Domaine Pierre André : le chef d’oeuvre de la nature à Châteauneuf-du-Pape

Domaine Pierre Andre
Source : site internet de l’AOC Châteauneuf-du-Pape

Fondé en 1957, le domaine de 18 ha  de Pierre André (dont 16 en AOC Châteauneuf-du-Pape) est, depuis 1984, géré par sa fille Jacqueline, qui tient à conserver les valeurs éco-responsables et respectueuses de l’environnement de son père. Et ce n’est pas pour déplaire aux vignes, dont certaines s’épanouissent maintenant depuis plus d’un siècle et demi, sur une grande diversité de terroirs, dont l’expression de chacun se retrouve dans la puissance, la précision aromatique et l’élégance des vins.

Situé à l’est de l’AOC Châteauneuf-du-pape, dans la commune de Courthezon, entre Orange et Avignon, le domaine Pierre André se positionne comme l’un des pionniers de l’AOC en biodynamie, dont il a obtenu la certification en 1992, après avoir suivi les principes de l’agriculture biologique depuis 1980. Cette volonté de travailler les vignes sans traitements chimiques, Pierre André la tient de son père, vigneron et maraîcher, qu’il accompagnait dans les parcelles dès l’âge de quatorze ans. En effet, le travail des sols et l’administration des amendements de l’époque ne pouvaient s’effectuer qu’à l’aide d’un cheval, et les traitements étaient réalisés grâce à des substances à base de cuivre et de soufre, que l’on retrouve aujourd’hui dans les traitements de l’agriculture biologique. Néanmoins, ce n’est qu’à partir de 1980, lors de sa conversion en agriculture biologique, que Pierre André arrête définitivement les traitements chimiques, après s’être laissé tenter pendant une dizaine d’années à l’utilisation de désherbants ponctuels de surfaces.

Domaine Pierre Andre
Source : site internet de l’AOC Châteauneuf-du-Pape

Aujourd’hui, c’est sa fille, Jacqueline, aidé par sa sœur jusqu’en 2008, qui reprend la gestion du domaine, tout en perpétuant les valeurs de son père. L’entretien et le travail des vignes sont réalisés à la sueur du front de la vigneronne et de ses cinq salariés : le désherbage est assuré par le griffage à l’automne et les labours au printemps, et l’intercep est travaillé au piochon. Le nombre de traitements biologiques au soufre et au cuivre est également limité à l’année, et les amendements et épandages sont apportés grâce à des préparations biodynamiques à base d’extraits de plantes ou de composts. Les vignes sont également plantées en taille courte selon une densité de 3500 pieds/ha, afin d’en contrôler les rendements. Ce choix de pratiques culturales purement biologiques s’est avéré très bénéfique pour les vignes du domaine, qui présentent une longévité actuelle remarquable : la moyenne approche les 70 ans, et les plus vieilles ont plus de 140 ans. Leur durabilité et leur performance en termes de qualité du matériel végétal en ont fait d’excellents prototypes pour des sélections massales, redistribuées aux domaines locaux par un pépiniériste, alors qu’elles-mêmes en sont issues.

Au chai, chaque parcelle est vinifiée et élevée séparément ; les méthodes de vinification employées accompagnent la démarche de la biodynamie : la vendange et le tri sont manuels, la fermentation alcoolique est réalisée en grappes entières après foulage, avec les levures naturellement présentes dans le raisin. Le jus et les grappes sont ensuite mis en cuves béton pendant trois à quatre semaines durant lesquelles seulement des remontages et quelques délestages sont effectués. Le pressurage via un pressoir pneumatique vertical est très délicat, ce qui permet d’obtenir un jus de presse dont la couleur et la teneur en tanins sont finement contrôlées. Les jus de goutte et les jus de presse sont élevés séparément soit en cuves béton, soit en foudres de chêne pendant deux ans, avec deux soutirages minimum. Enfin, avant d’être uniquement collés au blanc d’œuf, les jus sont méticuleusement assemblés pour donner naissance à l’unique cuvée de rouge du domaine.

domaine-pierre-andre 2
Source : site internet de l’AOC Châteauneuf-du-Pape

La diversité des terroirs sur lesquels les quatre cépages de la cuvée sont cultivés se retrouve dans les caractéristiques organoleptiques de la cuvée : le quartier de « La Gardiole », caractérisé par des sols argileux, apporte le corps et la structure; le quartier de « Les Bedines », à dominante sableuse, donne la finesse ; et celui de « L’Etang » apporte finalement une expression située entre les deux.

Du point de vue de la commercialisation, la totalité de la production était vendue au négoce jusqu’en 1987. Depuis, selon les conditions climatiques, seulement 20% de la production est dédiée à la vente directe : excepté pour les millésimes 2002 et 2008 où les conditions de production étaient défavorables.  Pour les autres millésimes, le travail acharné et méticuleux de Jacqueline André se retrouve dans l’authenticité et la puissance de ces vins, qui offrent une expression des plus pures et transparentes du millésime et du terroir de l’AOC Châteauneuf. Les vins de ce domaine se distinguent donc par leur élégance, leur pureté et leur structure, faisant d’eux une des références en termes de vins bios de l’AOC, et indéniablement un de nos gros coups de cœurs du moment, à découvrir sans tarder !

 

LES VINS DU DOMAINE PIERRE ANDRE ACTUELLEMENT EN VENTE SUR IDEALWINE :

 

Châteauneuf-du-Pape Pierre André (Domaine) 2016

Châteauneuf-du-Pape Pierre André (Domaine) 2015

Le Châteauneuf-du-Pape blanc dispose d’un beau nez floral (acacia), avec des notes d’agrumes et de fruits jaunes. La bouche présente un bel équilibre, avec du gras et une matière enveloppante ; la finale est fraîche, comprenant une fine amertume. Idéal pour des plats d’été comme un rôti de lotte aux poivrons, ou une carbonnade provençal. Accompagne également parfaitement un risotto aux noix de Saint-Jacques.

 

Châteauneuf-du-Pape Pierre André (Domaine) 2015 

Châteauneuf-du-Pape Pierre André (Domaine) 2012

Châteauneuf-du-Pape Pierre André (Domaine) 2010

Le Châteauneuf du Pape du domaine Pierre André est un vin doté d’une grande précision et d’une netteté aromatique impressionnante, tout en exprimant une image fidèle du millésime. Il se distingue par un équilibre parfait, de la profondeur et une réelle élégance. A la dégustation, il dévoile des arômes complexes de fruits noirs, de fruits confits, des notes de tabac blond, tout en conservant fraîcheur et délicatesse.

2010 : Bettane et  Desseauve  16/20

 

Voir tous les vins du domaine Pierre André actuellement en vente sur iDealwine

Voir tous les vins de Châteauneuf-du-Pape en vente

Voir tous les vins de la vallée du Rhône

Recherchez le prix d’un vin

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

A lire également dans le Blog iDealwine :

PALMARES : le TOP 20 des vins du Rhône

Vallée du Rhône : notre guide des vins (1/2)

Vallée du Rhône : notre guide des vins (2/2)

Marché : les vins du Rhône assument leur stratégie de montée en gamme

Cairanne entre dans le club des crus des Côtes-du-Rhône

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Le domaine des Entrefaux, la pépite de Crozes-Hermitage

Le domaine des Entrefaux, c'est un vignoble situé parmi les plus beaux terroirs de l'AOC Crozes-Hermitage, un travail en bio avec des influences biodynamiques, des élevages délicats. Autre qualité non ...

Château Beychevelle s’ouvre au public… en toute transparence

Le grand cru de Saint Julien, célèbre pour son étiquette avec un drakkar à proue de griffon confirme sa volonté de s’ouvrir aux amateurs : le château lance un grand ...

Qu’avez-vous le plus lu sur le Blog iDealwine en 2014 ? Le Hit-Parade !

Nouvelle année oblige, l’heure est aux bilans. Quels sont les articles que vous avez préférés en 2014 sur le Blog iDealwine ? Les tops, et aussi quelques flops parce qu’il ...