Primeurs 2015 à Bordeaux : Saint-Emilion, Pomerol et appellations satellites, nos coups de cœur (Episode 4)

Château Figeac – Primeurs Bordeaux 2015
Château Figeac – Primeurs Bordeaux 2015

Voici le dernier épisode de notre saga des dégustations primeurs 2015 à Bordeaux, avec une sélection des vins que nous avons aimés dans les appellations de la rive droite, à Saint-Emilion, Pomerol et au sein des appellations satellites.

Joli millésime que ce 2015 sur la rive droite de Bordeaux ! Nous avons goûté les vins de Saint-Emilion, de Pomerol et des appellations voisines en différents points, lors des rencontres de l’Union des Grands Crus, dans certaines propriétés ou dans le cadre des dégustations organisées par les conseils des domaines, chez Hubert de Boüard au château Angélus, et pour les domaines conseillés par Stéphane Derenoncourt, au Château La Gaffelière. Ce dernier avait programmé la dégustation non pas par appellation, mais par terroir, une manière originale de nous conduire à identifier les caractéristiques du millésime en fonction du sous-sol dont est issu le vin. Exercice hautement technique, mais passionnant

Les vignes de Saint-Emilion – Bordeaux Primeurs 2015
Les vignes de Saint-Emilion – Bordeaux Primeurs 2015

Les réussites se sont révélées nombreuses sur la rive droite en  2015 ! La mission que nous nous étions fixée ne consistant pas, pour autant, à dresser un inventaire exhaustif des vins produits, mais plutôt à dessiner le profil du millésime, nous avons choisi de le présenter sous la forme d’un patchwork en retenant une trentaine de coups de cœur.

A Saint-Emilion, l’influence du terroir et des choix de vinification se sont révélés déterminants, car nous avons trouvé au sein de cette appellation des vins d’une grande finesse, avec une expression tannique visant à préserver la délicatesse du fruit bien mûr. Dans un autre registre certains vins offraient un profil beaucoup plus puissant, avec une masse tannique imposante et, pour certains, une sensation alcooleuse qui alourdissait l’ensemble. Ceux-là, nous n’avons pas eu envie de les retenir. Le choix, dans ce millésime finalement assez souple, sans doute bientôt prêt à boire, a manifestement consisté à intervenir… ou pas, pour renforcer la structure tannique par un élevage parfois trop marqué. Les années à venir et les dégustations des vins, une fois en bouteille, permettront de déterminer si les si les choix de vinification se sont révélé judicieux, avec des tannins agréablement fondus dans un ensemble encore marqué par un beau fruit.

Pomerol : des vins redoutablement séducteurs

Château La Cabanne
90% M – 10% CF
Une belle énergie dans ce 2015 qui livre une matière gourmande, avec beaucoup de tension. Agréable fraîcheur en fin de bouche.

Château Clinet
90% M – 9% CS – 1% CF
Nez très gourmand, attaque douce, trame élégante avec des tannins bien enrobés et finale sur le fruit, avec une légère sucrosité. Puissance et persistance remarquable. 

Château La Croix de Gay
95% M – 5% CF
Ce vin livre au nez un fruit éclatant. La texture en bouche est puissante, le vin s’exprime avec beaucoup de rondeur et de la finesse. Bel équilibre avec une finale fraîche.

Jean-Valmy Nicolas – La Conseillante Bordeaux Primeurs 2015
Jean-Valmy Nicolas – La Conseillante
Bordeaux Primeurs 2015

Château La Conseillante
81% M – 19% CF
Ce cru désormais sous la houlette de Marielle Cazaux, et conseillé par Michel Rolland, s’oriente en douceur vers la biodynamie. En témoignent les rangs de vignes enherbés et plantés d’orge et de trèfle, pour régénérer les sols.
Issu de rendement de 38 hl/ha, ce 2015 qui semble déjà presque prêt à boire tant il est gourmand ! Il se caractérise par une expression précise du fruit (notes de fruits noirs – mûres, figue – très gourmands) agrémenté de notes d’épices. En bouche, l’attaque est soyeuse, la trame est puissante mais parfaitement maîtrisée et toujours aussi veloutée et élégante, la finale interminable.

Château Gazin
95%M – 5% CF
Très belle expression tannique pour ce vin particulièrement puissant, qui présente un énorme structure mais livre en bouche une matière ronde, avec un fruité bien mûr (notes de prunes, de cerises) qui s’exprime jusqu’à la finale, très longue.

 

 

Château La Pointe
84%M – 16% CF

Nez de fruits noirs relevé d’arômes de moka, légèrement fumé.

Attaque souple en bouche, texture veloutée même si les notes boisées sont pour l’instant assez présentes, avec une légère amertume. La finale est gourmande, avec une belle fraîcheur. Vin puissant, dont les tannins ont encore besoin de se fondre.

Château Petit Village
71% M – 20% CF – 9% CS
Le sol de graves sur lequel sont implantées les vignes du domaine préservent la fraîcheur du vin et lui apportent de jolies notes délicatement fumées. En bouche l’attaque est souple et la texture veloutée, très gourmande. Un fruit parfaitement mûr, relevé de notes d’épices, aucune trace de verdeur dans ce vin d’une belle structure, taillée pour la garde. La fin de bouche se caractérise par une belle fraîcheur.

Château Saint-Pierre

Un tout petit domaine de 1,5 hectare situé à proximité du château Bel-Air, comprenant une parcelle située entre Le Pin et Vieux Château Certan… Au nez il offre un fruit discret, et en bouche une trame serrée, tout en finesse. Très joli vin.

Saint-Emilion, des styles variés

Angelus-Primeurs-2015Château Angélus
62% M – 38% CF
Nez exubérant et puissant, caractérisé par un beau fruit élégant. En bouche, les tannins bien marqués viennent soutenir une structure puissante et élégante, une matière veloutée. Belle maturité du fruit, relevée de saveurs toastées tout en finesse, pas d’excès. Puissance, équilibre en bouche, remarquable fraîcheur. Un vin aérien en fin de bouche

Château Beauséjour
90% M – 10% CF
Nez très complexe où les arômes de fruits rouge et noirs se mêlent à des notes de graphite, dans un ensemble d’une belle minéralité. En bouche le fruit est généreux, la matière énorme, puissante, la trame élégante, les tannins présents mais ne dominent pas l’ensemble. Remarquable intensité, et belle fraîcheur en finale. Un vin impressionnant, avec beaucoup de longueur.

Château Canon La Gaffelière
55% M – 38% CF – 7% CS
Robe très lumineuse. Gourmand en bouche au premier abord, avec des notes de fruits très mûrs (prunes). Assez boisé en bouche, notamment en finale, les arômes toastés ressortent. Texture puissante marquée par les tannins qui ne se sont pas encore fondus. De longue garde, assurément.

Clos Fourtet
Profil classique de bon élève. Il déploie un nez élégant d’arômes fruités et mentholés, relativement discret, avec beaucoup de fraîcheur, et des notes d’épices qui relèvent l’ensemble. La texture en bouche se montre fine, très élégantes avec des tannins bien serrés, présents mais sans lourdeur aucune. Belle longueur et finale sapide et élégante.

Château La Couspaude
Derrière un nez relativement discret le vin dévoile une trame dense et puissante, amplement boisée.

Château Dassault

Bonne maturité de fruit au nez. En bouche, la trame est fine, la puissance se déploie en bouche avec, en finale, des notes toastées et des tannins présents. Belle acidité.

Château de Ferrand
Beau profil classique avec beaucoup de finesse. En bouche la trame est précise, soutenue par des tannins qui se montrent encore un peu austères. Fin et élégant en finale, avec une bonne longueur.

Frédéric-Faye-Château-Figeac-Bordeaux-Primeurs-2015
Frédéric Faye, Directeur du Château Figeac – Bordeaux Primeurs 2015

Château Figeac
43% CS – 28% CF – 29% M
Un nez tout en fraîcheur, et d’une grande pureté, associant des notes florales à de beaux arômes de fruits rouges et noirs (mûre, baies). L’ensemble est relevé de fins arômes de moka, très légèrement grillés et d’une élégante note minérale. En bouche la matière se révèle extrêmement dense et la trame puissance mais la texture soyeuse, aérienne, d’une incroyable longueur, déploie un fruit parfaitement mûr, qui a conservé toute sa fraîcheur. L’équilibre est parfait.

Château La Gaffelière

Nez très fin, d’où se dégagent de classiques arômes de fruits rouges (framboise, mûre). La bouche, encore un peu fermée et austère développe une matière puissante, la structure repose sur des tannins bien présents mais parfaitement mûrs. En finale, quelques notes d’élevage agrémentées d’arômes réglissés, belle longueur. De belles perspectives de garde pour ce vin impressionnant.

Château Larmande
Beaucoup de rondeur dans ce vin gourmand, qui se caractérise au nez par un fruit bien mûr. En bouche, du gras dans la texture, une trame agréable, veloutée. De légères notes d’élevage apparaissent en fin de bouche. Bonne persistance.

Château Larcis Ducasse
87% M – 13% CF
Nez discret fin, et gourmand avec de belles notes de groseille et de cassis. Attaque souple, texture veloutée, trame fine et tannins serrés ; belle longueur, fruité remarquable jusqu’en finale.

Château Lucia

Beaucoup de fraîcheur dans ce vin à la texture dense, assez boisé (notamment en fin de bouche) mais caractérisé par des tannins puissants, pleinement mûrs. Finale élégante et très longue agrémentée de belles notes de fruits noirs (cassis).

Château Pavie Macquin
84% M- 14% CF – 2% CS
Nez très complexe, gorgé d’un fruit gourmand associé à des notes de graphite, très élégant. En bouche, le vin semble presque prêt tant il est déjà séducteur, beaucoup de finesse et de précision dans l’expression du fruit, avec une finale d’une élégance aérienne. Difficile à cracher 🙂 .

Château de Pressac
78%M – 10% CF – 8% CS – 3% malbec – 1% carmenère
Nez très aromatique, saveurs qui explosent au nez, beau fruit. Superbe en bouche, où le fruit reste très exubérant. Belle longueur, gourmandise

Château Soutard
62% M – 28% CF – 8% CS – 2%
Beaucoup de finesse dans l’expression, de la gourmandise. En bouche l’attaque est souple, la texture fine, l’ensemble agréable et bien équilibré

Château La Tour Figeac

De la finesse et, en bouche une belle sensation de gourmandise, avec des tannins fins et une belle expression du fruit, jusqu’en finale.

Château Trottevieille
49% CF – 49% M – 2% CS
Notes de moka au nez, boisé présent mais élégant. Belle acidité, de la gourmandise, même si les tannins relativement austères se montrent pour l’instant légèrement asséchant en fin de bouche.

Château Villemaurine
Très joli nez, charmeur, où se mêlent les arômes de fruits rôtis, sans aucune trace de surmaturité. De la gourmandise en bouche, avec une belle tension, la masse tannique est importante mais l’ensemble conserve une belle énergie, de la puissance, jusqu’en fin de bouche, très longue.

Appellations satellites : de belles réussites

Stéphane Derenoncourt – Domaine de l’A – Bordeaux Primeurs 2015
Stéphane Derenoncourt – Domaine de l’A – Bordeaux Primeurs 2015

Domaine de l’A – Castillon Côtes de Bordeaux
La propriété de Stéphane Derenoncourt s’est récemment agrandie de parcelles argilo-calcaires qui apportent un supplément de fraîcheur et d’élégance à l’assemblage. On retrouve dans ce 2015 la belle gourmandise qui caractérise ce vin, un beau fruit, des notes gourmandes et une remarquable buvabilité. La trame est fine et l’expression du vin très précise. D’agréables notes mentholées confirment cette sensation de fraîcheur. Jolie longueur.

Château Canon Pécresse – Canon Fronsac
85% M – 15% CF
Le nez agrémenté de notes de moka et d’épices précède en bouche une matière gorgée d’un fruit bien mûr qui tapisse le palais. La puissance qui s’exprime est bien maîtrisée, avec une belle minéralité et beaucoup d’élégance. Fin de bouche bien équilibrée, marquée par un fruit à parfaite maturité.

Primeurs-2015-Haut-Carles
Bordeaux Primeurs 2015 – Haut-Carles

Haut Carles – Fronsac
La cuvée prestige du Château de Carles s’annonce par une robe intense, d’un rubis sombre, presque noir. Nez charmeur et complexe de fruits bien mûrs (prunes, quetsche, cassis, cerise kirschée) relevé de notes de cacao. Attaque vive et texture veloutée, très ronde. La structure imposante est soutenue par des tannins puissants et encore bien présents, la matière est particulièrement dense. Belle finale suave et équilibrée, marquée par une légère amertume, un fruit à pleine maturité, et beaucoup de fraîcheur. Persistance remarquable.

Château La Rousselle – Fronsac
Ce domaine suivi depuis 2001 par Stéphane Derenoncourt offre en 2015 un nez très fin, élégant, des notes de bonbon et de réglisse, beaucoup de fraîcheur. Beaucoup de vivacité en bouche avec une texture fine et veloutée, une trame tannique serrée et ces arômes de réglisse qui reviennent. Finale marquée par un beau fruit gourmand. Jolie longueur. 

Château Francs Les cerisiers – Francs- Côtes de Bordeaux
90% M – 10% CS

Une de nos découvertes coup de cœur de l’année dernière.
Le 2015 est déjà très accessible, avec une trame fine et des tannins serrés et élégants. De légères notes d’élevage sont perceptibles mais l’ensemble est savoureux.

Château Vrai Canon Bouché – Canon Fronsac
Ce voisin du Château Canon Pécresse est également conseillé par Stéphane Derenoncourt.
Ce délicieux 2015 développe au nez des arômes de fruits mûrs, presque rôtis, mais pas en surmaturité. Très rond, il déploie une texture soyeuse qui tapisse le palais. En finale, de légères notes boisées, une bonne longueur.

Consultez les ventes de vins de Bordeaux

En savoir plus sur les Primeurs

Recherchez le prix d’un vin

A lire également dans le Blog iDealwine :

Primeurs 2015, épisode 1 – Le millésime que Bordeaux espérait

Primeurs 2015, les coups de cœur d’iDealwine à Margaux et Pessac-Léognan (Episode 2)

Primeurs 2015, les coups de cœur d’iDealwine dans le Médoc  (Episode 3)

Dégustation : le millésime 2013 des grands crus de Bordeaux

 

Voir l’interview BFM d’Angélique de Lencquesaing « Primeurs à Bordeaux : faut-il investir dans le millésime 2015 ? » :

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

bellefont belcier

Le Château Bellefont-Belcier vendu à un Chinois : une première pour un grand cru classé de Saint-Emilion

Un groupe d’investisseurs chinois vient d’acheter le Château Belfont-Belcier, à Saint-Emilion. C’est le premier grand cru classé cédé à des Chinois.

Vins matures : 4000 flacons de 1830 à 2005 en achat direct

Vous n’avez pas la patience d’attendre ? Ni la capacité pour stocker vos bouteilles pendant 10 ans ?  Les prix des vieux ...

Denis Dubourdieu Homme de l'année Decanter

L’œnologue bordelais Denis Dubourdieu sacré homme de l’année Decanter

La revue anglaise Decanter a choisi de récompenser cette année Denis Dubourdieu, professeur d’œnologie, œnologue-conseil et vigneron, en lui attribuant le titre envié d’homme de l’année 2016. La consécration d’une ...