PALMARES : le TOP 20 des vins de Provence et de Corse aux enchères

Au cœur de l’été, une incursion dans les vignobles méridionaux s’impose pour faire le point sur les domaines qui se sont distingués sur iDealwine lors des ventes aux enchères du premier semestre. Zoom sur les 15 domaines les plus recherchés de Provence, et le TOP 5 des vins Corse.

Le Sud de la France regorge de trésors, pour certains insuffisamment reconnus car le commun des amateurs voit dans les vignobles méridionaux avant tout un producteur de vins rosés, pas tous de la meilleure qualité. Or, nous ne vous dirons jamais assez que, en choisissant finement vos bouteilles, vous vous régalerez. Et que, au passage, lorsque vous vous intéresserez aux vins de Provence, mais aussi aux vins de Corse, vous allez mettre la main sur de magnifiques bouteilles, en rosé certes, mais également en blanc, ou en rouge, ces derniers se révélant souvent des vins d’exceptionnelle garde.

Commençons par les vignobles du sud, situés sur le continent. Pour établir ce palmarès, rappelons que nous n’avons retenu qu’une seule cuvée par domaine présent dans les ventes aux enchères du premier semestre sur la plateforme d’iDealwine. L’objectif étant de faire émerger le plus grand nombre de vignerons, et pas uniquement les deux ou trois qui se détachent dans chaque région.  Parmi les 15 vins du Sud de la France retenus dans le classement, le premier est un…ovni, puisqu’il s’agit du domaine de Trévallon. Un domaine relativement récent (la première cuvée remonte à 1976), dont le vignoble est constitué de petite parcelles situées dans un rayon de 2 kilomètres autour de la cave, sur lequel Eloi Dürbach a fait un choix iconoclaste, plantant son vignoble à parts également entre cabernet sauvignon et syrah. Non homologué par l’AOC Baux de Provence, ce vin étiqueté en tant que « simple » vin de pays des Bouches du Rhône – devenu depuis IGP des Alpilles – est aujourd’hui plébiscité dans les millésimes matures. C’est ainsi que le 2000 a été adjugé 145€ en janvier dernier à un acheteur français.

Deux autres cuvées de vins pleinement matures ont eux aussi franchi le seuil des 100€ aux enchères au cours du premier semestre. Il s’agit tout d’abord de la cuvée Cabassaou 2001 du domaine Tempier – propriété historique de l’appellation Bandol – un vin puissamment aromatique, issu à 95% de mourvèdre. L’autre est issu de l’une des signatures de référence de cette même appellation, le Château de Pibarnon, dont la cuvée de rouge a été adjugée 102€ dans le millésime 1985. On note à cet égard que Bandol se taille la part du lion dans ce classement, avec neuf cuvées sur 15 provenant de cette appellation. On trouve ainsi les châteaux Pradeaux (#5) et Vannières (#6), les domaines Gaussen (#7), de Terre Brune (#8) et Lafrand-Veyrolles (#11), ou encore le domaine de la Bastide (#15), ce dernier ayant récemment fait vibrer l’équipe iDealwine lors d’une récente dégustation de sa jolie gamme de blancs, de rosés et de rouges.

Deux vins blancs seulement figurent au palmarès, mais quels blancs ! Celui du Château Simone, qui occupe la 4e place du classement, est souvent considéré comme le plus grand vin blanc méridional, et parmi les plus grands blancs français. En tout état de cause, cette cuvée qui gagne à patienter quelques années en cave a été vendue aux enchères pour 61€ dans le millésime 2007. L’autre blanc de la sélection est issu d’un domaine rare, au sein d’une appellation menacée par la spéculation immobilière qui fait rage dans ce secteur situé sur les hauteurs de Nice, puisqu’il s’agit de la cuvée Baron G du Château de Bellet (#14).

TOP 20 – PROVENCE (1ER SEMESTRE 2017)

# Vin Millésime Prix adjudication TTC unitaire(rapporté à la bouteille) Profil acheteur Pays
1 Bouches du Rhône Domaine deTrévallon 2000 145,20 € Particulier FRANCE
2 Bandol Tempier Cuvée Cabassaou 2001 144,00 € Particulier FRANCE
3 Bandol Château de Pibarnon 1985 102,00 € Particulier FRANCE
4 Palette Château Simone 2007 61,20 € Particulier FRANCE
5 Bandol Château Pradeaux 1995 54,00 € Particulier FRANCE
6 Bandol Château Vannières 1990 48,00 € Particulier HONG KONG
7 Bandol Le Galantin 1978 44,40 € Particulier FRANCE
8 Baux de Provence Coeur de Romanin Château Romanin 2003 37,20 € Particulier FRANCE
9 Bandol Domaine Gaussen 1995 37,20 € Particulier FRANCE
10 Bandol Domaine de Terrebrune 2009 35,40 € Particulier FRANCE
11 Bandol Domaine Lafrand Veyrolle Cuvée spéciale 2005 30,00 € Particulier FRANCE
12 Baux de Provence Clos Milan Henri Milan 2003 28,20 € Particulier FRANCE
13 Bouches du Rhône Château Revelette Le Grand Rouge 2007 25,20 € Particulier FRANCE
14 Bellet Château de Bellet Baron G 1996 24,00 € Particulier ETATS-UNIS
15 Bandol Domaine de la Bastide Cuvée Fontaneou 2011 23,40 € Particulier FRANCE
16 Baux de Provence Cuvée Romanin Château Romanin 2000 21,60 € Particulier FRANCE
17 Bandol Domaine de la Vivonne 2000 21,60 € Particulier FRANCE
18 Bandol Domaine des Baguiers 1989 20,40 € Particulier FRANCE
19 Bandol Prestige Barthès 2007 18,00 € Particulier FRANCE
20 Bandol Domaine de la Noblesse 1982 16,00 € particulier FRANCE

 

Parmi les vins de Corse, les cinq cuvées les plus chères aux enchères au cours du premier semestre sont issues des grands vignobles de l’île de Beauté : le patrimonio d’Antoine Arena – figure ô combien charismatique de la viticulture corse – s’établit en première position. Au sein de ce domaine cultivé en biodynamie, la parcelle Grotte di Sole, exposée plein sud sur un terroir argilo-calcaire donne un rouge très intense, profond, de grande classe. Dans le millésime 2001 ce vin élégant et harmonieux a été adjugé 60€. Autre signature de renom, celle d’Yves Canarelli à Figari. Son Clos Canarelli rouge se place au 2e rang du palmarès, vendu 55€ dans le millésime 2000. Vient ensuite la cuvée Damianu du domaine U Stiliccionu, une exploitation en conversion à la biodynamie et qui vinifie ses cuvées dans un esprit « nature », sans ajout de soufre… sans surprise, les amateurs pointus ont donc réservé un bel accueil aux enchères à cette cuvée qui fleure bon les fruits rouges, la garrigue et les notes mentholées. Seul vin blanc de ce TOP 5, le Biancu Gentile d’Yves Leccia figure incontestablement parmi les valeurs sûres du patrimoine viticole corse. On trouve enfin dans ce classement l’un des noms les plus connus en matière de vins corses, celui du Comte Peraldi, à Ajaccio.

TOP 5 – CORSE (1ER SEMESTRE 2017)

# Vin Millésime Prix adjudication TTC unitaire(rapporté à la bouteille) Profil acheteur Pays
1 3 bt Patrimonio Grotte di Sole Antoine Arena 2001 60,4 particulier ETATS-UNIS
2 4 bt Figari Clos Canarelli 2000 54,6 professionnel FRANCE
3 1 bt Ajaccio Damianu Domaine U Stiliccionu 2013 39,6 particulier FRANCE
4 2 bt Vin de Corse Bianco Gentile Yves Leccia 2012 26,4 particulier FRANCE
5 1 bt Ajaccio Comte Peraldi 2006 24 particulier FRANCE

 

Voir les vins de Provence en vente actuellement

Voir les vins de Corse en vente actuellement

Tous les vins actuellement en vente sur iDealwine

Recherchez le prix d’un vin

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

A lire également dans le blog d’iDealwine :

PALMARES : le TOP 20 des vins de Bourgogne dans les ventes aux enchères

PALMARES : le top 20 des vins étrangers dans les ventes aux enchères

PALMARES : le TOP 20 des vins de Bordeaux dans les ventes aux enchères

PALMARES : le TOP 20 des vins du Beaujolais

PALMARES Loire : le TOP 20 des vins les plus chers

PALMARES : le TOP 20 des vins du Rhône

Palmarès : le TOP des vins du Sud-Ouest aux enchères

PALMARES : le TOP 20 des vins du Languedoc et du Roussillon aux enchères

PALMARES des vins du Jura-Savoie et d’Alsace : à l’Est, du nouveau

Palmarès : le top 50 lots et vins les plus chers aux enchères (1er semestre 2017)

  • Voir les commentaires (2)

  • Bley Manuel

    Petite erreur, Trévallon était étiqueté VDP des Bouches du Rhône, il est désormais en IGP des Alpilles…

    • iDealwine

      Merci de votre commentaire et pour votre attention. Effectivement Trévallon est étiqueté en IGP des Alpilles depuis le millésime 2009.
      Cordialement,
      La rédaction

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Comment choisir son champagne (1ère partie) ?

C’est parfois aux questions les plus simples qu’il est le plus difficile de répondre. Avec une AOC Champagne qui regroupe ...

Vente à prix fixe : Clos Puy Arnaud, quand la biodynamie s’invite à Bordeaux

La biodynamie se développe en France mais reste rare à Bordeaux. La conversion de Pontet-Canet a frappé les observateurs mais d’autres domaines sont engagés dans cette pratique depuis plus longtemps ...

Domaine Fouassier : la biodynamie a transformé leurs sancerres !

Les domaines en bio ou, mieux encore, en biodynamie ne sont pas très nombreux à Sancerre. Le mérite de la famille Fouassier n’en n’est que plus grand. Leur travail est ...

Partage(s)