LOIRE : Le TOP 20 des vins les plus chers (1er semestre 2018)

Clos RougeardChaque été nous profitons des étapes du Tour de France cycliste pour vous en présenter notre version « vin » à travers une série de palmarès régionaux, dévoilant le TOP 20 des flacons les plus chers vendus aux enchères lors du premier semestre. Débutons avec la vallée de la Loire.

Pour plus d’un amateur comme vous, la vallée de la Loire est un véritable El Dorado riche en pépites à découvrir, et celles déjà identifiées atteignent des sommets. Là-bas, de nouvelles figures émergent, des méthodes vitivinicoles sont bouleversées par un vivier de producteurs animés par des convictions respectueuses de l’environnement, et certaines appellations méconnues, voire délaissées, font l’objet d’un engouement récent. Sans oublier le phénomène des vins « nature » (produits sans soufre) qui suscite toutes les convoitises. L’attrait pour cette région s’est traduit au premier semestre par une part des ventes de 6% en volume et de 4% en valeur, en progression régulière (à fin 2017 ces proportions respectives s’élevaient à 4 et 2%). En termes de prix, l’évolution est sidérante ! Cette année, nous constatons qu’aucun vin de ce palmarès semestriel ne se situe en-dessous des 100€, tandis qu’en 2017, ils ne descendaient pas sous les 50€. Pour comprendre une telle valorisation de ces flacons, nous vous proposons aujourd’hui une analyse complète de ce TOP 20 au sein duquel, une cuvée par producteur a été retenue (la plus chère).

Sans grande surprise, les vins blancs font la part belle à cette région septentrionale, dans lequel une proportion non négligeable de vins liquoreux se démarque. Quant aux rouges, ceux-ci représentent 25% du palmarès.

De nouveau, le saumur-champigny Le Bourg 1989 du Clos Rougeard se retrouve au sommet avec une adjudication impressionnante de 912€. Il faut dire que même si au fil des ans le cours de cette cuvée ne cesse de s’amplifier- au point d’inciter la famille Bouygues à racheter le domaine en 2017- dans le cas de ce 1989, le caractère mythique du millésime frôlant l’excellence, conjugué à la maturité du vin, en ont fait exploser le cours.

Le vouvray Haut-Lieu 1921 du (microscopique) domaine Huet fait son apparition sur ce podium en se classant ex-aequo avec le Clos Rougeard. Là encore, on parle d’une grande année de liquoreux. Il est suivi du le vouvray Goutte d’or 2015 du Clos Naudin dont la rareté participe à sa renommée et à son prix estimé à 778€. Ce nectar n’est en effet produit que lorsque les conditions climatiques le permettent.

Rareté, vins matures, millésimes légendaires ou encore méthodes de cultures pointues sont autant de facteurs qui justifient une telle valorisation des vins. Décryptage.

Millésimes anciens et vignerons disparus

Les vieux millésimes, témoins d’un temps définitivement révolu, procurent souvent de vives émotions. Vouvray a ainsi fait l’objet d’une vive convoitise, comme le prouvent le prix atteint par le vouvray Le Haut-Lieu 1921 du Domaine Huet (912€) dont nous avons déjà parlé, mais aussi le 1933 des Caves Duhard (182€), le 1937 du Château Chevrier (122€), Le Petit Monaco 1944 de Bienvenu (122€), et enfin le 1955 de Marc Bredif (182€). Quant aux millésimes qui ont fait leurs preuves, tels que le 1989, notez qu’on le retrouve, représenté quatre fois dans ce TOP 20. Sa réputation d’excellence est d’ailleurs incarnée par le saumur-champigny Le Bourg du Clos Rougeard lui-même !

La disparition d’emblématiques vignerons suscite toujours, de la part des amateurs, la recherche des vins qu’ils ont vinifiés, afin d’approcher et de goûter une dernière fois leur style. Silex 1994, le pouilly-fumé de feu Didier Dagueneau et le montlouis Le Volagré 2007 de Stéphane Cossais – décédé en 2009 – en apportent la preuve.

Mais attention, les vieux millésimes ne sont pas les seuls à se placer en haut du palmarès : si certains amateurs ont trouvé leur bonheur auprès de ces anciennes étiquettes, d’autres ont fait le choix de se tourner vers des années plus récentes, certes, mais très qualitatives. Ainsi, 2015 se classe en 3ème et 5ème position avec le vouvray Goutte d’Or du Clos Naudin et Les Nourrissons de Stéphane Bernaudeau.

Biodynamie et vins « nature »

D’autres amateurs semblent particulièrement sensibles au travail de vignerons adeptes de méthodes de cultures respectueuses de l’environnement. Ainsi, des pointures de la biodynamie voient certains de leurs flacons s’arracher à prix d’or. C’est sans surprise le cas de celui qui fait figure de précurseur en France, Nicolas Joly et son incomparable savennières Clos de la Coulée de Serrant, adjugé 161€ dans le millésime 1989. On retrouve également au palmarès le couple Pierre et Catherine Breton à Bourgueil, ou encore Richard Leroy en Anjou (qui vinifie aussi ses vins de façons très naturelle) dont le prix des flacons s’envole.

Les vins « nature » ne cessent de voir s’élargir, au niveau mondial, le cercle de leurs amateurs. La présence de deux vins de France et d’un vin de table est à cet égard édifiante, venant souligner le haut degré de connaissance des amateurs que vous êtes. Ainsi, la cuvée Les Nourrissons 2015 de Stéphane Bernaudeau, dont les vins ne cessent de s’apprécier au fil des ans, se classe en 5ème position. Les Vieilles Vignes des Blanderies 2010 de la Ferme de la Sansonnière se hissent à la 9ème place et l’anjou Les Noëls de Montbenault de Richard Leroy se retrouve 14ème. Autant de vins sortis du système de classification par choix personnel des viticulteurs, désireux de conserver leur liberté face aux contraintes de l’AOC. Ce qui n’empêche pas que, malgré leur production dérisoire, leurs vins soient recherchés dans le monde entier !

Allez, laissez-nous rouler un peu des mécaniques et vous prouver que nos prédications se réalisent 😊. L’été dernier, nous vous disions que le saumur du domaine du Collier (qui appartient au fils de Charly Foucault, ancien propriétaire du Clos Rougeard) ne resterait pas longtemps en 17ème position. Bien nous en a pris ! Celui-ci a fait un bond spectaculaire en quelques mois, se postant aujourd’hui à la 7ème place !

Encore une fois, ce palmarès confirme ce que nous pensons depuis quelques temps déjà : Sancerre ne cesse de monter en puissance et s’installe définitivement au sommet. On retrouve ainsi à la 10ème place Edmond Vatan et son Clos de la Neore 2014 – une vraie rareté compte tenu de la taille exigüe du domaine – ainsi que Les Culs de Beaujeu 2008 de François Cotat.

Ce classement semestriel témoigne aussi de votre haut niveau d’érudition, chers clients, chers amateurs, et chers lecteurs. Une preuve d’autant plus étonnante que l’on constate que la plupart des flacons ont été acquis par des enchérisseurs principalement finlandais et asiatiques.

Restez connectés, nous poursuivons notre Tour de France des grands vins !

 

TOP 20 – VALLÉE DE LA LOIRE (1er SEMESTRE 2018)

Nous sommes fiers de constater qu’un quart des domaines présents dans ce classement sont des partenaires d’iDealwine avec qui nous travaillons sans relâche et nous entretenons une véritable relation de confiance. Des domaines pour qui nous avons eu un véritable coup de cœur comme celui de Catherine et Pierre Breton, le Clos Naudin, le Domaine Huet, La Coulée de Serrant et la Taille au Loups.

Rang Lot Couleur Prix d’adjudication TTC du lot Prix d’adjudication TTC rapporté au format bouteille (75cL) Variation par rapport à la cote ou à la mise à prix Date de la vente Profil Acheteur
1 1 bt Saumur-Champigny Le Bourg 1989 – Clos Rougeard Rg 912 € 912 € 22% 30/01/2018 Amateur-FINLANDE
2 1 bt Vouvray Le Haut-Lieu 1921 – Huet Blc Liq 912 € 912 € 7% 03/05/2018 Amateur-FINLANDE
3 1 bt Vouvray Goutte d’Or 2015 – Clos Naudin Blc Liq 778 € 778 € 27/06/2018 Amateur-FRANCE
4 1 bt Chinon Clos de La Dioterie 1989 – C. Joguet Rg 280 € 280 € 154% 30/01/2018 Amateur-FRANCE
5 1 bt Les Nourrissons 2015 – S. Bernaudeau Blc 255 € 255 € 133% 13/06/2018 Amateur-HONG KONG
6 1 bt Bonnezeaux 1947 – Château de Fesles Blc Liq 255 € 255 € 67% 14/03/2018 Amateur-FRANCE
7 1 bt Saumur La Charpentrie 2006 – Collier Blc 243 € 243 € 300% 27/06/2018 Amateur-HONG KONG
8 1 bt Pouilly Fumé Silex 1994 – Dagueneau Blc 243 € 243 € 181% 16/05/2018 Amateur-HONG KONG
9 1 bt Les Vieilles Vignes des Blanderies 2010 – Ferme de la Sansonnière Blc 208 € 208 € 850% 13/06/2018 Amateur-HONG KONG
10 1 mg Sancerre Clos la Neore 2014 – Edmond Vatan Blc 413 € 207 € 13% 16/05/2018 Pro-ETATS-UNIS
11 1 bt Vouvray 1955 – Marc Bredif Blc Liq 182 € 182 € 284% 03/05/2018 Amateur-AUSTRALIE
12 1 bt Vouvray 1933 – Caves Duhard Blc 182 € 182 € 23/05/2018 Amateur-HONG KONG
13 1 bt Montlouis Le Volagré 2007 – Stéphane Cossais Blc 176 € 176 € 161% 21/06/2018 Amateur-HONG KONG
14 1 bt  Les Noëls de Montbenault 2010 – Richard Leroy Blc 170 € 170 € 364% 21/06/2018 Amateur-HONG KONG
15 1 bt Savennières Clos de la Coulée de Serrant 1989 Blc 161 € 161 € 91% 30/01/2018 Amateur-HONG KONG
16 1 bt Chinon Clos de l’Olive 1961 – Couly Rg 146 € 146 € 371% 17/01/2018 Amateur-HONG KONG
17 3 bt Montlouis Romulus Plus 2003 – La Taille Aux Loups Blc 413 € 138 € 578% 03/05/2018 Amateur-FINLANDE
18 1 bt Bonnezeaux 1943 – René Renou Blc Liq 134 € 134 € 10% 03/05/2018 Amateur-SINGAPOUR
19 2 bt Vouvray Le Petit Monaco 1944 – Bienvenu Blc 243 € 122 € 23/05/2018 Amateur-HONG KONG
20 1 bt Vouvray 1937 – Château Chevrier Blc 122 € 122 € 03/05/2018 Amateur-FRANCE

 

Voir tous les vins de la Vallée de la Loire actuellement en vente

Tous les vins en vente sur iDealwine

Recherchez le prix d’un vin

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

_

A lire également dans le Blog iDealwine :

TOP 50 : les vins les plus chers aux enchères (1er semestre 2018)

Rhône : le TOP 20 des vins les plus chers aux enchères (1er semestre 2018)

Provence-Corse : le TOP 20 des vins les plus chers (1er semestre 2018)*

Vins étrangers : Le TOP 20 des vins les plus chers (1er semestre 2018)

Champagne : le TOP 20 des champagnes les plus chers (1er semestre 2018)

Beaujolais : le TOP 20 des vins les plus chers aux enchères (1er semestre 2018)

Sancerre : Alphonse Mellot, 19ème du nom

Quand l’équipe d’iDealwine prend le vert en Champagne

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Un milliardaire chinois achète le château Chenu Lafitte

Un Chinois, associé à un groupe d’investissement a récemment fait l’acquisition du château Chenu Lafitte en Côtes de Bourg. Un nom qui résonne familièrement aux oreilles des amateurs de l’ex ...

LGV Sud-Ouest : le syndicat de Sauternes-Barsac et les associations restent mobilisés

Le syndicat de Sauternes et diverses associations ont réaffirmé leur opposition au projet de ligne à grande vitesse reliant Bordeaux à Toulouse et Dax (LGV Sud-Ouest) en s’adressant au président ...

Boisset rachète le californien Buena Vista

Le groupe Boisset a récemment annoncé l’acquisition de Buena Vista Carneros, l’un des noms les plus anciens de l’histoire viticole de la Californie. Boisset Family Estate, filiale américaine de ce ...