" Somm ", un film retrace le parcours du combattant pour devenir Maître Sommelier

Somm, diminutif qu’emploient les Américains pour nommer un sommelier, est un film qui retrace le parcours du combattant pour accéder au titre suprême de “Maître Sommelier”. Passionnant et édifiant !

Ce film documentaire est un coup de projecteur sur le milieu de la sommellerie et plus particulièrement sur la préparation de l’examen permettant d’accéder au titre de Maître Sommelier (Master Sommelier) que seules 186 personnes dans le monde peuvent s’enorgueillir d’avoir réussi. Cette distinction suprême a été attribuée pour la première fois en 1973.

La distinction de Maître Sommelier est un diplôme qui n’est reconnu qu’internationalement. Il est réservé aux candidats qui terminent avec succès les quatre niveaux du programme de Maître Sommelier. Niveau 1 : « Introductory course exam » ; niveau 2 : « Certified Sommelier exam », niveau 3 : « Advanced Sommelier exam », niveau 4 : « Master Sommelier diploma exam ».

“Somm”, dont le titre n’a pas été choisi au hasard puisqu’il est le diminutif qu’emploient parfois les Américains pour parler d’un sommelier, est donc un film documentaire qui suit le quotidien de quatre Américains préparant le fameux examen. Présentés à travers le film comme de véritables “rock stars”, ils consacrent tout leur temps au vin, l’apprentissage théorique se mêlant aux heures interminables de dégustation.

“Somm” souligne non seulement le niveau extrême de leur engagement mais également l’impact qu’a la préparation de ce concours sur leurs vies quotidiennes et les sacrifices qu’il exige.

Réalisé par Jason Wise, un réalisateur connu de documentaires passant sur les grandes chaînes américaines, ce film n’a pas encore de date de sortie, mais une avant-première devrait avoir lieu prochainement sur la côte est des Etats-Unis.

Même si le taux d’acceptation du film par les différents festivals de documentaires est faible, le réalisateur reste enthousiaste et optimiste sur la carrière future de son film, d’autant qu’il semblerait que la bande annonce ait connu un franc succès.

Source : www.decanter.com, www.mastersommeliers.org

A lire également :

Sommelier ou œnologue : quelle différence ?

Et aussi

Portrait : Emmanuel Delmas, sommelier et blogueur au service du vin

Benjamin Roffet, du Trianon Palace, est élu meilleur sommelier de France 2011

Le Suisse Paolo Basso a été élu meilleur sommelier d’Europe

Quatre sommeliers accèdent au titre de Meilleur Ouvrier de France

Un concours de sommeliers en Chine

Gérard Basset remporte le titre de meilleur sommelier du monde

Nos conseils pour bien déguster un vin

Consultez les ventes de vin sur iDealwine

Recherchez le prix d’un vin

Tags:

  • Voir les commentaires (1)

  • Léa

    J’ai vu le film où l’on suit 4 candidats au cours de leur préparation au Master sommelier. On ressent bien la pression du concours et le niveau d’exigence qu’il demande. Par contre, j’ai été assez choquée par la ségrégation homme/femme qu’il reflète. Tout d’abord, on ne suit que des candidats hommes. Seulement à quelques moments du film une sommelière, qui a réussi le concours, est interviewée. Mais c’est surtout l’image des femmes des 4 candidats qui m’a choquée: Certaines expliquant qu’en rentrant le soir elles vident le crachoir plein des restes de vins de leurs hommes, d’autres que pour eux l’oenologie c’est comme un sport où on est entre hommes et on se challenge… Je sais bien que le vin reste un monde d’hommes, mais quand même!

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Nouveautés La Cave | Sortez des sentiers battus

Avec l’arrivée du printemps, iDealwine dévoile un florilège de nouveautés. Côte Roannaise, vins savoyards et étrangers ? Amusez-vous donc !

François Rousset-Martin | Le virtuose du savagnin

Une passion née dans la magie des Hospices de Beaune, qui se réalise le jour où François Rousset-Martin décide de reprendre en 2007 le domaine familial dans le Jura.

Les investissements chinois dans le vignoble français ne faiblissent pas

Au premier semestre 2015, les investissements chinois en France représentaient déjà l’équivalent de ceux de l’ensemble de l’année 2014. Ils comprennent notamment de nombreux rachats de propriétés viticoles, pour l’essentiel ...