Belles enchères : Petrus en miniature, Bordeaux 2005 et vieux millésimes à l’honneur

Les amateurs n’ont pas manqué de saluer, et surtout de faire honneur à la diversité des vins de Bordeaux livrés aux enchères lors de la vente du 10 mai. Zoom sur les principales tendances qui se détachent dans cette région.

Pas moins de 800 lots de grands crus bordelais ont changé de main lors des enchères qui se sont achevées en ligne sur iDealwine le 10 mai dernier. De chaque côté du fleuve de belles enchères ont été enregistrées : Petrus, bien sûr, s’est trouvé au centre de toutes les attentions, notamment dans un petit format rarissime et à peu près jamais croisé, de mémoire d’iDealwiner : un lot de 12… demi-bouteilles issues du millésime 1989 a été acquis par un amateur de Hong Kong pour 15840€, soit 1320€ le flacon. Dans un millésime à priori moins prisé, 2002, la star de pomerol a enregistré un beau résultat, à 2100€ la bouteille (+35%). Dans le même temps, des millésimes plus anciens trouvaient eux aussi preneur à des prix en hausse : 1260€ pour le 1979 (+11%) et 1260€ pour le 1976 (+25%).

Succès des 2005

Toujours sur la rive droite, mais à Saint-Emilion, plusieurs millésimes du château Clos Fourtet étaient proposés à la vente, et tous ont été plébiscités. Le 2010 s’est vendu 112€ tandis que le 2005 atteignait 120€, ce qui représente une progression identique de 13% par rapport à la cote de chacun de ces deux millésimes. D’ailleurs, il est intéressant de noter que les bordeaux 2005 suivent une trajectoire haussière depuis plusieurs mois. Dans ce millésime le Château Haut Brion voit ainsi son cours s’apprécier de 11% (570€), château-léoville-las-cases atteint 268€, en hausse de 18%, pichon-baron 132€ (+22%), pontet-canet 144€ (+14%) et calon-ségur 120€ (+33%). Sur la rive droite, château-clinet se vend désormais 116€ (+26%).

Vieux millésimes au sommet

L’appétit des amateurs est décidément insatiable pour les années de collection, toutes couleurs confondues. En rouge, le mythique château-palmer 1959 a vu son cours s’envoler à 840€ (+71%), tandis qu’un magnum de château-canon 1948 était adjugé 1080€ (+34%). Les liquoreux ne sont pas en reste, un flacon d’yquem 1934 est en effet parti lors de ces enchères à 1740€ (+4%) tandis que dans le millésime 1959 ce premier cru exceptionnel de Sauternes atteignait 1440€ (+11%).

Retrouvez les belles enchères de la vente du 10 mai dans nos rapports d’enchères

Demandez une estimation pour la vente de votre cave

En savoir plus sur la revente de vin via iDealwine

En savoir plus sur l’investissement vin

Consultez le prix d’un vin

A lire également dans le Blog iDealwine :

Belles enchères (2) : l’Asie se passionne pour les vins du domaine Leroy

Au top des enchères, Haut Brion 1989, Bonneau, Château-Chalon, Overnoy, et les grands champagnes millésimés

Qu’est-ce que le vin jaune ?

Belles enchères : 4081€ pour un chambertin 1971 du domaine Armand Rousseau

PARUTION : Baromètre iDealwine 2017, une analyse prospective des ventes aux enchères de vin

Palmarès : le TOP 50 des vins les plus chers en 2016

Belles enchères : de Bordeaux au sud de la France, la quête insatiable de la rareté

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Revente de cave : iDealwine vient chercher gratuitement vos vins cet été !

Cet été, offrez-vous un moment pour trier vos vins et en vendre certains. Nous offrons les frais d'enlèvement de votre cave si vous vous décidez d’ici le 15 août.

Achat direct : plus de 1 000 vins et plein de nouveautés dans tout le vignoble

Voici revenue notre grande vente mensuelle. Vous y trouverez le meilleur de chaque région, à prix propriété. Dans la perspective des fêtes de fin d'année, nous proposons ici de nombreux ...

les-gouttes-de-dieu-tome-31

31e tome de la saga Les Goutte de Dieu : la coupe est-elle pleine ?

Nous sommes en 2014 après Jésus-Christ. Tous les cercles d’œnophiles ont été envahis par le manga Les Gouttes de Dieu… Tous? Non ! Un village peuplé d’irréductibles Gaulois résiste encore ...