Nos conseils : 6 bonnes raisons de boire son vin en magnum (ou plus…)

VPF 6 mai« Le magnum, c’est le format idéal quand on est deux, surtout si l’autre ne boit pas ! » Une blague d’après-boire qui cache néanmoins une part de vérité… Les grands contenants et le vin font bon ménage et on vous dit pourquoi, plus ou moins sérieusement !

1 – C’est plus joli sur une table

Un magnum, ou mieux encore un double-magnum ou, soyons fous, un jéroboam ça « en jette » un maximum sur une table. Une bouteille, c’est banal, par contre un grand contenant va tout de suite être remarqué pas vos invités.

2 – C’est plus valorisant pour le vin (et pour vous !)

Un grand contenant met en valeur le vin servi qui, avant même d’être goûté, aura l’air meilleur. Si le vigneron a choisi de commercialiser son vin en magnum, c’est qu’il était forcément bon, évidemment ! Et un grand contenant met également en valeur celui ou celle qui reçoit, car un contenant valorisant va laisser l’impression que le vin est également plus cher et que vous traitez particulièrement bien vos amis ou votre famille, même s’il s’agit d’un simple côtes-du-rhône…

3 – Le vin est réellement meilleur

Dans un magnum ou mieux encore dans un plus grand contenant, le vin s’épanouit plus librement, il prend mieux ses aises. Déjà, par son volume même, il a de meilleures chances de posséder une plus grande part des composants aromatiques qui étaient auparavant dans la barrique ou la cuve. Mais surtout il s’aérera plus efficacement au cours du service puisque la surface de vin en contact avec l’air sera nettement supérieure à ce qu’elle serait en bouteille. Aussi efficace qu’un passage en carafe sans avoir de vaisselle supplémentaire à faire !

4 – Un grand format se gardera mieux et plus longtemps

Deux raisons à cette longévité supérieure des magnums et autres grands formats. La première c’est que les grands contenants ont une inertie thermique supérieure : quand la température varie, ils mettent plus de temps à se refroidir ou à se réchauffer. Le vin est donc soumis à moins de « violences » thermiques. La seconde raison est que la proportion d’air emprisonnée entre le bouchon et le vin est moindre dans un grand contenant que dans une bouteille. La mini oxydation du vin sera donc encore plus lente qu’en bouteille.

5 – On donne l’impression de boire deux fois moins

Quand vos amis vous interrogent sur le nombre de bouteilles que vous avez consommées le lendemain d’un dîner au cours duquel vous n’avez servi que des magnums vous pourrez leur répondre : « On a simplement bu un chablis sur l’entrée et un côte-rôtie sur le plat » – « Deux bouteilles à quatre, vous avez été très raisonnables ! »

6 – Cela simplifie la vie à table et après

Un magnum se vide deux fois moins vite qu’une bouteille classique, il y a donc deux fois moins de bouteilles à ouvrir, deux fois moins d’aller-retour à faire à la cave, et deux fois moins de bouteilles à débarrasser et à jeter quand tout le monde est parti !

 

Retrouvez notre vente spéciale grands contenants sur iDealwine

Consultez les ventes de vin sur iDealwine

Recherchez le prix d’un vin

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

 

A lire également sur le blog iDealwine :

Conservation du vin : quelques principes à respecter pour prendre soin de vos précieux flacons !

Le saviez-vous : le champagne peut-il se conserver ?

Vous êtes plutôt magnum, jéroboam ou impériale ? Le bon flacon, au bon format

Peut-on faire vieillir un rosé ?

Mathusalems, nabuchodonosors… mais d’où nous viennent ces noms ?

 

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Le saviez-vous ? Le domaine Lescure est certifié bio depuis le mois de septembre

Référence de la Côte de Nuits, le domaine Chantal Lescure a obtenu en septembre la certification bio. L’aboutissement d’une démarche de conversion entamée il y a dix ans.

Salon-Angers-Grenier-Saint-Jean-une

Nos dégustations : | Le Grenier Saint-Jean (Angers), comme si vous y étiez

Récit des coups de cœur, découvertes et visites à nos domaines préférés lors du salon du Grenier Saint-Jean à Angers. En photo, comme si vous y étiez.

Belle performance des grands crus du Médoc dans les ventes aux enchères

Ignorant les sirènes du « Bordeaux bashing » ambiant, les amateurs ont réservé un accueil fervent aux grands crus bordelais qui figuraient au catalogue des dernières enchères on-line. Il faut ...