Champagne issu de la mer baltique : un flacon adjugé, vendu 30 000 € !

30000 euros pour une bouteille de Champagne de plus de 200 ans : tel est le résultat de la vente aux enchères qui s’est déroulée il y a quelques jours. Un record mondial.

Dans un article précédent, nous narrions l’histoire incroyable des champagnes de la Baltique et l’annonce de leur vente aux enchères. Cette dernière s’est déroulée vendredi, dans l’archipel d’Aaland, à proximité de l’endroit où avaient été découvertes les 145 bouteilles dans une épave. La bouteille de Veuve Clicquot datant de plus de 200 ans a été adjugée à 30 000 €, lui permettant ainsi de devenir le champagne le plus cher jamais vendu aux enchères.

Le deuxième incroyable flacon, de la maison châlonnaise Juglar, rachetée par Jacquesson au XIXe siècle, a quant à lui, a été adjugé à 24 000€.

Le champagne Veuve Clicquot vient « coiffer au poteau » son prédécesseur, le Champagne Dom Pérignon rosé 1959 (une cuvée créée spécialement pour le couronnement du Shah d’Iran) qui avait été adjugé en 2008 à 27600€.

Le flacon adjugé il y a quelques jours est un vin émouvant puisqu’il a été produit par Madame Clicquot en personne, lorsqu’elle dirigeait cette maison de négoce au XIXème siècle. Un détail qui explique l’acharnement des acheteurs. C’est effectivement après une dure bataille face à un enchérisseur américain que les deux flacons ont été acquis par un seul et même enchérisseur, à Singapour, rapporte l’acteur principal de cette vente : le commissaire priseur, John Kapon qui n’est autre que le PDG de la maison de vente spécialisée dans le vin Acker Merrall et Condit, entité organisatrice de la vente.

Le prix de départ avait été fixé à 10 000€, contrairement aux premiers prix envisagés au moment de la découverte, notamment ceux annoncés par l’œnologue Richard Juhlin à 100 000€ pièce. Au moment du coup de du marteau, une clameur s’est élevée dans la salle bondée de journalistes, de curieux et de représentants d’acheteurs. « C’est un prix qui consacre la valeur du vin et le prestige de la maison » annonce Madame Moreau, historienne de la maison Veuve Clicquot, qui a eu l’occasion de déguster le vin.

40 autres bouteilles de cette incroyable découverte, plus récentes, ont été proposées durant la même vente, et ont toutes été adjugées à plus de 1000€.

« Le gouvernement estime que ces bouteilles ont été produites pour être bues », annonce Björn Häggblom, porte parole du gouvernement, pour répondre à ceux et celles qui voyaient plutôt leur place dans un musée.

Face à ce succès, les autorités d’Aaland veulent proposer une vente aux enchères annuelle afin d’écouler petit à petit le trésor viticole. Un évènement régulier qui permettrait d’attirer les touristes dans cette région. Björn Häggblom a aussi déclaré que les bénéfices de cette vente seraient reversés à des associations de défense de l’environnement dans la Baltique, de promotion de l’archéologie marine et de l’histoire maritime.

« Ce n’était pas qu’une vente de champagne, c’était aussi une page de l’histoire » a déclaré John Kapon quelques minutes après avoir frappé le coup de marteau qui a définitivement scellé le sort de ces deux flacons uniques.

Source : AFP

A lire également :

Dégustation de champagnes bicentenaires aux îles Aland, en mer baltique

Un champagne bicentenaire peut-il encore être dégusté ?

En savoir plus sur la vinification du Champagne

Consultez les ventes de champagne

Consultez la cote des champagnes veuve Clicquot

En savoir plus sur le Champagne Dom Pérignon rosé

En savoir plus sur la maison de Champagne Jacquesson

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Enchères de juin : Liger-Belair et le domaine des Miroirs (Jura) sous les projecteurs

Le point sur les tendances d’un marché porté par la Bourgogne, mais aussi par une poignée de champions dans chaque région.

Un vin du Jura millésimé 1774 prochainement aux enchères

Une bouteille de vin jaune du Jura, produite en 1774, sera prochainement adjugée chez Christie’s en Suisse. Un flacon qui n’est pas sans rappeler celui qui avait enflammé les enchères ...

Haut Brion et Mouton Rothschild 1945 : deux vins historiques adjugés en vente on-line le 16 avril

Lors de la vente on-line du 16 avril dernier les millésimes de collection ont occupé le devant de la scène, tout particulièrement deux premiers crus du Médoc portant le millésime ...