Paul-Henri Thillardon, la révélation de Chénas

PH ThillardonRévélation de ces dernières années, le jeune Paul-Henri Thillardon a donné ses lettres de noblesse au cru Chénas. Avec ses vignes cultivées comme un jardin et ses vinifications précises, il tire de ses terroirs de très jolis vins floraux et dynamiques, très rafraîchissants. A découvrir !

Agé d’à peine 25 ans, Paul-Henri Thillardon est clairement une des révélations du Beaujolais de ces cinq dernières années et une des valeurs montantes de l’appellation Chénas, ce cru qui est depuis toujours dans l’ombre de son prestigieux voisin de Moulin-à-Vent.

Originaire du sud du Beaujolais et fils d’un viticulteur coopérateur, Paul-Henri Thillardon s’installe sur son domaine en 2008, à l’âge de 22 ans. Il commence avec un peu plus de 2,5 ha en cru, à Chénas sur le terroir des Blémonts et 0.70 ha dans les Pierres Dorées, en AOP Beaujolais, une vigne de famille. Petit à petit, le domaine s’agrandit, presqu’exclusivement à Chénas, avec 2 hectares sur Boccard, puis l’an dernier avec une superbe parcelle, Chassignol, ce qui porte la surface du domaine à 12 hectares.

Paul-Henri Thillardon n’a pas eu le temps d’un long apprentissage avant de se lancer. Il avait certes acquis une culture du vin depuis son enfance avec l’activité de son père et il s’est surtout inspiré des pratiques et des conseils de quelques vignerons de la région, en particulier Jean-Louis Dutraive (domaine de la Grand’Cour à Fleurie), mais aussi Christian Ducroux et Thierry Saint-Cyr, tout comme de Guillaume Gilles à Cornas. Paul-Henri a également été conquis par plusieurs domaines travaillant en biodynamie lors d’un voyage en Slovénie. C’est là qu’il a le mieux compris l’importance du travail à la vigne dans la qualité du vin. L’ensemble du domaine est donc travaillé en bio et la superbe parcelle de Chassignol en biodynamie.

Aujourd’hui Paul-Henri Thillardon commence à trouver son style et à bien comprendre ses terroirs. Un style différent de “l’école nature” de Morgon (Jean Foillard et Georges Descombes par exemple), un style qui joue plus sur la tension minérale que sur la volupté du fruit. C’est pourquoi on évoque souvent un trait bourguignon dans les vins du domaine, en particulier sur la cuvée Chassignol.

A cause de plusieurs vendanges frappées par la grêle, Paul-Henri Thillardon a été amené à vinifier ses raisins égrappés et pas en vendange entière comme le veut la tradition beaujolaise. Mais, comme il le dit lui même : « Je ne voulais pas faire des vins ronds et charnus, hyper faciles à aborder jeunes, comme en donnent facilement les vinifications égrappées. J’ai du apprendre à vinifier des vins égrappés sans qu’ils ne ressemblent à des vins égrappés ! »

Mais surtout, Paul-Henri n’a pas de philosophie arrêtée et définitive sur sa façon de vinifier. Ce n’est pas en cinq ans qu’il a pu faire le tour de la question et de la personnalité de ses terroirs. Il est par exemple fort possible que, si la vendange 2013 se passe sans problème, il vinifie la plupart de ses vins en grappes entières. Ce qui est sûr c’est qu’il souhaite préserver dans tous les cas la personnalité de ses terroirs qui ont naturellement tendance à produire des vins plus minéraux que simplement ronds.

Accédez à notre vente privée Beaujolais

 8.chassignol

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Vin et réchauffement climatique

Accord COP21 : une bonne nouvelle pour la viticulture française

Alors que la COP21 (Conference of the parties) s’est achevée vendredi dernier et que l’accord semble prometteur, nous nous sommes interrogés - comme beaucoup de viticulteurs et de professionnels du ...

tomi lupe 2013

Que doit-on vraiment penser du millésime 2013 à Bordeaux ?

Si certains châteaux bordelais ont annoncé qu’ils ne produiraient pas de millésime 2013 ou pas leur premier vin, faut-il pour autant jeter le bébé avec l’eau du bain et dire ...

La sélection de Pierre du service Logistique et Expertise

Nouveau pilier du pôle logistique & expertise, Pierre vous est présenté à travers une interview exclusive. Vous y découvrirez sa passion pour le vin et ses coups de cœur.