La recette de la semaine : risotto aux girolles

GirollesLe soleil joue en ce moment à cache-cache avec les nuages et les ondées ne sont pas rares dans les forêts normandes. Les promeneurs chanceux pourront donc encore trouver quelques girolles pour confectionner cette recette. Pour les autres… direction le magasin de produits surgelés le plus proche. Et pour le choix des vins, lisez donc notre article spécialement consacré aux risottos.Pour 4 personnes

Préparation: 10 min
Cuisson: 20 min

Ingrédients
•    250 g de riz arborio
•    150-200 g de girolles
•    3 échalotes
•    1 verre de vin blanc sec pas trop fruité
•    4-5 verres de fond de veau
•    1 feuille de laurier
•    25 + 25 g de beurre
•    5 cl de crème fraîche
•    1 cuil. à soupe d’huile d’olive
•    Sel, poivre blanc

Préparation
Epluchez les girolles en ôtant la petite partie du pied où la coupe a été faite. Ôtez les parties abîmées. Coupez en quatre les girolles trop grandes. Gardez les petites entières.
Epluchez les échalotes et émincez-les très finement.

Dans une poêle assez grande, faites sauter les girolles avec l’huile d’olive jusqu’à ce qu’elles n’aient plus d’eau de végétation. Salez, poivrez. Versez dans un bol et réservez.

Dans la même poêle, sans rincer ni essuyer, faites mousser 25 grammes de beurre et faites suer les échalotes sans coloration. Ajoutez de le riz et enrobez-le de la matière grasse assez longtemps pour qu’il devienne comme transparent.

Ajoutez le vin blanc tout en tournant tout le temps. Laissez réduire le vin quasi à sec. Salez et poivrez. Ajoutez la feuille de laurier. Arrosez d’un verre de fond de veau, et répétez la même opération qu’avec le vin.

Ajoutez un verre de fond de veau dès que le verre d’avant a été absorbé. Répétez l’opération jusqu’à ce que le riz soit cuit mais reste croquant (il a doublé de volume).

Ajoutez au riz les girolles et faites-les juste réchauffer. Hors du feu, ajoutez la crème et le beurre. Liez. Vérifiez l’assaisonnement et corrigez si nécessaire. Dégustez immédiatement dans une assiette creuse saupoudré d’un tout petit peu de parmesan Reggianno.

Remarque :
Si vous utilisez un fond de veau déshydraté, il faut le sous-doser: 1 cuillère à café pour 1 litre d’eau bouillante. Ne jamais arrêter de tourner: c’est la seule difficulté du risotto. Le risotto ne souffre pas d’être prêt à l’avance, si vraiment il doit attendre, faites-le sous-cuire et terminez-le au dernier moment.
Chaque riz réagit de manière différente, il n’est peut-être pas nécessaire d’utiliser tout le volume de liquide: Goûtez régulièrement, c’est la garantie de la réussite de cette recette et surtout n’arrêtez pas de tourner.

Accords mets et vins recommandés :
•    Coteaux du Languedoc
•    Pinot Gris (Tokay)
•    Sancerre

Accéder à la rubrique L’accord iDéal

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Recette de la semaine – Spaghettis à la poutargue

La poutargue, c’est le caviar provençal, des œufs de mulet séchés et légèrement fumés, une spécialité de Martigues. Délicieuse découpée en fines tranches ou, comme ici, mélangées à des pâtes ...

Vin et tartare | Quel cru pour une viande crue ?

Difficile de trouver l’accord parfait avec ce mets traditionnel, riche en saveurs. Mais bien sûr, nous avons LA solution !

Recette de la semaine – Canard Apicius “version 2010”

Dans les années 1970, Alain Senderens proposait une recette originale dans son restaurant l’Archestrate à Paris, le canard“Apicius” au miel et aux épices. Une recette modernisée par Jérôme Banctel, son ...