Bernard Magrez vend ses propriétés bordelaises non-classés

MAGREZBernard Magrez, recentre son portefeuille sur les valeurs sûres et se sépare de ses propriétés bordelaises non-classées.

« L’homme aux 40 châteaux » (il en possède en réalité bien plus de 40 !), propriétaire entre autre, de quatre grands crus classés bordelais (Pape Clément à Pessac-Léognan, La Tour Carnet en Haut-Médoc, Fombrauge à Saint-Emilion et le clos Haut-Peyraguey à Sauternes), serait en train de se séparer de ses  propriétés non-classées du Bordelais.  Il vendrait ainsi les châteaux Arnaucosse, Galan, Gramond, Hauterive, Latrézotte, Les Jourdis, Magrez Fombrauge, Moulin d’Ulysse, Moulin de Noaillac, Pérenne, Plaisance, Poumey, Tour Blanche, La Sérénité, La Servitude Volontaire et Magrez Tivoli, pour ne garder que les quatre crus classés et les Grands Chênes.  Les châteaux Guerry et Pérenne ont d’ores et déjà été cédés et la vente de Tour Blanche devrait être finalisée sous peu.

La raison officielle de ce revirement majeur dans la stratégie de Bernard Magrez est qu’il souhaite cesser de faire de la concurrence aux négociants qui lui achètent ses crus classés, dans un souci de cohérence. Mais certains analysent cette opération foncière de très grande envergure comme un repli sur les valeurs les plus sûres et les plus rentables de la région. Le consultant marketing Fabrice Chaudier, va jusqu’à évoquer une défiance commerciale avisée, vis-à-vis du Bordelais qui serait en difficulté.

Les ventes de ces nombreux châteaux se feraient au profit de nouvelles acquisitions, en Bordelais (cru classé uniquement, le Médoc étant évoqué) mais surtout dans d’autres régions  françaises comme la vallée du Rhône, du Languedoc-Roussillon et de la Provence. Bernard Magrez précise que malgré ce recentrage sur les crus classés, il souhaite continuer à travailler avec la grande distribution. Il possède actuellement  une quinzaine de propriétés en Languedoc-Roussillon, cinq en Espagne, deux en Provence, deux en Argentine, deux au Portugal, une au Chili, une au Japon, une au Maroc et une en Uruguay. Il est également à la tête depuis fin 2011 de l’Institut Culturel Bernard Magrez (à Bordeaux), ainsi que du nouveau restaurant La Grande Maison à Bordeaux, avec le chef Joël Robuchon (depuis fin 2014).

Consulter les ventes de vins de Bordeaux en cours sur iDealwine

Consultez les ventes de vins de Bordeaux

Consultez les ventes de vin sur iDealwine

Recherchez le prix d’un vin

A lire également sur le blog d’iDealwine :

Bordeaux : Bernard Magrez, l’homme aux 40 châteaux !

Joël Robuchon et Bernard Magrez s’associent pour créer un nouveau restaurant à Bordeaux

Bernard Magrez achète un nouveau domaine en Espagne

Le comte von Neipperg (Canon La Gaffelière et La Mondotte) investit en Afrique du Sud

2% seulement du vignoble français est possédé par des étrangers

Top 100 des vins les plus recherchés : les bordeaux loin devant

 

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Incendies dans le vignoble : après l’Australie, l’Afrique du Sud

La série noire continue.  Après l’Australie, c’est au tour de l’Afrique du Sud de subir les assauts des flammes. Plusieurs ...

VES-20140326

Vente en salle : l’exceptionnel à portée de clics !

Dénicher les meilleures bouteilles, les flacons les plus rares, enchérir dans les ventes en salle les plus prestigieuses, telle est ...

Goûter le vin : une coutume qui remonte très loin

Aujourd’hui, celui qui sert le vin (ou qui le commande dans un restaurant) le goûte pour s’assurer qu’il n’a aucun ...

Partage(s)