[Poisson d’avril] RECORD : Une petite Sibérie 2003 adjugée pour la somme de 4620€ !

C’est un petit séisme dans le monde du vin : la cuvée phare d’Hervé Bizeul la Petite Sibérie  s’est adjugée pour la somme de 4620€ lors de la vente on-line du 29 mars 2017. Un prix record qui propulse encore un peu plus cette cuvée emblématique du Roussillon dans l’univers des grands vins.

C’est une date à marquer d’une pierre blanche pour l’histoire des vins du Roussillon. Lors de la vente on-line du 29 mars 2017, la cuvée La Petite Sibérie 2003 d’Hervé Bizeul a donné lieu à une formidable bataille d’enchères entre un amateur russe et un restaurateur basé à Singapour. Le flacon du millésime 2003, dans un état de conservation exceptionnel, a déjoué tous les pronostics pour se hisser à un niveau de valorisation sans précédent  à 4620€ TTC (+2000%). C’est probablement le nom de la cuvée qui a incité l’amateur russe à faire flamber les enchères.

L’histoire du Clos des Fées remonte à la fin des années 1990. C’est en 1997 qu’Hervé Bizeul, sommelier et critique gastronomique, décide en effet de s’installer dans le Roussillon dans la vallée d’Agly, au nord de Perpignan. Entre Corbières et Pyrénées, dans une vallée déserte mais magnifique, il pressent le potentiel exceptionnel de ces terres. Il délaisse alors ses activités avec l’ambition affichée de créer un grand vin du Roussillon et créé le domaine du Clos des Fées. Au sein du domaine, une parcelle de 1,16 hectare est immédiatement sortie du lot. Plantée avec de très vieilles grenaches (plus de 75 ans), sur un socle argilo-calcaire avec coulée de schiste, cette parcelle est frappé plus de 200 jours par an par un vent glacial qui lui donnera son nom de Petite Sibérie.

La Petite Sibérie est un vin profond, racé qui vieillit avec grâce. Cette cuvée est devenue en l’espace de quelques années l’icône des vins du Roussillon. Le niveau de valorisation très élevé peut s’expliquer par la rareté de cette cuvée (environ 2000 bouteilles produites) dans un millésime désormais prêt à boire.

Cette adjudication exceptionnelle porte en tout cas un coup de projecteur sur une région dynamique portée par des vignerons très talentueux comme Bizeul, Gérard Gauby ou Olivier Pithon. Sauront-ils baptiser à leurs futures cuvées d’un nom aussi porteur que celui de la Petite Sibérie ? Un nom qui évoquerait … un poisson, par exemple ? 🙂 .

Voir les vins du Clos des Fées actuellement en vente.

Voir les vins du Roussillon actuellement en vente.

Recherchez le prix d’un vin

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

A lire également dans le blog d’iDealwine :

Dégustation : la totale du Clos des Fées d’Hervé Bizeul à Paris

Coups de cœur d’iDealwine au salon des vins matures

Gauby, Le Clos des Fées, Sarda-Malet : grands vins du Roussillon

 

  • Voir les commentaires (3)

  • georges clouné

    Je n’avais pas autant ri depuis 1965. Merci.

  • Michael FOUILLEROUX

    Dommage que cela ne s’accorde pas avec le poisson 😀

  • tattoo aftercare

    Je n'avais pas autant ri depuis 1965. Merci..

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

tendance de marché vin consommation mondiale

Combien coûte une bouteille de vin aux quatre coins du monde ?

Où en est la consommation mondiale de vin ? Quel est le prix moyen d’une bouteille à travers la planète ? Quelles sont les nationalités qui consomment le plus en ...

Dégustation : une verticale de Château de Fargues en présence d’Alexandre de Lur-Saluces

  Une dégustation des vins de château de Fargues se déroulera le samedi 22 avril 2017 à Toulouse, en présence ...

Domaine Berthet-Bondet : la grande tradition en Jura

Certifié bio depuis le millésime 2013, le domaine Berthet-Bondet est un des piliers de la tradition dans le Jura. Leurs cuvées de chardonnay, de savagnin oxydatif, de Château-Chalon en rouge, ...

Partage(s)