Domaine Combier : une référence incontournable à Crozes-Hermitage

Domaine Combier vin Crozes-Hermitage Rhone iDealwine

Créé à l’aube de la Seconde Guerre mondiale, le domaine Combier est une véritable histoire de famille qui, en pionnier, a cru au potentiel de l’appellation Crozes-Hermitage alors méconnue et s’adonne à une culture saine et bio depuis les débuts. Zoom.

Le domaine Combier, histoire familiale

Le domaine Combier est une histoire de famille dont les origines remontent à 1936, date à laquelle Camille Combier, quittant son Ardèche natale, fit l’acquisition de La Roche de Glun, une propriété de Pont-de-l’Isère composée de trois hectares de vignes et de quatre hectares d’abricotiers. En effet, comme cela se faisait et se fait encore beaucoup dans la région, la culture est partagée entre ces différents fruits. Le boom économique des Trente Glorieuses aidant, le vigneron vend sa production aux ouvriers locaux.

A son tour, son fils Maurice s’adonne à l’arboriculture tout en vendant ses raisins à la cave coopérative de Tain L’Hermitage et aux maisons de négoce. Pionnier en cet ère du productivisme, il convertit l’ensemble de ses terres à la culture biologique à la fin des années 1960. Un défi qu’il se lance à corps perdu après avoir fait une réaction allergique à un produit phytosanitaire et malgré les aléas climatiques (gel, sécheresse).

Arrive son propre fils Laurent qui, avec son épouse, reprend le domaine dans les années 1980. Convaincu du potentiel de Crozes-Hermitage, appellation alors peu connue, ce successeur doté d’un diplôme de viticulture et d’œnologie poursuit l’œuvre de ses prédécesseurs en agrandissant le domaine, en construisant sa propre cave, en favorisant la culture de la syrah et en travaillant en bio. Le voici aujourd’hui secondé par ses fils Julien qui, depuis 2014 se consacre à sa passion : la vigne, et David, doté d’un bagage en commerce et en vinification.

Les vins, une affaire d’alchimiste

Alchimies parfaites entre la finesse des grands vins bourguignons, une bonne capacité de garde, de la franchise- il faut que les vins « filent droit » – et un fruit délicieux, les vins du domaine Combier présentent malgré tout chacun leur propre identité. « Nous ne croyons pas au mythe du vin qui doit être austère dans sa jeunesse pour être bon dans la force de l’âge : un grand vin doit être bon au début, au milieu et à la fin ! »

« Respect », leitmotiv d’une viticulture pleine de bon sens

Pour ce faire, « seuls des raisins équilibrés donnent des vins harmonieux, profonds, frais et fins ». Ceux-ci sont cultivés sur une vingtaine d’hectares dont le cœur est le célèbre Clos des Grives. Plantés et replantés en sélection massale pour préserver leur typicité, ils bénéficient également d’un terroir variant du nord au sud. Ainsi, au nord, la roche-mère affleure sur les sols de granit filtrants tandis qu’au sud, sur le plateau des châssis, les sols sont argilo-calcaires, recouverts de galets roulés qui emmagasinent la chaleur de la journée pour la restituer aux vignes la nuit. « Respect » est un mot d’ordre dans la famille : respect du sol et de la vie de la plante à travers celui du calendrier lunaire.

Des vinifications sans artifice pour des vins fins

Le domaine Combier travaille donc la syrah, un cépage réducteur qui a besoin de temps pour s’épanouir. Les vinifications se font sans artifice, avec des extractions douces, une oxygénation naturelle et, surtout, dans des contenants minutieusement pensés au fil des millésimes. Ainsi, dès 1990, Laurent Combier opte pour des cuves inox thermorégulées, à la fois fonctionnelles et hygiéniques. Neuf ans plus tard, ce sont les œufs en béton qui font leur apparition dans la cuverie afin d’améliorer la suspension des lies et, in fine, assurer des tanins plus fins au vins. En 2001 sont installées des cuves en béton qui, elles, permettent des pigeages délicats ainsi qu’une oxygénation plus lente des vins. A ce sujet, connus pour leur vertu de micro-oxygénation, les contenants en bois (barriques, demi-muids) sont également présents. Le progrès ne s’arrête pas là puisque, depuis 2017, l’accent est mis sur le parcellaire. Attendons donc de voir ce que nous offrira la nouvelle génération 😊

Domaine Combier, ce qu’en disent les guides

Guide Vert de la Revue du vin de France

Laurent Combier, homme du ciel (fin aviateur) et de la terre, réalise sur le domaine familial qu’il a fait prospérer des syrahs d’une grande finesse, avec une tout aussi grande régularité. Le niveau qualitatif n’a cessé de progresser en parallèle d’une compréhension ajustée de son vignoble (en bio depuis 1970) sur le plateau argilo-calcaire avec galets roulés de Pont-d’Isère. Sans posséder des terroirs de premier ordre, il a su révéler – comme son voisin Alain Graillot – le potentiel des crozes-hermitage. Son Clos des Grives figure parmi les plus séduisantes et profondes syrahs du Rhône. Son aptitude au vieillissement s’avère remarquable dans les grands millésimes. Tous les vins sont désormais de haute volée.

Les vins : toute la gamme se tient, qu’il s’agisse des cuvées les plus simples, comme les crozes Laurent Combier, au naturel de fruit très expressif ou, bien sûr, les vins plus ambitieux, toujours exprimés avec justesse. En blanc, le crozes et séduisant, rond et déjà très gourmand, tandis que le Clos des Grives, aux notes plus exotiques, s’invite à table autour des épices. Les rouges sont à la fête en 2019, dotés de fruits très gourmands. Nous louons l’admirable définition et la grande fraîcheur du crozes Cap Nord, le côté plus suave et immédiat du crozes classique et le volumineux Clos des Grives, armé pour la garde. Le saint-joseph Cap Nord est admirable, il combine une texture finement poudrée, la fraîcheur de fruit et surtout un grand équilibre qui le portera loin.

Bettane & Desseauve – 3* sur 5

L’un des domaines les plus réguliers de l’appellation Crozes sur les trois décennies. Ici, on a toujours cultivé la vigne en parallèle des arbres fruitiers (abricot en tête). Laurent, désormais épaulé par des deux fils Julien et David, exploite la majeure partie de son vignoble sur les galets roulés de la plaine des Châssis, mais aussi quelques parcelles sur granite au nord de l’appellation. La viticulture bio depuis toujours et le travail respectueux en cave, dorénavant dans un confort accru grâce à l’extension récente du site en font des crozes de référence. Les 2016 ont un risque de descente élevé ! L’équilibre frais et l’harmonie des 2017 leur permettront de bien évoluer, surtout la fameuse cuvée clos-des-grives dans les deux couleurs.

Retrouvez les vins du domaine Combier en vente sur iDealwine

Crozes-Hermitage Clos des Grives du domaine Combier

100% syrah d’une grande finesse, ce crozes-hermitage s’ouvre sur des arômes de fruits noirs et de violette, d’épices et de réglisse. Puissant et concentré aussi, il délivre des tanins soyeux et ronds enjolivés par une longue finale épicée et finement boisée.

Le Clos des Grives est la cuvée phare du domaine familial qui a vu le jour en 1936. Elle provient du lieu-dit éponyme qui s’avère être une parcelle de sept hectares environ plantée de vignes de syrah soixantenaires en moyenne. Celles-ci font l’objet d’une sélection massale et sont cultivées selon des méthodes saines certifiées bio (le domaine est pionnier en la matière dans la région). La syrah est ensuite vendangée à la main et éraflée. Encuvage de 25 jours en cuves inox thermorégulées, remontages quotidiens (matin et soir), fermentation malolactique en fûts et élevage d’un an en fûts bourguignons (fûts neufs et fûts usagés) font de lui un vin à déguster autour de mets de caractère tel un boudin aux deux pommes ou de côtelettes d’agneau aux pruneaux.

Crozes-Hermitage Cap Nord du domaine Combier

Comme son nom le laisse supposer, la cuvée Cap Nord tire ses origines d’une jolie parcelle du nord de l’appellation qui donne sur les bords de Rhône. Cette cuvée est un monocépage de syrah qui puise ses lettres de noblesse dans un sol de granits décomposés et est idéalement exposé vers le sud-ouest. Pionnier en matière de culture bio dans la région, le domaine l’a donc cultivé avec soin et, pour sa plantation, favorise une sélection massale afin de préserver son identité. Les vendanges sont manuelles et les vinifications s’effectuent en petits bacs avec des pigeages réguliers. Le vin est ensuite élevé en fûts vieux de 4 ans.

Cette syrah s’exprime avec un panel d’arômes fruités et épicées, sublimé par une bouche ample et charnue. Taillée pour une garde d’une quinzaine d’années, mais également délicieuse dans sa jeunesse, elle se mariera volontiers à du gibier en sauce ou accompagné de chutney aux baies rouges.

Crozes-Hermitage du domaine Combier

Le domaine produit un crozes-hermitage « joyeux et charmeur », parfaitement équilibré entre puissance tannique et élégance, reflet des deux grands types de terroirs de l’appellation : les sols granitiques très filtrants du nord et les sols argilo-calcaires recouverts de galets roulés du sud. Cultivée avec soin selon des principes biologiques, la syrah qui le compose a vu ses rendements atteindre les 40 à 45 hl par ha et a été récoltée à la main.

Elle a fait l’objet d’une vinification soignée qui se caractérise notamment par un éraflage total, une cuvaison de près d’un mois (25 jours) en cuves inox thermorégulées ainsi que des remontages bi-quotidiens. Le vin a ensuite été élevé un an dans des fûts de chêne usagés (vieux d’un vin). La propriété apprécie effectivement les vertus d’oxygénation de ce type de contenant.

Nous vous recommandons d’ouvrir ce vin un peu avant son service avec des mets de caractère comme une échine de porc au four.

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Zoom sur le domaine Joseph Voillot, un classique de Volnay et Pommard

Jean-Pierre Charlot dirige avec brio le domaine Joseph Voillot depuis plus de 20 ans. Ses vins, dans la pure tradition et le classicisme de la région, atteignent une finesse et ...

Les grands vins d’Espagne, le guide iDealwine

L'Espagne dispose du plus vaste vignoble d'Europe et produit certains très grands vins. Mais connaissez-vous bien les spécificités des différentes appellations ?

Hiérarchie des terroirs, accords met et vins, tout savoir sur Sancerre !

Sancerre est l’appellation emblématique du cépage sauvignon, qui donne de très bons blancs aromatiques et frais. Mais Sancerre produit également de jolis rouges de pinot noir, généralement fins et délicats. ...