L’appellation Pomerol star de Bordeaux et des ventes aux enchères

La Fleur PetrusL’appellation Pomerol a concentré l’appétit des amateurs lors de la vente qui s’est achevée en ligne le 30 août dernier. Retour sur cette appellation mondialement prisée, et plus particulièrement sur un cru qui commence à faire parler de lui, le château La Fleur Petrus.

L’appellation Pomerol est, à l’échelle de Bordeaux, tout simplement microscopique : elle couvre en effet 813 hectares en AOC Pomerol, soit à peine 0,7% de la surface des vignes plantées dans la région. Le fabuleux terroir de l’appellation, identifié à l’époque romaine, a ensuite été exploité par les Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem. Pomerol était considéré comme une étape appréciée des pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle, qui venaient trouver leur réconfort dans ses vins généreux. Plusieurs fois malmené au cours de l’histoire (de la guerre de Cent Ans au phylloxera), Pomerol doit notamment sa renommée récente – à l’issue de la deuxième guerre mondiale – au dynamisme de plusieurs familles venues de Corrèze et de Belgique. Le vignoble est en effet implanté sur un plateau, qui descend par terrasses successives jusqu’à la vallée de l’Isle (confluent de la Dordogne). Si le sol du vignoble est composé de graves plus ou moins compactes, avec une proportion variable de zones argileuses et sablonneuses, l’une des particularités de l’appellation est la présence dans le sous-sol d’oxydes de fer – également appelés crasses de fer – qui confèrent aux vins un caractère qui le distingue de tous les autres. Les vins les plus illustres de l’appellation, Petrus en tête, mais aussi La Conseillante, en sont généreusement dotés.

Une autre spécificité de l’appellation Pomerol est la taille relativement petite des propriétés, qui a pour conséquence une production infiniment plus faible que les volumes issus des grands crus classés du Médoc. Cette caractéristique induit un effet de rareté immédiat, qui se manifeste dès la sortie du domaine. Conjuguée à la qualité des vins, cette difficulté à mettre la main sur les crus de Pomerol dès leur vente en primeur contribue à renforcer l’attractivité de l’appellation. Et puis il y a eu le mythe. Un mythe qui porte le nom de Petrus, fleuron des domaines exploités par la famille Moueix. Un mythe qui s’est construit à partir de 1945, et qui au fil des ans a vu son prestige croître encore quand il a été servi lors du mariage de la future reine Elisabeth II, puis à la table de la Maison Blanche sous la présidence des Kennedy. Aucun classement officiel (à l’exception d’une tentative qui est tombée dans les oubliettes de l’histoire…) n’est venu établir la hiérarchie des vins de Pomerol. Mais si l’on s’en tient au verdict du marché, Petrus tient la tête du palmarès, et de loin ! Car les ventes aux enchères sont régulièrement le théâtre de beaux résultats sur les vins de l’appellation Pomerol. Petrus en est bien sûr le chef de file : valeur sûre s’il en est de la cote iDealwine, Petrus est de ces vins dont les prix sont systématiquement orientés à la hausse, y compris dans les millésimes récents ou dans les années « classiques ». Les dernières enchères, achevées en ligne le 29 août, n’ont pas fait exception à la règle : petrus 2006 s’est vendu 1986€ (+26%), le 2007 a atteint 1905€ (+24%), le 2008 a été adjugé 1885€ (+8%). Plus proche de nous encore, le 2011 progressait encore de 5% à 1763€. Les années très recherchées telles que 2005 ou 2009, un cran au-dessus encore en termes de prix, voient également leur cours s’apprécier. Noté 100/100 par Robert Parker, le 2009 a franchi le seuil des 3000€ (à 3040€, +4%) le 29 août, tandis que le 2005 partait pour 2675€ (+4% également).

La Fleur Petrus, un outsider

Longtemps resté dans l’ombre de son illustre voisin, le château La Fleur Petrus a fait une apparition remarquée sur la scène des enchères lors de la vente du 29 août 2017. Plusieurs millésimes de ce cru étaient en effet proposés à la vente. Les prix atteints sont évidemment sans commune mesure avec ceux de Petrus, mais on note un intérêt croissant pour le domaine, notamment dans les millésimes récents. Il faut dire que le vignoble de La Fleur Petrus, ainsi que son l’indique, est implanté à proximité des châteaux Lafleur et … Petrus. Il est en effet situé sur l’un des terroirs les plus qualitatifs de l’appellation, sur le plateau de Pomerol. Acquis par Jean-Pierre Moueix en 1953, le vignoble a été agrandi en 1995 avec le rachat de 4 hectares supplémentaires au château Le Gay. Les vignes plantées majoritairement de  merlot (80%), complété par 20% de cabernet franc, couvrent désormais une surface de 18,7 hectares. Jusqu’en 2008, la direction technique du domaine était assurée par Jean-Claude Berrouet , puis Eric Murisasco a pris sa suite. Les grands millésimes se distinguent par leur texture soyeuse et une matière fabuleuse, ainsi qu’une longueur en bouche exceptionnelle. La présence – rare – de ce vin aux enchères n’a pas échappé aux amateurs lors de la dernière vente. Un double-magnum du superbe millésime 2010 – noté 97/100 par Parker – s’est envolé à 1459€ (+30%). Le 2005 a dans la même vente franchi le seuil des 200€ la bouteille (213€, +11%). De belles enchères ont aussi été enregistrées dans les millésimes 2011 (171€, +13%) et 1999 (168€, +10%). Un vin à suivre de près, donc…

Parmi les autres vins de Pomerol adjugés lors de la vente du 30 août, on note aussi la belle performance de château-l’église-clinet 2005 (438€, +3%) et de trotanoy 2009 (274€, +6%). Ce dernier était également présent en double magnum, et dans le millésime 2010. Un flacon adjugé 960€ (+27%). Parmi les pomerol plébiscités aux enchères sur iDealwine, on trouve également La Conseillante, dangereux challenger de Petrus, et aussi les châteaux Lafleur, Le Pin ou Vieux Château Certan. Traditionnellement, les vins du Libournais, et de Pomerol tout particulièrement, sont fort appréciés outre-Quiévrain. De fait, les amateurs belges sont nombreux à jeter leur dévolu sur les vins de cette appellation (quand ils ne sont pas eux-mêmes propriétaires à Pomerol, comme c’est le cas de Château Le Pin). Pour autant, et cela fait plaisir, les clients français restent de fidèles afficionados des vins de Pomerol. Mais pour combien de temps ?

Consulter le rapport d’enchères des dernières ventes de vin (enchères on-line du 30 août 2017)

Voir les ventes de vins de Pomerol en cours sur iDealwine

Rechercher le prix d’un vin

Vous souhaitez vendre un vin de Pomerol ?

En savoir plus sur la vente de vin via iDealwine

Demandez une estimation de votre cave

A lire également dans le Blog iDealwine :

PALMARES : le TOP 20 des vins de Bordeaux dans les ventes aux enchères

Belles enchères : Petrus en miniature, Bordeaux 2005 et vieux millésimes à l’honneur

Pomerol : le Conseil d’Etat autorise la vinification en dehors de l’appellation

Bordeaux : et maintenant un château à Pomerol pour Jack Ma (Alibaba)

Pleins feux sur Petrus, le mythe de Pomerol

Pomerol : le Château Beauregard change de mains

Le propriétaire de Château Latour investit à Pomerol et Saint-Emilion

  • Voir les commentaires (2)

  • sagory olivier

    estimation PETRUS 1994 ?

    • iDealwine

      Bonjour,
      La rubrique La cote iDealwine vous fournit gratuitement l’estimation de votre bouteille. Pour y accéder, c’est La cote iDealwine!
      Si vous souhaitez vendre cette bouteille vous trouverez à cette page toutes les informations sur la revente de votre cave via iDealwine.
      Merci de votre intérêt,
      La rédaction

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Vallée du Rhône : notre guide des vins (1/ 2)

Crozes-Hemitage, Cornas ou Saint-Joseph sont des noms familiers pour les amateurs de vin. Mais quelle est l’appellation qui satisfera le ...

Dégustation : huit clos, un déjeuner et une échappée belle dans le vignoble français

Le clos, un concept exclusivement bourguignon ? Point du tout ! Tour de France éclectique de huit d’entre eux, réunis le temps d’un déjeuner et de jolies rencontres.

Accords mets et vins : quels vins (français !) emporter pour vos vacances en Norvège ou en Suède ?

Second épisode de notre saga estivale sur les accords mets et vins : quels vins français emmener avec soi quand on va déguster la cuisine nordique de la Norvège ou ...

Partage(s)