Premier Masterclass iDealwine à Hong Kong

Dégustation Hong-KongL’occasion de notre présence au premier salon de ProWine Hong Kong nous a conduit à organiser une série de dîners et dégustations avec des clients et surtout notre premier master class en Asie, en partenariat avec The Drinks Business. Celui-ci faisait suite au succès des master class de Paris et de celui de Londres au Club 67 Pall Mall. Nous avons déjà prévu en fin de l’année une autre série à Bruxelles et Singapour.

UN MARCHE SOPHISITIQUE ET CURIEUX

Hong Kong est un marché fascinant pour tout amateur de vin et nous sommes à chaque fois impressionnés par la qualité des dégustateurs que nous y rencontrons ; de leur connaissance approfondie et de leur curiosité. En tant que français baignés dans la culture du vin, nous avons hélas trop tendance à penser que ce savoir nous est acquis. Discuter avec des hongkongais qui connaissent mieux le vignoble que beaucoup d’entre nous, nous aide à garder un peu d’humilité mais surtout à vouloir approfondir davantage notre savoir.

Le gouvernement de Hong Kong ayant supprimé toutes taxes douanières sur le vin depuis Février 2008, la ville est devenue une plateforme incontournable tant pour la consommation domestique que comme porte d’entrée vers la Chine continentale.

Ayant établi notre bureau en 2013, nous poursuivons notre consolidation. Depuis le début de l’année nous avons doublé nos ventes sur une base solide d’amateurs et collectionneurs. D’après une étude menée par le bureau de statistiques de HKTDC, le marché des enchères de vin à Hong Kong est  estimé en 2016 à USD 92 millions, ce qui nous offre encore de belles perspectives de croissance.

Alix Rodarie, en charge du bureau asiatique est en contact permanent avec nos clients de la zone ce qui facilite la proximité et la qualité du service. Les professionnels ou amateurs trouvent en iDealwine non seulement les grands crus classiques mais découvrent surtout une plateforme qui leur ouvre accès à une variété de vins qu’ils ne peuvent trouver ailleurs. C’est dans ce cadre que nous avons décidé du thème : « Tour de France des Appellations » un mélange de grands classiques et de découvertes.

UN CADRE IDEAL

Le China Club est une institution de Hong Kong, située en plein cœur de l’île dans l’immeuble historique  de la Bank of China. D’inspiration rétro-chic du Shanghai des années 1930, les 3 étages du club sont truffés d’un savant mélange d’œuvres d’art classiques et contemporaines. C’est dans ce cadre élégant que nous conduisons notre premier master class. Ivy Ng, responsable Asie de notre partenaire The Drinks Business, a convié amateurs et professionnels auxquels se sont ajoutés quelques clients d’iDealwine.

LES GRANDES TENDANCES DU MARCHE EN UN TOUR DE FRANCE DU VIN

Les quarante invités prennent place et Arthur de Lencquesaing commence par présenter le baromètre des grandes tendances du marché du vin, un document de 48 pages d’analyse offert à chaque invité. Les 60,000 lots vendus aux enchères en 2016 par iDealwine offrent une base de données unique pour définir les tendances du marché des grands crus français.

Arthur et Alix Master Class

 

Le premier vin, servi dans un verre et non une flûte pour mieux lui faire honneur, est la cuvée 738 de Jacquesson (45€), une petite maison familiale de 28 hectares située à Dizy au nord d’Epernay. Avec une base du millésime 2010, un dosage de seulement 2,5g/l et une majorité de Chardonnay, ce vin est très délicat, dominé par des notes florales, vif, avec une matière onctueuse et une bulle fine. La finale laisse un délicieux goût de brioche qui se prolonge. Nous évoquons alors le poids de certaines grandes cuvées de Champagne que nous avons vendu aux enchères dernièrement comme ce rare magnum de Krug 1959 parti à 6 480€. Ayant travaillé pour le groupe LVMH pendant 8 ans, Arthur retrace l’histoire des millésimes de Dom Pérignon et le développement des Œnothèques et des cuvées Plénitude.

Le vin suivant est un classique, un Pommard, Clos des Epeneaux 2000 de Comte Armand (85€). Produit en biodynamie depuis 1988. Les tannins puissants caractéristiques de l’appellation et du domaine se montrent assagis par son âge. La palette de fruits rouges et de cerise noire est harmonieuse. La discussion s’oriente naturellement vers les très grands crus de Bourgogne, DRC, Mugnier, Rousseau dont la demande asiatique est en forte progression. Illustrant bien cette tendance de fond, 23 des 51 lots de Lalou Bize-Leroy mis en vente en Mai ont été achetés par nos clients de la zone.

Nous repassons à l’ouest avec un Pomerol que nous suivons de près et dont la qualité des millésimes récents et les petits volumes participent à la hausse des prix : Château La Conseillante 1986 (100€, 93/100 Wine Spectator, 17/20 Jancis Robinson). Nous avons consacré deux pages d’analyse dans le Drinks Business de Mars qui sera mis en ligne prochainement. Soyeux, élégant, à son pic, un délice d’équilibre mêlant un très beau fruit et des notes de vieux cuir.

 

Nous partons vers le sud avec le Domaine Marcoux 1999 (65€ 90/100 Parker). S’attendant à un vin plus puissant, tannique et corsé tout le monde est surpris par la finesse de ce Châteauneuf-du-Pape. Le Rhône a été en 2016 la région dont les prix ont le plus progressé (+11%), tiré notamment par quelques grands vins comme cette bouteille d’Hermitage La Chapelle 1961 au pedigree parfait, vendue sur iDealwine en mai 2016 pour 13 320€, établissant le record de la bouteille la plus chère de l’année. Dans le Sud, d’autres pépites comme les vins d’Henri Bonneau ont atteint des sommets comme cette Réserve des Célestins 2010 vendue 420€, soit 88% au-dessus de son estimation.

Nous goûtons ensuite un vin original, le Madiran Montus 2000 (22€, 90/100 Wine Spectator) d’Alain Brumont, également propriétaire de Bouscassé. Tannique et épicé, sa qualité et sa maturité nous surprend, compte tenu de son prix très accessible.

Nous passons enfin au très attendu Domaine de la Grange des Pères 2002 (120€, 88-91/100 Vinous Galloni), producteur dont les prix ont récemment grimpé pour s’établir au-dessus de 100€ en moyenne et prenant progressivement le statut d’icône du Languedoc. D’autres suivent la même tendance, comme Peyre-Rose, Montcalmès ou Mas Jullien. Le millésime 2002 est le 10éme du domaine. Un vin complexe, puissant et original avec cet assemblage de Cabernet Sauvignon et de Syrah. Le fruit d’un pari audacieux de Laurent Vaillé, dans le sillage de son voisin Aimée Guibert de Daumas Gassac. Une approche biodynamique dont il ne se targue pas. Déjà dégusté lors du master class de Londres, nous étions ravis de pouvoir le goûter de nouveau.

Masterclass Hong-Kong

Nous passons au blanc avec un Jura, Vin Jaune du Château d’Arlay 2006. Une région très en vogue avec des bouteilles qui ont atteint récemment des prix records comme ce Vin Jaune du Domaine Overnoy vendu €1,032 en novembre 2016. Ce vin oxydatif et dominé par des notes d’amande douce ne fait pas toujours l’unanimité mais a l’avantage de toujours surprendre en dégustation.

Nous terminons notre voyage par deux touches sucrées. Tout d’abord le Sauternes-Barsac Château Coutet 1988 (72€ 19/20 La RVF, 91 Wine Spectator). Un très bon rapport qualité/prix, notamment dans les millésimes mâtures et prêts à boire. Dans la région, on peut aussi acheter un superbe 1983 de Guiraud pour 62€ ou un Climens 1990 (95 points Parker) pour seulement 114€. Du point de vue d’un investisseur, il faut être malheureusement patient avant de voir les prix décoller comme cet Yquem 1914 vendu 3 120€ ou ce 1945 €4,080. Ces vins souffrent d’une trop faible consommation, impactés par le niveau de sucre et par son image de vin de dessert ou de célébration.

Enfin, Le Rivesaltes La Sobilane 1947, profond, puissant, chocolaté et cuivré… une palette unique dont il ne reste plus que quelques bouteilles dans le monde. Tombés dans l’oubli, ces vins ont dormi dans des caves pendant de nombreuses décennies avant qu’un entrepreneur dynamique vienne récemment redonner vie à ces trésors cachés. Travaillant avec les douanes pour confirmer les millésimes il a pu identifier ces vins et les embouteiller. iDealwine a été choisi comme partenaire pour la distribution de ces stocks malheureusement très limités. Une très belle manière de clore cette dégustation !

Master Class Hong Kong

 

Consultez les ventes de vin sur iDealwine

Voir notre sélection de vins bio, et de vins en biodynamie

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

Recherchez le prix d’un vin

A lire également dans le Blog iDealwine :

Retour sur les dégustations iDealwine au salon RVF

Une journée chez Albert Bichot : In varietate concordia

Disparition de Georges Vernay, « Pape de Condrieu »

Domaine Arlaud : le bourguignon à l’ascension infinie

 

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

stand GT 2013

Grands moments au Grand Tasting

Le Grand Tasting 2013 est fini. C’était beau, c’était bon, c’était fort, et on en a gardé quelques jolis souvenirs que nous partageons avec vous qui êtes venus nous rendre ...

Video : bouchon ou carafe de poche ? On a testé pour vous l’Optiwine

Qui a dit que le monde du vin était conservateur ? Depuis quelques années, une nouvelle génération d’entrepreneurs du vin bouscule ...

la fleur jonquet

Un architecte chinois acquiert le Château La Fleur Jonquet

Ce sera donc la troisième fois que le Chinois Wencheng Li investit dans une propriété bordelaise, après avoir acquis les châteaux La Dominante à Saint-Denis de Pile dans le Libournais ...