Notation des millésimes : le 2014 décrypté par iDealwine

Pontet-Canet-2014Pour aider l’amateur à s’y retrouver parmi la foison de vins offerts à la vente, iDealwine propose une grille de notation des millésimes, région par région. La dernière mise à jour en date concerne les vins produits en 2014.

 Nous sommes tous parfois perdus quand il s’agit de déterminer si le Languedoc a bénéficié d’une récolte de belle qualité en 2012, ou si l’année a été rude pour les vignerons du Rhône en 2008.

Pour vous guider, iDealwine met ainsi régulièrement à jour son tableau des millésimes. Le 2014, que l’on commence à trouver régulièrement dans les ventes, figure désormais dans la rubrique. Bien sûr, ces notes (sur 20) ne sont qu’indicatives, car dans un millésime délicat certains domaines s’en sortent toujours mieux que d’autres, notamment pour des raisons ayant trait à l’implantation de leurs vignes ou aux choix de vinification effectués.

Ce tableau se veut donc un outil parmi d’autres destiné à vous aider dans le choix de vos vins. Pour chaque millésime vous trouverez dans les grandes lignes les caractéristiques de l’année dans une région donnée, telles que le climat ou la maturité des raisins, en fonction des appellations.

Précision – de taille – : ce tableau remonte jusqu’à la fin du XIXe siècle : de quoi alimenter sans problème la conversation avec votre (arrière) grand-tante quand il s’agira de commenter son année de naissance.

Simple d’utilisation, vous pouvez le parcourir au travers de trois navigations différentes :

  • A partir d’une région française ou étrangère,
  • A partir d’un millésime particulier,
  • A partir du tableau général recensant tous les millésimes.

Notation des millésimes

Fruit d’une enquête minutieuse, la présentation du millésime 2014 livre une analyse générale des principales caractéristiques climatiques ayant influencé le millésime, et, la spécificité des vins qui en découle.

Bordeaux a vécu une année que l’on pourrait qualifier de « miraculée ». Cette année « sauvée des eaux » et des intempéries estivales a ensuite bénéficié d’un été indien inespéré entre fin août et début novembre. Celui-ci a permis au cabernet-sauvignon de mûrir pleinement. Les vins de la rive gauche (Médoc, Pauillac, Saint-Estèphe…), à dominante de ce cépage tardif, ont donc pu profiter de cette chaleur et du soleil automnaux. Tandis que ceux de la rive droite (Saint-Emilion, Pomerol…), à dominante de merlot, qui est un cépage plus précoce, se montrent plus variés en fonction des choix de vinification des châteaux qui ont dû s’adapter.

En Bourgogne aussi l’été s’est montré dur avec des températures basses et des aléas climatiques. Heureusement, là encore, l’été indien a permis de récolter par la suite de très beaux raisins offrant des vins rouges, qui bien que plus faibles en alcool, n’en demeurent pas moins mûrs et délicats. La plupart des vins blancs, dont ceux de la Côte de Beaune, se révèlent être exceptionnels grâce à une belle maturité des raisins.

Aux difficiles conditions météorologiques de l’été 2014, l’Alsace et la Champagne ont toutes deux dues faire face au fléau des drosophiles. Par une simple piqûre des baies, ces petits insectes ont détruit une belle partie des récoltes. Si la Champagne s’en est sortie grâce à de beaux moyens humains et financiers, l’Alsace, elle, a plus souffert, révélant malgré tout quelques surprises avec des sylvaners et de rieslings exceptionnels.

De façon générale, les régions proposent donc des vins qui reflètent les caprices et les cadeaux de la nature et des climats. Grâce à leur savoir-faire et leurs expériences, les vignerons ont signé de très jolies cuvées, parfois de très grande qualité. Nous vous invitons maintenant à parcourir ce guide de long, en large et en travers. Vous en imprégner vous aidera à percer l’univers complexe des millésimes. Il vous prouvera même, que contrairement aux idées reçues, ce n’est pas parce qu’un millésime est bon à Bordeaux, qu’il le sera ailleurs ! Prenez l’exemple du Languedoc : si 2013 était un millésime plus chaud, offrant des vins de garde, 2014 lui aura été tout aussi favorable. Les vins réalisés sont aujourd’hui recherchés pour leur fraîcheur et leur avantage non négligeable d’être bu jeune !

Rappelez-vous toutefois que le vin est affaire de plaisir et de partage avant tout ! Qu’importe un flacon de petit millésime quand il est ouvert en douce compagnie ? Si nos avis sont partagés par de nombreux professionnels, nos choix sont inévitablement subjectifs. Ne fermez donc aucune porte !

Bonne lecture, et belles découvertes.

 

Découvrir les notes des millésimes

Voir tous les vins en vente sur iDealwine

Recherchez le prix d’un vin

A lire également dans le Blog iDealwine :

Arômes, intensité, occasion de dégustation : iDealwine classe les vins pour vous guider

Bordeaux primeurs 2016 (partie 1) : un millésime incroyable !

Bordeaux primeurs 2016 (partie 2) : nos coups de cœur dans le Médoc

Vieux millésimes de Rivesaltes, mode d’emploi

Millésime 2017 : gel dans le vignoble

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Domaine Berthet-Bondet : la grande tradition en Jura

Certifié bio depuis le millésime 2013, le domaine Berthet-Bondet est un des piliers de la tradition dans le Jura. Leurs cuvées de chardonnay, de savagnin oxydatif, de Château-Chalon en rouge, ...

Le domaine de Rochegrès à Moulin-à-Vent, la dernière acquisition d’Albert Bichot

Il avait longtemps que la maison beaunoise y pensait. Depuis quelques mois c’est fait : Albert Bichot, présidé par Albéric Bichot, vient d’acheter un très beau vignoble à Moulin-à-Vent, le ...

Accords mets vins végétariens

Quels accords mets et vins sur les salades composées ?

Vacances ou pas, dès que le thermomètre grimpe, la salade composée est LE plat qui s’impose en été. A condition de bien choisir le vin qui l’accompagnera.