Pleins feux sur l’appellation des côtes du Luberon

Village dans le luberonL’appellation Côtes du Luberon, AOC depuis 1988, couvre environ 4 000 hectares, répartis sur 36 communes toutes situées à l’intérieur du Parc Naturel Régional du Luberon. Le vignoble s’étire le long du massif éponyme, entre Cavaillon et Manosque ; ce mont, qui formait au Secondaire un isthme entre la mer Alpine et la Méditerranée, est bordé au Nord par la Vallée du Calavon et au Sud par celle de la Durance.

Un terroir propice aux trois couleurs
Les vignes sont cultivées en coteaux sur les deux versants et produisent des vins d’assemblage très expressifs dans les trois couleurs, dont près des trois quarts en rouge et 20% en rosés ; les rouges sont élaborés à partir des cépages traditionnels de la Vallée du Rhône méridionale : grenache noir, syrah, carignan, cinsault et mourvèdre. Les vins blancs comptent principalement de l’ugni blanc, mais aussi du grenache blanc, du vermentino (ou rolle), de la clairette blanche et du bourboulenc, et dans une moindre proportion de la roussane et de la marsanne.
Leur typicité résulte de l’interaction des sols et du climat. En effet, plusieurs types de sols cohabitent selon les différentes orientations du vignoble : sols caillouteux des terrasses anciennes, pierrailles, sols sableux sur molasse, conglomérats des plateaux. Le climat est de type méditerranéen, tempéré par la présence du massif du Luberon (qui culmine à 1 125 mètres) et rafraîchi par les vents de la Vallée du Rhône, mistral et tramontane en tête, notamment à l’Est de l’appellation.

Quels accords mets et vins pour les côtes du Luberon ?

Les vins rouges, amples et aromatiques, sont caractérisés par des arômes de fruits noirs qui évoluent sur la truffe, le cuir et les parfums de sous-bois au bout de cinq à six ans. Leur garde pourra d’ailleurs se prolonger. Les blancs rappellent la pêche de vigne et l’abricot, le tilleul et le chèvrefeuille. Vifs et harmonieux, ils sont parfaits sur des entrées, des poissons ou des volailles à la crème. Les rosés enfin sont expressifs et généreux et s’accommodent volontiers de grillades ou de légumes farcis.

Consultez l’offre iDéale en cours sur les vins du domaine de la Citadelle, en Côtes du Luberon.

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Coteaux Bourguignons, la nouvelle appellation générique bourguignonne

L’INAO vient de reconnaître l’appellation “Coteaux Bourguignons”. Cette appellation s’étendra sur tout le territoire de la « Grande Bourgogne » de l’Auxerrois au Beaujolais et devrait progressivement remplacer les appellations ...

Patrimonio

Oenotourisme : les vacances des iDealwinneuses

Le vin n’est pas l’apanage exclusif des hommes ! Trois iDealwinneuses nous racontent leurs découvertes estivales, entre Corse, Ardèche et Alsace. A la clé, une rencontre avec la famille Deiss.

vignoble allemand

Mieux comprendre les vins blancs allemands

L’amateur français connaît souvent assez mal les vins allemands. La faute, sans doute en partie, à un petit complexe de supériorité, mais surtout à une classification des vins d’outre-Rhin difficile ...