Vocabulaire : les 20 mots des bases de la dégustation

La dégustation est sans doute une expérience riche, un beau moment de découverte pour ouvrir nos horizons. Mais pour les débutants (et même pour les amateurs avisés, d’ailleurs !), décrire ce qui se passe au nez et en bouche lors de déguster un vin peut s’avérer être compliqué. Il faut dire que les mots utilisés dans le monde du vin ne sont pas d’emblée les plus accessibles. Donc voici un point de départ : 20 éléments de la dégustation pour repérer les caractéristiques à chercher.

Robe : L’aspect visuel du vin. La dégustation commence par tout ce qui est repéré par les yeux, y compris de belles nuances dans les couleurs. Par exemple, un rouge pourrait posséder une robe tuilée, sombre, pourpre, ou rubis. On peut également avoir des indices de l’âge du vin en examinant sa robe : plus il est ancien, puis il se couvrira de reflets tuilés, notamment au niveau du disque ; pour les blancs, les vins très jeunes ont tendance à avoir des reflets légèrement verts.

Nez : Tout ce qui concerne les arômes du vin. Avant de le goûter, il est essentiel de le sentir, l’odorat étant un élément primordial dans la dégustation. ‘Son nez floral nous offre aussi de gourmands arômes de fruits rouges.’

Bouquet : Utilisé pour décrire les arômes complexes qui développent dans un vin. ‘Le bouquet aromatique de ce vin est charmeur avec de délicates touches de fraise et de framboise.’

Attaque : L’effet immédiat du vin en bouche, la première impression qu’il fait. L’attaque peut être douce ou plus franche. ‘L’attaque veloutée précède un ensemble parfaitement équilibré.’

Matière : La sensation suscitée par le vin en bouche, comme la texture. On utilise souvent des analogies de textures pour décrire cela. ‘Une matière d’une délicatesse infinie se déploie avec une intensité qui croit subtilement.’

Ample : Lié à la matière (pas au goût), ce terme évoque la sensation d’un vin qui est doté d’une matière enrobée en bouche et dont la palette aromatique en rétro-olfaction occupa pleinement la bouche. ‘La bouche est ample et soyeuse.’

Tannique : Se dit d’un vin puissant, qui une forte présence tannique – les tanins sont des molécules contenues dans la peau et les pépins du raisin ; ils peuvent donner un côté rugueux au vin. Pour les grands vins de garde, ces tannins s’adoucissent avec le temps. ‘La bouche assez fraîche et tannique laisse deviner un beau potentiel de garde.’

Rond : Un terme pour décrire les tannins. Cela veut dire qu’ils sont présents, mais sans agressivité, sans côté rugueux ou âpre. ‘L’attaque est vive et évolue vers une certaine rondeur.’

Charnu : Décrit à la fois la texture et la saveur. Un vin charnu aura un caractère puissant et une structure forte (structure tannique). ‘Le vin se montre particulièrement puissant comme le prouve sa texture charnue.’

Souple : Un terme positif pour un vin dont les niveaux d’acidité et de tannins sont agréable et harmonieux. ‘Une très belle texture souple qui se mariera parfaitement avec une viande grillée.’

Sec : Un vin qui produit la sensation d’un manque d’hydratation en bouche. Cet effet est le résultat d’un vin dont tous les sucres ont été convertis en alcool pendant la fermentation. ‘Ce chardonnay est un blanc sec, rond et caractéristique de son appellation.’

Fruité : Concerne les arômes au nez et en bouche. Il ne concerne pas que la saveur du raisin. ‘Un nez particulièrement fruité avec de la cerise, du cassis et de la framboise.’

Frais : Décrit à la fois le caractère d’un vin et son corps, évoquant le nez, le goût, et /ou la finale. Cela fait référence à une acidité marquée mais agréable. ‘Toujours cette sensation de fraîcheur, c’est aérien, intense, puis ça retombe, délicatement, comme sur du coton.’

Minéral : Peut faire référence au nez ou à la bouche, et décrit un caractère qui rappelle les pierres. Il dépend du terroir dans lequel les vignes ont été élevées, sur les sols calcaires, argileux, caillouteux, schistes, ou de pierre à fusil, par exemple. ‘Une texture soyeuse est équilibrée par la minéralité reçue de son terroir.’

Boisé : La présence du bois, normalement conféré pendant la maturation en fûts de chêne. ‘Dans ce bouquet complexe viennent éclore des notes florales et des flaveurs délicatement boisées’

Racé : Un vin élégant, qui a de l’énergie, de la profondeur et de la complexité. ‘Puissante, la matière tapisse énergiquement le palais. Voilà un vin racé.’

Finale : Ce qui reste du vin au palais après l’avoir avalé (ou craché, bien sûr…). Souvent, les goûts dévoilés en finale, ainsi que sa longueur, peuvent être les marques d’un très bon vin – surtout si la finale est toujours complexe et persistante. ‘Le milieu de bouche plein d’énergie, vibrant, précède une finale intense, très longue.’

Trame : Souvent la trame évoque les caractéristiques principales, tout ce qui émerge à travers sa bouche. ‘La trame acide en fond permet la création d’un vin vivifiant et dynamique.’

Rétro-olfaction : Désigne la perception de caractéristiques aromatiques en bouche. Un terme, donc, qui rejoint les sensations du nez et de la bouche, et souvent évoqué lors de la finale. ‘C’est à la rétro-olfaction que ressortent de jolis arômes de fruits noirs, de cerise kirschée, finement poivrés.’

Equilibre : Peut-être l’aspect le plus important à repérer lors d’une dégustation – l’équilibre entre l’acidité, la sucrosité, les tannins, et l’alcool. Un bon équilibre est l’harmonie de tous ces aspects. ‘Un vin de grande classe décidément, parfaitement équilibré.’

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

D’où vient la saveur sucrée des vins blancs secs ?

L’équilibre gustatif d’un vin dépend principalement du niveau d’acidité, de la structure tannique, mais également de sa douceur, son goût suave. Il est généralement question de « sucrosité », un ...

Comprendre le vin nature (ou naturel) : simple mode ou phénomène durable ?

Le vin nature, c’est quoi exactement ? On tente ici d'y voir plus clair et d'analyser cette nouvelle tendance.

Astringence vin

D’où vient l’astringence dans le vin ?

Alors que dernièrement, le Lallemand Tour s’est longuement penché sur la question de l’astringence dans le vin, chez iDealwine aussi on a voulu en savoir plus sur cet aspect si ...