Les trésors des vieux millésimes de la Maison Louis Latour

Maison Louis Latour - iDealwine

Notre équipe a eu l’opportunité de déguster in-situ des vieux millésimes de la célèbre Maison Louis Latour début juillet 2018. L’idée même de cette dégustation était de pouvoir sélectionner une série de grands vins en millésimes à maturité afin de les proposer à nos amateurs sur le site iDealwine.

Rendez-vous pris à Aloxe-Corton, cœur des Corton, et épicentre de la Maison. Avec la rénovation du Château Corton-Grancey, construit en 1749 et appartenant à la famille Latour depuis 1891, la Maison dispose d’un outil au milieu des vignes, parfaitement adapté pour ses diverses activités de réceptions.

La rénovation a été menée avec beaucoup de goût en gardant l’esprit d’une maison de famille avec son ouverture sur le parc d’agrément, ses boiseries et cheminées, ses pierres de Bourgogne, et, surtout ses photos de familles. Parallèlement, de grandes salles de réunions ont été aménagées, de même qu’une salle de dégustation moderne et fonctionnelle, ainsi qu’une salle à manger très claire grâce à sa grande verrière donnant sur les vignes. Depuis la terrasse de l’étage supérieur, la vue sur la colline de Corton est sensationnelle.

Maison Louis Latour - tonnellerie

De manière plus anecdotique, La maison présente également quelques curiosités comme une collection des étiquettes de la Maison utilisées au cours des ans qui témoigne que l’histoire du vin et du marketing a été mouvementée, comme cette tentative « Romanée mousseux ». L’acte de vente de la propriété de Corton Grancey est lui-même fort intéressant, faisant état de la vente d’un Château, d’une cuverie, de maisons d’habitations et de 35ha de « vignes et de terres à vignes », s’ensuit la liste des parcelles, dont nombre de vignes célèbres arrachées pour cause de phylloxéra.

Acte de Vente Corton Maison Louis Latour- iDealwine

La visite des caves de la cuverie de Corton Grancey – entièrement restaurée en 2014 – est à faire au moins une fois dans sa vie ! Prouesse architecturale avec sa galerie à plusieurs niveaux superposés ayant offert dès 1832 un système de vinification par gravitation, utilisant un astucieux système de chaudrons sur rails au-dessus des foudres. Mais le plus impressionnant se situe sans doute au sous-sol avec les galeries creusées dans la carrière de pierre. Un véritable dédale ou les allées regorgent de niches qui accueillent de vénérables bouteilles datant parfois de plus d’un siècle ! L’humidité extrême sur la roche et les longues robes de moisissures des bouteilles créent des paysages psychédéliques, l’atmosphère est à la fois magique et troublante…

Cave Louis Latour

Visite caves Maison Louis Latour - iDealwine

Cuvées Cave Maison Louis Latour iDealwine

Notre dégustation se compose donc de bouteilles qui ont sagement attendu pendant plusieurs décennies au frais dans les caves, à quelques centaines de mètres de la table de dégustation. Elles ont simplement été sorties et préparées quelques jours avant la dégustation.

Degustation vins Louis Latour - iDealwine

Nous dégusterons les vins rouges puis, après le déjeuner, les vins Blancs.

Voici les commentaires de dégustation des deux membres de l’équipe iDealwine :

VINS ROUGES

  • Nuits Saint Georges Louis Latour 1973

C : Une robe orangée. Arômes de fruits confits, raisins secs. Belle acidité et belle longueur

R : Une robe tuilée claire, œil de perdrix. Nez avec une certaine fraîcheur persistante, fruité et léger boisé. Finesse en bouche, belle trame acide, fin de bouche fruité, léger grillé.

Beaune 1er cru Clos du Roi 1976

C :Parcelle exposée sud-sud-est du Domaine Latour, le climat « Clos du Roi » figure parmi les plus beaux climats de Beaune 1er cru. Couleur sombre. Notes empyreumatiques. Bouche sur les fruits rouges, un fruit éclatant. Finale très légèrement poussiéreuse.

R : Robe légèrement trouble et plus sombre. Nez discret, bouche d’une grande finesse, tendre.

  • Aloxe Corton 1er cru les Chaillots 1976

C : Vignes bordant le Château de Corton-Grancey. Robe brillante, rubis. Giboyeux, moins net que le Clos du Roi mais beau vin pour la table.

R : Nez minéral (cailloux). Matière importante en bouche, gourmandise et longueur intéressante. Notes légèrement animales.

  • Aloxe Corton 1er cru les Chaillots 1983

C : Vin présentant une certaine turbidité, écarté de la sélection

  • Aloxe Corton 1er cru les Chaillots 2000

C : Robe éclatante, notes de petits fruits, ensemble très structuré, charpenté, il faudra encore patienter pour voir le vin s’affiner et se patiner.

R : Vin encore jeune. Amertume plus prononcée. Matière brute + puissante. Bel ensemble équilibré, à oublier dans sa cave.

  • Corton Grand Cru Clos du Roi 1976

C : Robe brun soutenu. Grande intensité, matière bien présente, les tanins ne sont pas totalement assouplis mais l’ensemble présente une belle fraîcheur mentholée. Beau vin !

  • Corton Grand Cru Clos de la Vigne au Saint 1976

C : Vignoble parfaitement exposé plein Sud, à la base du coteau, sur un affleurement de la roche-mère. Le sol riche en marnes et d’une couleur très rousse donne aux vins des arômes distinctifs. Grande différence de style avec ce vin également dense mais très soyeux et très gourmand, une grande élégance.

R : Nez plus solaire, aromatique. Matière importante en bouche, fruit gourmand et soyeux. Mérite d’attendre encore quelques années. Un très grand vin.

  • Corton Grand Cru Clos de la Vigne au Saint 1983

C : Le millésime donne une structure tannique plus importante à ce cru. Notes épicées, belle finale sur des notes de groseille. Vin de gastronomie.

R : Couleur légèrement trouble (= Chaillots 1983). Profil différent sur ce vin, arômes tertiaire, vins de connaisseur.

  • Corton Grand Cru Clos de la Vigne au Saint 1985

C : Robe soutenue. Un nez sur le cuir, une matière dense et soyeuse, une très longue finale. Il s’agit d’un magnifique vin sur un très grand millésime.

R : Nez sur des arômes de tabac, tertiaires ; très riche. Beaucoup de finesse en bouche, avec une matière toujours présente. Vin très soyeux et un final frais tenu par une acidité toujours présente. Un vin tout en équilibre

  • Corton Grand Cru Domaine Latour 1985

C : Robe soutenue. Un nez sur le cuir avec aussi des notes kisrchées, très dense et d’une belle tension tout au long de sa dégustation. Magnifique vin également.

R : 1ER millésime en Corton du domaine. Un vin très jeune au nez, un fruit éclatant. Une bouche très équilibrée, très fine dotée d’une matière riche. Belle acidité en fin de bouche. Peut-être le plus grand vin de la journée.

  • Corton Grand Cru Domaine Latour 1988

C : Vin présentant une belle acidité, moins éclatant que son aîné, plus sur l’élégance et la finesse (millésime froid).

R : Arômes de fruit frais au nez, encore jeune. Un vin très élégant et suave, tanins très présents, belle matière.

  • Corton Grand Cru Domaine Latour 1992

C : Nez musqué, notes de fruits à l’eau de vie. Un vin léger, facile à boire mais manquant sans doute un peu de fond, à l’image de son millésime

R : Nez développant des arômes tertiaires, cuir, animal. Final plus court que les millésimes précèdent.
Un vin prêt à boire.

  • Corton Grand Cru Domaine Latour 1993

C : Un fruit très présent, une très belle longueur. Pour Louis-Fabrice Latour, c’est le basculement vers un style plus moderne d’amateur, plus orienté sur le fruit, en comparaison avec le 1985.

R : Un vin complet et équilibré. Un nez très riche en arômes. Une matière importante, un style plus moderne, prêt à être dégusté dès aujourd’hui. Une réussite.

  • Corton Grand Cru Domaine Latour 1995

C : Robe brillante. Encore très jeune au nez et en bouche, belle matière bien rassemblée mais encore à attendre patiemment.

R : Une robe portant sur ces teintes plus habituelles. Jeunesse incroyable en bouche pour un vin de 25 ans.  Légère amertume en fin de bouche, structure tannique plus présente, un vin à oublier en cave

  • Pommard 1er cru Epenots 1998

C : Un millésime se rapprochant de 1988 en vinification. Un vin assez masculin, charpenté, avec un beau fruit et de la mâche, à attendre patiemment également.

R : Un millésime charpenté et puissant. On retrouve en bouche la finesse du pinot. Un style plus opulent. A attendre quelques années.

VINS BLANCS

  • Chevalier Montrachet Grand Cru Les Demoiselles 1974

C : Cette parcelle d’une superficie de 0.51 hectares, fut achetée par le Domaine Louis Latour en 1913 à la veuve de Léonce Bocquet (restaurateur du Clos Vougeot). Elle tire son nom de « Demoiselles » d’un hommage à Adèle et Julie Voillot, les filles d’un général beaunois du début du XIX° siècle, propriétaires de la parcelle et décédées sans s’être mariées. Une magnifique robe jaune or vif. Nez miellé. Notes d’amandes amères en bouche, un vin de dentelle, avec une longueur incroyable. Un régal !

R : Une robe allant sur des teintes jaune or proche d’un sauternes. De légère notes de coing, miel et amande au nez. Toujours tendu en bouche, légèrement citronné, le bois est complètement fondu. Un vin cristallin… Un très grand blanc

  • Chevalier Montrachet Grand Cru Les Demoiselles 1998

C : Notes de noisettes torréfiées, bouche ample et généreuse, équilibre général, superbe vin à son apogée !

R : Une sucrosité présente, un vin charmeur, à boire.

  • Chevalier Montrachet Grand Cru Les Demoiselles 2000

C : Notes de fleurs (aubépines) et de fruits à chair blanche (pêche), belle finale avec une puissante rétro-olfaction. Très bon vin.

  • Chevalier Montrachet Grand Cru Les Demoiselles 2002

C : Encore un style différent lié au millésime : notes de cire d’abeille et de poire, grande richesse, liqueur, matière très riche, finale ample. Excellent vin.

  • Bâtard Montrachet 1978

C : Le climat de Batard-Montrachet est orienté à l’Est sur un sol graveleux sur une base d’argile, donnant des vins puissants et très expressifs. La robe or jaune soutenue. Au début, on perçoit fortement des notes de noix, de vin jaune. Le vin nécessite une aération prolongée pour se livrer. Et délivrer une puissance adoucie. Un vin à accorder avec une volaille en sauce.

R : Un vin d’amateur, légèrement trouble. La noix ressort au nez.

  • Bâtard Montrachet 1994

C : Bouche ample, glycérinée avec un boisé encore un peu présent et une certaine amertume. Longue finale. Un niveau en dessous de son aîné.

R : Une robe plus foncée, orangée. Des notes confites au nez. Un vin sérieux marqué par une certaine amertume.

  • Corton Charlemagne 1994

C : Notes de citrus. Ensemble puissant et serré, avec un boisé encore un peu marqué, à attendre encore.

R : Une robe or pâle. Des arômes plus modernes sur les fruits jaune frais. Certaine amertume en bouche. Profil plus moderne, marqué par un boisé plus présent, à conserver.

  • Corton Charlemagne 1998

C : Robe jaune paille. Notes de citron, grande vivacité, très légèrement torréfié. Bouche veloutée, crayeuse avec des arômes lactiques. Belle finale.

R : Un vin très frais, des notes crayeuses et minérales. Une cuvée crémeuse, ample et longueur impressionnante.

  • Corton Charlemagne 1999

C : Robe jaune pâle, avec des reflets verts. Grande fraîcheur en bouche, très minéral, notes pierre à fusil. Belle matière et beau vin mais dans un style un peu austère.

  • Meursault 1er cru Château de Blgany 2005

C : Ce cru est une exclusivité de la Maison Louis Latour. Les vignes composant le domaine du Château de Blagny se situent en haut de la colline surplombant les villages de Meursault et Puligny. Un vin opulent mais qui reste gourmand et sapide. Parfait à boire en ce moment !

En conclusion cette incroyable dégustation nous a encore confirmé la grande capacité de garde des grands bourgognes, y compris sur des millésimes inattendus tels que 1974 en blanc. Le style traditionnel et peu interventionniste dans les vinifications de la Maison Louis Latour, avec une attention particulière aux équilibres et à la finesse, laisse bien apparaître les caractères propres de chaque millésime et chaque terroir. En outre ces vins à maturité présentent une gamme aromatique passionnante, complexe et évoluée tout en continuant à offrir fraîcheur et vivacité. Une excursion passionnante dans l’âme de la Bourgogne !

 

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

VPF-20140423

Vente à prix fixe spéciale : les trésors du Jura et de Savoie

Le Jura et la Savoie sont souvent plus connus pour leurs fromages ou leurs pistes de ski que pour leurs vins. Et pourtant ces deux régions produisent de très bons, ...

Stand iDealwine

iDealwine vous attend le 16 et 17 mai au salon de la RVF

Ahhh le joli mois de mai ! Ses ponts, son soleil (ou pas), et… le salon de La Revue du Vin de France qui se déroulera le 16 et 17 ...

Château Beychevelle s’ouvre au public… en toute transparence

Le grand cru de Saint Julien, célèbre pour son étiquette avec un drakkar à proue de griffon confirme sa volonté de s’ouvrir aux amateurs : le château lance un grand ...