romanée-Conti 1993 6384 €
Romanée-Conti 1992 6365 €

Consultez le prix d’un vin

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

A lire également dans le Blog iDealwine :

Une bouteille de Romanée Conti 1990 vendue 12620€ en vente on-line sur iDealwine

Musigny et Chambertin du Domaine Drouhin : enchères au sommet

Belle enchère : 6420€ pour Les Gaudichots 1929, l’ancêtre de La Tâche

Focus sur les belles enchères de la vente on-line du 24 septembre

Vente en salle : la Bourgogne en tête d’affiche

Hospices de Beaune : le régisseur Roland Masse tire sa révérence

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

plaque

Lafite contre Lafitte : la guerre des marques se poursuit en Chine

Après sa défaite en 2010, le Château Lafite Rothschild ne renonce pas à la guerre, et poursuit sa bataille, en Chine cette fois-ci, contre le Château Lafitte, un domaine situé ...

La semaine des primeurs 2007 à Bordeaux : premières impressions

Comme chaque année, la grand-messe des primeurs s’est déroulée début avril à Bordeaux. Déjà fleurissent sur le Net les premiers ...

Alfred Tesseron (Pontet-Canet) rachète le domaine de l’acteur Robin Williams en Californie

Voilà un nouvel investissement de taille, d’un portefeuille français en direction d’outre-Atlantique. Le domaine viticole de Robin Williams, ainsi que sa luxueuse demeure californienne, viennent d’être acquis par un grand ...