Une vigne plantée sur un terril dans le Nord de la France

terrilAu nord, il n’y a pas que des corons ! A une trentaine de kilomètres d’Arras, vient de se terminer la première vendange des vignes du terril d’Haillicourt. C’est le premier et seul vignoble de ce type en France.

Le défi a été lancé par deux vignerons originaires de la région Henri Jammet et Olivier Pucek. Alliant souvenirs d’enfance des paysages du nord et passion pour la viticulture, ils ont décidé de planter 2 000 pieds de chardonnay sur un terril au milieu du bassin houiller du Pas-de-Calais.  Ce sont donc les deux investisseurs principaux. Ils ont en outre convaincu le maire d’Haillicourt, petite ville de 5 000 habitants, de participer au projet.

Les vignes ont été plantées il y a deux ans. Olivier Pucek a également créé autour de ce projet une société en 2011, « Le vin audacieux ».

Cette année on a donc pu célébrer la toute première vendange de ce vignoble unique puisque situé sur … un terril ! Créé en 1904 ce monticule de terre est inutilisé depuis 1956.

Le vignoble d’Haillicourt comprend 30 ares de vignes exposées plein sud sur un sous-sol de schiste. Il s’étend sur le terril à 336 mètres d’altitude avec un dénivelé allant jusqu’à 80%, ce qui ne facilite ni le travail de la vigne ni la vendange !

Le résultat de cette première récolte : une production de 200 litres, ce qui donnera environ 260 bouteilles. Le vin produit est un  vin blanc biologique baptisé « Charbonnay » en référence bien sûr au charbon et au chardonnay.

Le vin sera mis en vente courant 2014. Les viticulteurs ont dû obtenir une autorisation exceptionnelle pour le commercialiser car la région n’est pas habilitée à produire du vin, selon la réglementation française !

Les vignes d’Haillicourt ont pour le moment une espérance de vie de 18 ans, à titre « expérimental ». Celles-ci devront être arrachées, au terme de ce délai, sauf si la loi change.

Si l’expérience est positive, d’autres vignobles fleuriront peut-être sur des terrils voisins. Une chose est d’ores et déjà certaine : cette reconversion redonne vie au patrimoine et embellit la région !

Consultez les ventes de vin

Recherchez le prix d’un vin

Consultez la cote iDealwine d’un vin

En savoir plus sur la vinification

A lire également dans le blog iDealwine :

Le point sur les vendanges 2013

Réchauffement climatique : le vignoble français est-il menacé de disparition ?

A la Défense : sous le macadam … la vigneParis tente d’obtenir sa propre appellation auprès de l’INAO

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Château Bonadona | L’étoile montante du Ventoux

Encore inconnu hier, le château Bonadona commence désormais à faire parler de lui. La raison ? Des vins précis, généreux et encore très abordables. Jugez-en par vous-même !

Haut-Corbin et Grand-Corbin : fusion à Saint-Emilion !

Après avoir tous deux obtenu, le 6 septembre, le classement de Saint-Emilion Grand Cru, les châteaux Grand-Corbin et Haut-Corbin, séparés depuis plusieurs siècles, sont de nouveau réunis sous le seul ...

Les plus grosses fortunes du vin

S’il est un pays au monde où il fait bon produire du vin, c’est naturellement la France ! Des hommes d’affaires les plus célèbres aux familles qui ont prêté leurs ...