Comment investir dans le vin ?

investissement-vin-idw

Certes, les amateurs connectés à iDealwine sont avant tout des passionnés, venus chez nous à la découverte des plus belles bouteilles. Pour autant, et on les comprend, ils veulent pouvoir acheter dans l’optique de bien revendre tout ou partie de leur cave si les évènements de la vie devaient les y contraindre… ou pour racheter d’autres bouteilles !

Fort heureusement, rares sont ceux qui envisagent le vin exclusivement en tant qu’investissement ! Cependant certains amateurs peuvent acquérir des vins dans l’optique d’en revendre éventuellement une partie, et au passage, de bien les valoriser … histoire de bien gérer leur cave en faisant de la place pour accueillir de nouvelles bouteilles.

Cet article répond donc aux demandes récurrentes que nous adressent nos clients. Si iDealwine n’a pas vocation à proposer d’investir dans le vin, nous avons cependant une position privilégiée pour observer les tendances qui émergent sur ce marché, et aussi d’échanger avec nos clients vendeurs qui ont parfois réalisé de belles plus-values sur leur cave. Cet article tente donc de donner quelques pistes et conseils à ceux qui veulent gérer leur cave le plus finement possible.

A qui s’adresse le placement vin ?

Le placement vin, et tout ce qu’il peut faire miroiter en termes de rendement, peut faire rêver quand on mesure dans le même temps l’évolution des indices boursiers, par exemple. Et pourtant, chez iDealwine nous déconseillons clairement aux novices de se lancer dans l’investissement vin à grande échelle. Loin d’être un placement simple, il est au contraire réservé aux amateurs avertis ou ayant déjà une bonne connaissance du domaine, prêts à suivre leurs achats de près. Nous observons d’ailleurs en discutant avec les clients vendeurs d’iDealwine, que ceux qui ont le mieux valorisé leur patrimoine vin sont presque toujours de grands passionnés, qui ont patiemment constitué leur cave en achetant les vins qui leur plaisaient dans l’optique de leur consommation personnelle. Emportés par leur passion, ils ont parfois trop acheté. Ou alors, leurs goûts ont évolué, parallèlement à l’envie de continuer à découvrir de nouveaux domaines, de nouveaux horizons. Croire que l’on peut faire fortune en investissant dans le vin sans rien y connaître serait donc une grave erreur.

Il est au contraire nécessaire d’avoir une connaissance fine du vignoble français – et pourquoi pas étranger -, de se tenir à l’affût des domaines montants. Il faut également savoir apprécier la qualité des millésimes par région, connaître l’apogée des vins. Le vin étant une matière vivante, une fois l’apogée passé, la valeur du vin a de fortes chances de décroître, sauf dans le cas de millésimes vraiment anciens, de collection, ou « anniversaire » … Qui plus est, il faut généralement exercer ses capacités de dégustateur – sans négliger de consulter les excellents guides que nous recommandons – pour pressentir le potentiel d’un domaine peu connu, dont les prix sont susceptibles de s’enflammer. Certaines références sont en effet susceptibles de s’apprécier le plus rapidement.

Est-ce que investir dans le vin est rentable ?

winedex-2007-2016 s’est apprécié de 124% depuis 2007 tandis que, dans le même temps, le CAC 40 perdait 22%. Cependant il faut bien avoir en tête que ce type de placement ne se valorise que sur le moyen, voire le long terme (notamment du fait des frais de revente). Il est donc raisonnable d’envisager une durée moyenne de détention des vins de 10 ans. Comme pour un portefeuille boursier, certains domaines représentent des valeurs sûres, et par ailleurs il existe des vins plus pointus sur lesquels on peut miser, qui sont susceptibles de pimenter cet investissement. Le marché des grands crus, s’est fortement valorisé ces 15 dernières années, même si les prix dans le Bordelais marquent nettement le pas et se stabilisent. D’où la nécessité absolue de bien suivre les cours, d’acheter au bon prix… en gardant l’œil rivé sur les évolutions de la Cote iDealwine bien sûr ;-).

Est-ce un placement risqué ?

C’est un placement relativement risqué et il ne doit de toute façon pas dépasser 5% du patrimoine, voire 10% si l’on est vraiment passionné. Il est risqué tout d’abord dans le sens où il nécessite de bonne connaissance du milieu du vin, que ce soit en termes de millésimes ou de domaines, afin d’effectuer les bons choix.

Par ailleurs, il faut, en fonction du risque que l’on est prêt à prendre, octroyer dans sa cave une part plus ou moins significative à des vins qui ont un potentiel de revente sur le marché. Certes, aujourd’hui l’information se diffuse de façon accélérée, et la demande se mondialise sur des domaines hier complètement inconnus du grand public. Pour autant, il est nécessaire d’acheter un « fond de cave » composé de valeurs sûres (Bordeaux, Bourgogne, Rhône) qui pourra aisément, et rapidement être cédé en cas de nécessité, ou d’opportunité d’achat sur d’autres vins nouvellement découverts. Pour finir, investir dans le vin comporte une part de risque en ce qu’il est un produit vivant, fragile, et précieux, qui nécessite une très bonne conservation.

Quelques exemples de « valeurs sûres » ?

Quelques exemples non exhaustifs de domaines qui constituent des valeurs sûres… à condition d’acheter leurs vins au juste prix. NB cette liste a été établie et diffusée dans en septembre 2016 dans Les Echos (voir plus bas).

A Bordeaux :

Les 1ers crus classés (beaux millésimes des années 1990 et 2000)
Pontet Canet
Lynch Bages
Léoville Poyferré
Haut Bailly
Fieuzal
Smith Haut Lafitte
La Conseillante
Vieux Château Certan
Figeac

En Bourgogne :

Grands crus du domaine de la Romanée Conti
Chambertin Armand Rousseau
Chambolle-Musigny Les Amoureuses Domaine Mugnier
Bonnes Mares Domaine Roumier
Gevrey Chambertin Lavaux Saint Jacques Denis Mortet
Pommard Clos des Epeneaux Comte Armand
Volnay Clos des Ducs Marquis d’Angerville
Beaune Grèves vignes de l’Enfant Jésus Bouchard
Beaune Clos des Mouches Drouhin
Meursault Les Perrières Coche Dury
Puligny-Montrachet  Les Pucelles Domaine Leflaive
Chablis GC Les Clos Domaine Raveneau

Dans le Rhône :

Châteauneuf du Pape Château Rayas
Châteauneuf du Pape Château de Beaucastel
Côte-Rôtie La Turque, La Mouline, La Landonne Guigal
Cornas Auguste Clape

Dans la Loire :

Pouilly-Fumé Silex Dagueneau
Saumur-Champigny Le Bourg Clos Rougeard

Dans le Languedoc-Roussillon :

Hérault Grange des Pères
Hérault Mas Daumas Gassac

Dans le Sud :

Bouches du Rhône Trévallon
Bandol Château de Pibarnon
Bandol Domaine Tempier (Cuvées La Tourtine, La Migoua, Cabassaou)
Palette Château Simone

En Alsace :

Grand Cru Altenberg de Bergheim Deiss
Riesling Clos Sainte Hune Trimbach
Riesling Rangen de Thann Zind Humbrecht

En Champagne :

Krug Clos du Mesnil
Moët & Chandon Dom Pérignon
Bollinger Grande Année
Taittinger Comtes de Champagne
Pol Roger Cuvée Winston Churchill
Ruinart Dom Ruinart

Quelques exemples de « pépites », légèrement plus risquées mais qui peuvent potentiellement doper les performances de la cave ?

A Bordeaux :

Troplong Mondot
Clos Fourtet
Grand Corbin Despagne
Pavie Macquin
Domaine de Chevalier
Domaine de L’A
Haut Carles

En Bourgogne :

Beaune Les Bressandes – Domaine des Croix
Chambolle-Musigny Vieilles vignes Geantet Pansiot
Gevrey-Chambertin Petite Chapelle Rossignol Trapet
Vosne-Romanée Les Beaux Monts Bruno Clavelier
Pierreclos Tri de Chavigne – Domaine Guffens-Heynen
Meursault Arnaud Ente

Dans le Rhône :

Cornas Chaillot Thierry Allemand
Châteauneuf du Pape Les Cailloux – Cuvée du Centenaire
Châteauneuf du Pape Henri Bonneau
Châteauneuf-du-Pape Saint-Préfert
Châteauneuf-du-Pape La Barroche
Côte-Rôtie Côte Brune Jamet
Côte-Rôtie La Landonne
Jean-Michel Gerin

Dans la Loire :

Saumur-Champigny La Marginale Domaine des Roches Neuves
Sancerre La Grande Côte François Cotat
Montlouis Clos Mosny Domaine de la Taille aux Loups
Montlouis Les Bournais François Chidaine

Dans le Languedoc-Roussillon :

Côtes du Roussillon Clos des Fées

Côtes du Roussillon Gauby Vieilles vignes

Coteaux du Languedoc Domaine de Montcalmès

Dans le Sud :

Bandol Château Pradeaux

Bellet Clos Saint-Vincent

En Alsace :

Riesling Clos des Capucins – Cuvée Sainte Catherine Domaine Weinbach
Riesling Clos Liebenberg Zusslin
Riesling Schoenenbourg Bott-Geyl
Riesling Muenchberg Ostertag

En Champagne :

Agrapart & Fils Minéral Extra Brut Blanc de blancs

Egly-Ouriet Brut Grand Cru

Jacques Selosse Millésime Brut Blanc de blancs Extra-Brut

Jacquesson Dégorgement Tardif

Comment ne pas se faire tromper sur la marchandise ?

Nous choisissons de répondre à cette question en vous parlant … de nous, et du soin que nous apportons au suivi du sourcing des vins vendus par notre intermédiaire. Chez iDealwine, les vins vendus proviennent soit directement des domaines (achat direct) soit des caves de nos clients amateurs, français, belges ou luxembourgeois pour l’essentiel. Lors d’un achat il est bien sûr très important de se renseigner sur l’état de la bouteille (le niveau de la bouteille, l’état du bouchon, de l’étiquette) et si besoin, sur la provenance des bouteilles (type de cave, conditions de conservation). Chez iDealwine, nous apportons un soin extrême à l’expertise des vins qui nous sont confiés (voir l’article à ce sujet). Et ce n’est pas un hasard si nous sommes aujourd’hui, avec 16 ans d’expérience dans le domaine de la vente aux enchères de grands crus, le premier acteur français.

Quels outils pour mieux suivre son investissement vin ?

cote-petrus-1990, proposant une analyse des tendances du marché des enchères de vin ainsi que les faits marquants enregistrés dans les ventes on-line.

Mais surtout, on ne le répétera jamais assez, si on a un conseil à vous donner c’est bien de ne jamais envisager le vin uniquement sous l’angle de l’investissement, vous passeriez clairement à côté du meilleur ! Cela peut être un bon investissement plaisir (acheter deux caisses d’un vin que vous appréciez, avec la possibilité d’en revendre une par exemple), mais réduire ce produit si merveilleux à un simple cours de bourse, avouez que ce serait triste !

Voir l’interview d’Angélique de Lencquesaing, directrice générale d’iDealwine, dans les Echos avec de très nombreux conseils pour investir dans le vin :


Lire l’article d’Hélène Dupuy dans les Echos « Les secrets d’un bon placement en vins » (23/09/2016)

Lire l’article d’Hélène Dupuy dans les Echos « Vin : comment investir dans les bonnes bouteilles ? » (23/09/2016)

 

Consultez toutes les ventes de vin sur iDealwine

Consultez la rubrique Placement vin

 

Recherchez le prix d’un vin

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

A lire également dans le Blog iDealwine :

Enchères iDealwine : provenance des vins, conditions de conservation et expertise

iDealwine : derrière l’écran, une équipe ! –

Quand vendre un vin de votre cave ?

Les indices WineDex d’iDealwine : comment sont-ils calculés et à quoi servent-ils ?

Faire les bons choix pour vendre efficacement ses vins

Ventes aux enchères de vin 2015 : iDealwine confirme sa première place

Quand vendre un vin de votre cave ?

Qui sont les clients qui vont racheter votre cave sur iDealwine ?

La livraison iDealwine, mode d’emploi

L’application iDealwine évolue !

Vendre ses vins aux enchères : quelles sont les meilleures périodes ?

Vos vieux vins ont-ils encore de la valeur ?

 

Tags:

  • Voir les commentaires (3)

  • Ines

    Super article, bien documenté !

  • Francois

    Il me paraît risqué de considérer le vin comme un produit d’investissement. Le manque de transparence sur la traçabilité et la qualité du stockage limite ce marché à un cercle d’experts assez fermé. Bien que Idealwine contribue à démocratiser ce marché, il reste peu liquide (paradoxalement !).
    En revanche, investir dans des vignes est une façon plus originale de combiner la passion du vin et les opportunités d’investissements !

  • Antonin

    Le vin semble être un placement alternatif à considérer, à condition de bien s’y connaître.

    La comparaison des indices de grands vins avec le CAC40 est intéressante, mais elle le serait encore plus sur une période plus large (2007-2016 n’est pas une période représentative des performances historiques du CAC40, avec deux crises économiques).

    Il est aussi plus judicieux de prendre en compte le CAC40 avec dividendes réinvestis, qui a progressé de 10% sur la même période.

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Vente à prix fixe : une sélection pointue de 80 références du Grand Tasting et plus de 10 000 bouteilles

A l’occasion du Grand Tasting, iDealwine vous propose une sélection pointue de 80 références, à déguster sur notre stand ou celui des producteurs concernés et acheter ensuite en quelques clics ...

Un vin du Jura millésimé 1774 prochainement aux enchères

Une bouteille de vin jaune du Jura, produite en 1774, sera prochainement adjugée chez Christie’s en Suisse. Un flacon qui n’est pas sans rappeler celui qui avait enflammé les enchères ...

Vente en Salle

Vente en salle : 4 catalogues, de nombreux bordeaux et quelques grands bourgognes !

La vente en salle ouverte aux enchères sur iDealwine fera le bonheur des amateurs de Bordeaux tant elle propose de jolis lots de cette région. Néanmoins, si vous êtes plutôt ...