Le Clos Naudin de Philippe Foreau : l’excellence à Vouvray !

PanneauDomaineForeauDans la discrétion, Philippe Foreau produit au Clos Naudin des vins qui figurent sans doute parmi les plus grands blancs de la Loire et de France. Avec la même qualité et les mêmes soins maniaques dans la vigne ou en cave, que ce soit pour ses “bulles” légendaires, ses secs d’une droiture et d’une pureté cristalline rares, ou ses moelleux d’un équilibre magistral, toujours faciles à boire.

Le Clos Naudin (qui n’a rien d’un clos, c’est simplement le nom de la maison de la propriété) a été créé en 1910 par l’achat de vignes par le grand-père de Philippe Foreau, l’actuel propriétaire. Dans ces années-là, le domaine était l’un des très rares à vendre son vin en bouteille à Vouvray. Après André, son père, qui avait déjà porté le domaine au sommet de l’appellation, Philippe Foreau, arrivé en 1983, a encore accru la qualité et la régularité des vins du Clos Naudin, qui font clairement partie aujourd’hui des plus grands blancs de France. Cette qualité et cette régularité sont dues en grande partie à la fidélité d’une équipe technique extrêmement compétente dont certains sont au domaine depuis la fin des années 1970 !

Mais qui pourrait parler le mieux de son domaine que Philippe Foreau lui-même. Laissons-lui la parole…

« Boire du vin, au-delà de la gorgée avalée, c’est s’interroger sur les mystères de son goût, c’est comprendre son origine, son cépage, sa terre, c’est comprendre les conditions climatiques qu’il a reçues, c’est aussi comprendre son potentiel. L’une des missions du vin est de satisfaire la soif et d’accompagner la nourriture comme une gourmandise supplémentaire. Il n’y a pas de véritable gastronomie sans le goût du vin.

Pureté aromatique, typicité, finesse, élégance, équilibre, longueur en bouche, voilà pour moi le tableau d’un grand vin. Il doit être franc de goût et vous procurer émotion, émerveillement et digestibilité. Pour y parvenir, j’essaye de mettre tout en œuvre dans des choix de culture et de vinification.

PortraitForeau

Conscient que la notion de terroir est la force de nos appellations, l’objectif prioritaire est de respecter la vie microbienne des sols. Comme mon grand-père et mon père, je reste attaché aux méthodes traditionnelles et à une logique biologique pour la culture de nos 12 hectares situés en première côte et âgés en moyenne de 37 ans. La lutte contre l’herbe se fait avec des labours classiques évitant ainsi les désherbants chimiques néfastes pour nos sols, notre environnement et notre santé. Les apports d’engrais sont modérés et organiques. Aucun insecticide n’est utilisé.  La taille est courte offrant un rendement moyen de 38 hl/ha. Les vendanges se font manuellement et permettent, soit d’éliminer les raisins manquant de maturité, soit de sélectionner des raisins atteints de pourriture noble qui donneront naissance aux grands moelleux. Pour le respect du raisin, et pour bien conserver l’effet millésime, la chaptalisation, l’acidification ou la désacidification ne sont jamais pratiquées au domaine. La fermentation lente, due exclusivement aux levures présentes sur la peau du raisin, se fait en fûts de 300 litres avec un maximum de 5% de bois neuf chaque année. Les vins sont mis en bouteilles en avril ou en mai.

Malgré toutes les stratégies, le climat reste un paramètre indomptable. Suivant les conditions climatiques reçues par le raisin, le vin sera plus ou moins riche, plus ou moins acide, plus ou moins dilué, plus ou moins sur le terroir. C’est la notion de millésime. Mais cette diversité n’est-elle pas l’intérêt de notre métier, ne jamais faire le même produit. »

Finalement, à écouter Philippe Foreau, c’est très simple de faire des vins d’exception !

Accéder à notre Vente Privée Loire:

 Vp foreau

 

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

Consultez le prix d’un vin

Recherchez un vin

A lire également dans le Blog iDealwine :

iDealwine.com pour les nuls: petit guide de naviguation dans les ventes – Episode 4 : les ventes privées

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Vente on-line : trois collections particulières pour les passionnés de grands vins

Nous vous proposons dans cette vente on-line les trésors issus de trois collections particulières. Retrouvez les noms qui vous sont chers en Bordeaux, Bourgogne et vallée du Rhône, et profitez ...

Recette de Noël

Recette de la semaine : Ballotines de volaille farcie aux morilles

Les fêtes de fin d’année arrivent et déjà, il faut songer au fameux repas de Noël. S’il y a bien un moment dans l’année où l’on passe du temps en ...

OI-233

Rivesaltes et Banyuls 1934, 1954, 1964, 1974, 1984 : toute la magie des vieux millésimes…

Chez iDealwine nous sommes méthodiques : après les millésimes en “1” puis en “2” et en “3”, voici donc les vieux millésimes en “4” de vins doux naturels : une ...