Agenda : la Cité du vin ouvrira ses portes le 1er juin

Cite-vin-BordeauxC’est un événement unique qui se prépare dans le mundovino : l’ouverture de la Cité du vin dans la capitale girondine au mois de juin devrait attirer une foule d’amateurs de vins pour une expérience qui s’annonce inoubliable. Le point sur ce projet exceptionnel.  

Initialement nommée « Cité des civilisations du vin », puis rebaptisée plus sobrement « Cité du vin », ce gigantesque centre culturel entièrement dédié au breuvage de Bacchus est un projet unique au monde et de très grande envergure. Sur le plan architectural tout d’abord, les chiffres donnent le vertige : un espace de 13 350 m2, 10 niveaux, 55 mètre de hauteur, fruit de trois années de travaux employant près de 50 entreprises pour un coût de 81M€. Et si l’investissement est colossal, c’est parce que les retombées attendues sont à la hauteur, puisque près de 450 000 visiteurs annuels sont attendus dans cette cité mondiale du vin. Retour sur la mise en place de ce projet unique.

Genèse de la Cité du vin : un projet très ambitieux

Le projet de création d’un centre culturel et touristique du vin a commencé à germer dans l’esprit du maire de Bordeaux il y a déjà une vingtaine d’années, mais c’est en 2008-2009 que l’idée s’est véritablement muée en projet concret. Alain Juppé, accompagné de Sylvie Cazes et Philippe Massol ont créé ensemble une association pour étudier la faisabilité de la mise en place d’un tel projet, en partenariat avec les institutions locales et régionales. Le projet avança progressivement, et une étape supplémentaire fut franchie en 2011, avec la création d’un fonds de dotation pour recueillir les dons privés. En 2015, le relais fut passé à la « Fondation pour la culture et les civilisations du vin », fondation reconnue d’utilité publique, chargée du développement du projet puis de la gestion de son exploitation.

Le financement de cette entreprise d’envergure est de nature mixte, avec un financement public majoritaire 1, mais également un apport privé non négligeable (81 % de financement public, 19 % de financement privé), pour un coût global définitif de 81,1 millions d’euros (coût prévisionnel initialement de 63 millions d’euros). Une fois en activité, le financement de la Cité du vin devrait être autonome (sans subventions publiques), assuré par ses recettes propres (billetterie, boutique, loyers des gestionnaires extérieurs – restaurant, cave à vin -, location de salles) et le mécénat.

Implanté sur le site des anciennes forges du grand port maritime de Bordeaux, dans le nouveau quartier des Bassins à flot, la construction de l’édifice a débuté en juin 2013, pour une ouverture prévue en juin 2016. Le projet architectural fait preuve d’une grande originalité et de beaucoup d’audace ; il suscite le débat, notamment chez les Bordelais. De style résolument contemporain, la forme de cet édifice s’inspire du fleuve qu’il surplombe, la Garonne, mais aussi plus globalement un élément liquide en mouvement, tel le vin tournoyant dans le verre, mais d’autres y voient aussi tout simplement une forme de carafe à vin. Quoi qu’il en soit, l’architecture tant extérieure qu’intérieure, ne devrait pas laisser indifférent. Et l’expérience qui nous attend à l’intérieur s’annonce elle-aussi unique en son genre …cité-vin-bordeaux2

Un lieu atypique, à mi-chemin entre le musée et le parc à thèmes

Cette Cité du vin semble vouloir jouer la carte de l’originalité sur tous les tableaux. Ce site dédié à la culture du vin peut en effet s’appréhender comme un musée international du vin, mais alors dans une version très moderne. Il mise en effet beaucoup sur l’expérience, au travers d’une approche immersive, sensorielle et émotionnelle du vin dans tous ses aspects (le vin à travers le monde, les âges, les cultures et les civilisations). Le vin est véritablement retranscrit de manière holistique, n’omettant aucune de ses nombreuses facettes, à travers l’histoire, la géographie, la géologie, l’œnologie, l’histoire des arts, la religion … La visite se veut aussi au maximum interactive, autonome et personnalisable, via un parcours de visite libre ponctué de 20 espaces thématiques. La technologie est largement mise au service de la visite composée d’un parcours permanent, mais aussi de deux grandes expositions temporaires annuelles sur des thèmes variés, notamment des expositions artistiques. La visite se clôt naturellement par une dégustation de vin, tout en haut belvédère, offrant un panorama à 360° sur la ville et le port.

cité-vin-bordeaux3Mais la Cité du vin se veut bien plus qu’un simple musée, une sorte de véritable centre culturel du vin, mêlant au parcours permanent et aux expositions de nombreuses autres manifestations culturelles autour du vin grâce à l’espace de l’auditorium (spectacles, concerts, cycles de cinéma, rencontres, débats …). Des ateliers multi-sensoriels seront également proposés (ateliers juniors, famille, accords mets et vins, dégustation) et un espace de lecture. Enfin, il y aura bien sûr une boutique bien fournie, mais aussi un restaurant mariant les produits régionaux à une carte de vins du monde de plus de 500 références, ainsi qu’un bar à vin avec de nombreuses références disponibles au verre, et une cave.

Bref, vous l’aurez compris, la Cité du vin offrira une expérience culturelle du vin vraiment unique, variée, complète et passionnante. C’est promis : après votre visite, le divin breuvage n’aura plus de secret pour vous !

Et bien entendu, dès que nous y aurons mis les pieds, nous nous ferons une joie de vous partager notre visite et notre avis sur ce lieu qu’il nous tarde, à nous aussi, de découvrir…

1 Le financement public est réparti entre plusieurs organismes : la Ville de Bordeaux (38%), l’Europe via le FEDER (15%), Bordeaux Métropole (10%), le Conseil Interprofessionnel du vin de Bordeaux (7%), la Région Aquitaine (7%), l’Etat (2%), le Département de la Gironde (1%), la Chambre de commerce et d’industrie de Bordeaux (1%).

Informations :

www.laciteduvin.com/fr

Horaires (valables uniquement de juin à décembre 2016) :
Du 1er juin au 31 août : ouvert tous les jours de 9h30 à 19h30
Du 1er au 30 septembre : du lundi au vendredi de 9h30 à 19h00 ; samedi et dimanche de 9h30 à 19h30
Du 1er au 31 octobre :
* Hors période scolaire : ouvert tous les jours de 9h30 à 19h00
* Période scolaire : ouvert tous les jours de 10h00 à 18h30
Du 1er novembre au 31 décembre :
* Hors période scolaire : ouvert tous les jours de 10h00 à 18h30
* Période scolaire : ouvert tous les jours de 10h00 à 18h00

Prix :
Billet La Cité du Vin : 20€
Billet exposition temporaire (à partir de 2017) : 8€
Billet atelier : à parti de 15€
Abonnement annuel : solo = 48€ ; duo = 84,50€

Consultez toutes les ventes de vin sur iDealwine

Recherchez le prix d’un vin

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

A lire également dans le Blog iDealwine :

Le point sur la future Cité des Civilisations du Vin à Bordeaux 

Le Rouge & le Blanc : zoom sur Pontet-Canet, Château-Chalon et l’avenir des AOC

L’éditeur spécialiste du vin, Féret, change de main

Le Vin décomplexé, un manuel écrit pour les novices curieux

L’architecture contemporaine s’invite dans les châteaux 

  • Voir les commentaires (2)

  • jacquot

    bonjour a vous tous.Un Petit Renseignement.Je voudrait vous demender ,comment je peut vendre mon vin ,que j,ai eu cadeau,vu que je ne boit pas d,alcool.Voici les deux sortes de vin:16 bouteilles de mercurey annee 1985 de James Battault et cie.Ensuite,5 bouteilles,du Clos de vougeot annee 1987,de Faye,etiquette un peu usee du Mercurey.en vous remercient et bonne journee.Bernard.PS j,habite l,allemagne.

    • iDealwine

      Bonjour,

      Merci pour votre message.
      Vous pouvez demander une estimation gratuite de l’ensemble de vos vins par mail à l’adresse vendeur@idealwine.com ou par fax au 01.56.05.86.11.
      Si besoin, vous pouvez également joindre le service vendeur par téléphone au 01.56.05.86.19.
      Bien cordialement,
      La rédaction.

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

vendanges

Tour d’horizon sur les vendanges 2013

La fin de l’été approche à grands pas, ce qui, d’ordinaire, donne le top départ pour les vendanges en France. Mais c’est sans compter sur les aléas climatiques qui ont ...

palmer pichon

Les grands flacons de Château Palmer et Pichon Lalande enflamment les enchères

La vente on-line qui s’est achevée en ligne sur iDealwine le 14 novembre dernier a été le théâtre de belles ...

Laurent Roumier, l’inconnu célèbre de la Côte de Nuits

Le domaine originel des Roumier a été scindé en deux parties au fil des successions. Aujourd’hui ils sont deux à porter ce nom célèbre : Laurent le discret et Christophe ...