Ces « petites » appellations qui ont la cote

Appellations vignobleNous en sommes tous là : quand il s’agit de choisir des vins pour tous les jours, nous sommes partagés entre l’idée de ne pas nous ruiner et la crainte que la qualité ne soit pas au rendez-vous. Il existe pourtant de très beaux vins « de copains », à prix tout doux, dans toutes les régions du vignoble français. Il suffit juste de savoir vers quelle appellation se tourner … et de nous écouter ;-).

Chez iDealwine on aime se pencher sur les « petites » appellations françaises qui recèlent de pépites, des AOC qui ont monté en gamme et présentent désormais des vins vraiment intéressants, tout en conservant des prix sages. Petit tour de France de ces appellations qui ont la cote, mais pas la grosse tête ! Et ce pour le plus grand plaisir des amateurs qui ne s’attachent pas au prestige de l’étiquette, enfin, pas tout le temps…

Dans le Bordelais, jetez un œil à Castillon-côtes-de-bordeaux :

Le Bordelais fait partie des régions réputées chères en matière de vin. Pourtant, si une quarantaine de grands crus classés valorisent effectivement au plus haut leurs vins, la grande majorité de la production bordelaise reste tout à fait abordable. Il est possible de trouver de bons rapports qualité-prix dans toutes les appellations, y compris les plus prestigieuses, mais certaines AOC sont mieux fournies que d’autres en belles bouteilles à prix mini. Les côtes de Bordeaux (Castillon, Francs, Blaye) rentrent parfaitement dans cette catégorie. L’AOC Castillon-côtes-de-bordeaux est située à 45km à l’Est de Bordeaux, juste à côté du plateau de Saint-Emilion – dont elle faisait autrefois partie – et s’étend sur environ 2300 hectares de sols argilo-calcaires et de molasses. L’un des atouts de ce terroir tient notamment à son pH assez bas, qui confère une belle fraîcheur aux vins. Le cépage majoritaire est le merlot, complété par du cabernet-franc et du cabernet-sauvignon. Le Clos Puy Arnaud est un domaine phare de cette appellation, un vignoble historique cultivé en biodynamie et produisant des vins d’une finesse rare. Citons également le château d’Aiguilhe, propriété du comte Stephan von Neipperg, également propriétaire des Châteaux Canon la Gaffelière et la Mondotte à Saint-Emilion. Ces superbes références prouvent que l’on peut trouver d’aussi bons vins à Castillon qu’à Saint-Emilion, et pour un prix bien moindre … l’autre voisin digne d’intérêt est Fronsac. Dans cette appellation historique, vous connaissez notre coup de cœur pour le Château de Carles, et pour sa cuvée Haut-Carles, digne d’un (très) grand cru classé.

En Bourgogne, les rapports qualité-prix du mâconnais restent sans égal …

La Bourgogne, comme Bordeaux est souvent associée à l’idée de prix inabordables. Pour les amateurs qui rêveraient de s’offrir plus souvent de beaux pinots noirs et chardonnays bourguignons, il existe pourtant une terre bénie, encore préservée des envolées des prix. Et cette terre, c’est le Mâconnais. Elle produit de sublimes vins blancs riches et puissants, ainsi que quelques rouges fruités et gourmands, à partir de gamay et pinot noir. Vignoble le plus méridional de Bourgogne, situé en-dessous de la Côte Chalonnaise et au-dessus du Beaujolais, le Mâconnais s’étend sur environ 6 000 hectares et produit à 85% des vins blancs. En effet, le sous-sol calcaire de la région convient parfaitement au chardonnay qui s’épanouit pleinement sur ces terres, donnant des vins plein de fraîcheur, d’élégance, à la minéralité affirmée et à la matière opulente. Les appellations de blancs Pouilly-Fuissé, le Pouilly-Vinzelles, le Pouilly-Loché, le Saint-Véran et le Viré-Clessé sont particulièrement réputées, et à juste titre ; mais les simples mâcons village peuvent aussi faire des merveilles … Parmi les meilleurs rapports qualité-prix de la région se trouvent les domaines Nicolas Maillet, Guillot-Broux, Héritiers du Comte Lafon, Frantz Chagnoleau et les Bret Brothers.

Dans le Rhône, les côtes-du-rhône et cairannes au top 

En Rhône nord et Sud, l’AOC Côtes-du-Rhône reste particulièrement attractive. Située de part et d’autre du Rhône, l’appellation régionale est très étendue, puisqu’elle compte 42 000 hectares. Différents types de sols s’y retrouvent : des sols argileux, des sols caillouteux, des sols lœssiques et des sols sablonneux. L’AOC propose ainsi des vins très variés allant des rouges relativement légers et fruités aux rouges bien tanniques et structurés, taillés pour la garde ; elle comprend de nombreux domaines hautement qualitatifs, dont les prix ne s’emballent pas, comme le Clos du Mont-Olivet, Tardieu-Laurent, ou encore le château des Tours du célèbre Emmanuel Reynaud. Ancienne appellation communale et désormais cru des Côtes du Rhône, l’appellation Cairanne tire aussi son épingle du jeu en matière de bons rapports qualité-prix. Elle s’étend sur environ 1000 hectares à une quarantaine de kilomètres au Nord d’Avignon. L’encépagement fait la part belle au grenache, complété par de la syrah, du mourvèdre et éventuellement d’autres cépages pour les rouges et grenache blanc, clairette blanche, marsanne blanche, roussanne blanche, bourboulenc blanc, viognier blanc pour les blancs. Elle produit des rouges de garde puissants, et des blancs de gastronomie. L’un de nos domaines préférés de l’appellation est clairement l’Oratoire Saint-Martin, dans le giron de la famille Alary depuis trois siècle, à goûter sans hésitation !

Dans la vallée de la Loire, muscadets, bourgueils et sancerres à prix imbattables

La Loire est de ces régions qui, dans l’ensemble, offrent des rapports qualité-prix uniques. Les AOC Muscadet, Bourgueil et Sancerre proposent des prix vraiment imbattables, au vu de la qualité. Le muscadet est produit à partir du melon de Bourgogne et l’AOC s’étend sur 3 100 hectares. Ces vins qui ont souvent reposé sur leurs lies, durant plusieurs mois, se révèlent complexes, avec du volume et du gras et un perlant caractéristique. Nous vous recommandons particulièrement le domaine de l’Ecu, le domaine Michel Brégeon ainsi que le domaine Bonnet-Huteau. L’appellation Saumur-Champiny, qui s’étend sur 1 400 hectares, est particulièrement réputée pour ses vins rouges souples fruités et délicats. Le domaine des Roches Neuves est une référence incontournable et très qualitative de cette appellation. Enfin, l’AOC Bourgueil, située en Touraine et comprenant 1 400 hectares, possède des terroirs de tuffeau (craie locale) et sols de sables et de graves, les premiers donnant des vins structurés et taillés pour la garde et les seconds des vins fruités et faciles. Ici, le Domaine de la Chevalerie et le domaine de la Butte font des petites merveilles !

En Languedoc, misez sur Fitou, Saint-Chinian et le Minervois

A l’image de la Loire, le Languedoc dans sa globalité reste une région aux rapports qualité-prix très intéressants ; la montée en gamme à l’œuvre depuis plusieurs années commence à se ressentir sur les prix, mais à des degrés différents selon les appellations … Les vins du Fitou par exemple, restent particulièrement attractifs pour les amateurs de rouges puissants, fruités et un brin sauvages. Cette appellation, qui est la plus vieille du Languedoc (créée en 1948), est située dans l’Aude, sur la cote entre Narbonne et Perpignan. Des cépages tels que le carignan, allié  au genache, mourvèdre et syrah se plaisent merveilleusement bien sur la partie littorale de l’appellation et surtout sur la partie intérieure, en plein massif des Corbières, où l’altitude et la Tramontane viennent tempérer l’intensité du soleil. Le Champs des Sœurs par exemple, est une très belle référence de l’appellation, un domaine familial ancien qui produit des fitous gourmands et frais, aux textures veloutées … A Saint-Chignan aussi, les prix restent tout doux et la qualité est au rendez-vous. Le  domaine Canet-Valette ou le Mas Champart sont des valeurs que nous connaissons bien, et recommandons les yeux fermés ! Enfin, le Minervois mérite également d’être cité ici, avec notamment les vins de Jean-Baptiste Sénat, un domaine bio de très haut niveau, aux vins typiques de cette région : fruités, épicés, avec de la fraîcheur et beaucoup de finesse et de gourmandise.

En Champagne, tournez-vous vers l’Aube !

Il n’y a pas que la Marne qui fait du bon champagne, ne sous-estimez pas l’Aube et sa Côte des Bar ! L’Aube, qui a intégré l’appellation Champagne en 1911, suite à la célèbre révolte des vignerons champenois, représente tout de même un quart du vignoble de Champagne. Et si la réputation des champagnes aubois n’égale pas (encore) celle de la Marne, on y trouve pourtant de nombreuses pépites, notamment en blanc de noirs puisque la Côte des Bar est un terroir de prédilection pour le pinot noir. La maison Drappier est de loin la plus connue de ces enseignes de qualité, mais il existe également de nombreux champagnes de vignerons qui produisent de très beaux champagnes et à des prix largement plus intéressants que le reste de la Champagne. Citons par exemple un incontournable d’iDealwine : les sublimes champagnes Horiot, dont le vignoble est situé au célèbre village des Riceys. Les champagnes Cédric Bouchard, Magélie et Fleury  sont d’autres références que nous apprécions particulièrement.

Dans le Sud-Ouest, ruez-vous vers Cahors et Bergerac !

Cahors et Bergerac sont deux régions viticoles très dynamiques, où la montée en gamme de ces dernières années est impressionnante. La première appellation s’étend sur 4 000 hectares à l’ouest de la ville de Cahors elle produit un vin très coloré, surnommé « vin noir », grâce au malbec. Ce sont des vins tanniques et structurés, avec beaucoup de corps, de l’ampleur et de très belles longueurs en bouche. Parmi les meilleurs représentants de cette appellation se trouvent le Château du Cèdre, le Clos Triguedina et le domaine Cosse-Maisonneuve. L’AOC Bergerac quant à elle, est située à l’Est de Libourne, de part et d’autre de la Dordogne. Les sols sont assez diversifiés : faits de calcaires, boulbènes, sables, argiles et limons. Les rouges sont issus de l’assemblage bordelais et se caractérisent par leur fruité, leur souplesse et leur élégance, alors que les blancs sont complexes et bien équilibré entre le gras et la fraîcheur.  Le Château de la Tour des Gendres est l’un des meilleurs représentants de cette appellation.
Alors n’hésitez plus, notre beau vignoble recèle de très, très bonnes affaires !

Consultez le prix d’un vin

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

A lire également dans le Blog iDealwine :

Achat direct Alsace-Jura-Savoie : les pépites et les coups de cœur d’iDealwine

Le « vin noir » de Cahors vaudra-t-il bientôt de l’or ?

Domaine de l’Ecu : au cœur du Muscadet, des blancs et des rouges de passionnés

Le Château de la Tour des Gendres : au sommet des vins du Sud-Ouest

Clos Triguedina : Jean-Luc Baldès, ou l’excellence de Cahors

 

 

  • Voir les commentaires (2)

  • Eric C.

    Je comprends que l’idée était d’isoler au sein des « grandes régions » des appellations moins connues, mais c’est quand même dommage de ne pas trouver un petit mot pour le Jura, la Savoie, la Corse ou la Provence … 🙂

    • iDealwine

      Merci de votre commentaire. Les quatre régions que vous citez sont chères à notre coeur aussi… d’ailleurs, nous consacrons actuellement une vente spéciale aux vins du Jura et de la Savoie (qui sont accompagnés de vins d’Alsace), c’est dire si nous leur attachons de l’importance ! Nous aurons aussi prochainement l’occasion de vous reparler de la Corse et de la Provence, patience…

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Jacques Devauges devient le nouveau régisseur du Clos des Lambrays

Des vignes du Clos de Tart à celles voisines du Clos des Lambrays, J. Devauges devient le régisseur de ce domaine appartenant à LVMH.

La nouvelle classification des vins du Languedoc confirmée pour 2011

Pour accompagner les consommateurs et aiguiller les producteurs, le Comité Interprofessionnel des Vins du Languedoc a mis en place une nouvelle classification pour son A.O.C.

A suivre à la loupe : ces appellations qui montent

Il y a dans le vignoble français bon nombre d’appellations emblématiques aux noms qui font rêver, mais malheureusement de plus en plus inaccessibles financièrement… Heureusement, à côté de ces icônes, ...