Jean-Michel Stephan : de grandes côte-rôtie nature

Domaine-Jean-Michel-StephanIl est rare de trouver en Côte-Rôtie des vins « nature ». Ceux de Jean-Michel Stephan font donc figure d’exception, caractérisés tant par leur pureté qu’une admirable fraîcheur du fruit. Avec leur caractère affirmé, ils portent en eux à coup sûr la promesse d’une grande émotion. Nous avons eu la chance de nous entretenir avec Jean-Michel Stephan à l’occasion de notre nouvelle allocation de la semaine.

C’est sur la commune de Tupin-Semons (AOC Côte-Rôtie), à une quarantaine de km au Sud de Lyon, que Jean-Michel Stephan a décidé de fonder son domaine en 1991, alors qu’il est encore tout jeune et vient d’obtenir son diplôme dans un lycée agricole du Beaujolais. Il a acquis une belle expérience en passant par le domaine des Terres Dorées de Jean-Paul Brun (Beaujolais). Mais il faut dire que ce fils d’arboriculteur est passionné par la viticulture depuis déjà de nombreuses années : il a d’ailleurs planté un hectare de vigne avec son père à l’âge de 14 ans.

Domaine-Jean-Michel-Stephan-vignesEn 1991, il commence par reprendre en fermage 3 hectares de vigne, comprenant certaines très vieilles vignes. Il replante de la syrah, puis en 1994 il se lance dans les vinifications. Dès le départ, il opte pour une approche très naturelle dans les vignes comme au chai. Il n’emploie aucun produit de synthèse, uniquement des engrais organiques, de la bouillie bordelaise, du soufre et de l’argile et du talc pour les années pluvieuses (par leur pouvoir asséchant qui permet de diminuer la pression fongique). Il travaille les sols au cheval pour la plaine, au treuil ou aux griffes pour les bas de coteaux et à la pioche pour les coteaux (où les chaillées sont souvent très courtes). Les nouvelles vignes sont plantées en sélection massales de serine. Le domaine est actuellement en cours de conversion au bio et s’inspire des pratiques biodynamiques en suivant par exemple le calendrier lunaire pour les différentes étapes de la vigne et du calendrier lunaire.

Jean-Michel-Stephan

Les vignes, situées sur des coteaux, sont idéalement exposées au Sud, Sud-Est. Sur certaines parcelles, le travail ne peut se faire qu’à l’aide d’un cheval ou à pied. Son vignoble compte aujourd’hui 4,5 hectares, comprenant notamment le coteau de Bassenon, sa plus grande parcelle (1,5 hectare), composée de terrasses de granits et gneiss. Les autres parcelles se trouvent sur les lieux-dits : Coteaux de Tupin, Les Bercheries et Verenay. Certaines vignes atteignent les 120 ans.

A la cave, il n’ajoute aucun sulfite depuis 1997 . Et quand on dit aucun, c’est vraiment aucun, sauf des doses minimes pour le millésime 2014. Un fait qui mérite d’être souligné tant il est rare dans la région, et l’était d’autant plus à la fin des années 1990. La raison de ce choix précurseur ? « Je n’ai jamais été adepte des produits chimiques, même si j’avais fait mes stages dans des domaines conventionnels. C’est une rencontre et des discussions avec Yvon Métras et Marcel Lapierre qui m’ont définitivement fait exclure les sulfites.« , nous explique Jean-Michel Stephan. Le domaine pratique la macération carbonique afin de privilégier la fraîcheur de fruits. L’extraction, très douce, type infusion, se fait à basse température, sans pigeages. Les fermentations s’effectuent à partir de levures indigènes et tout se passe de la manière la plus naturelle possible, avec très peu d’interventions . Les élevages durent de 12 à 24 mois selon les cuvées, en fûts vieux de plusieurs vins (seulement 10% de fûts neufs et certains ont presque 20 ans), et les vins ne sont ni collés ni filtrés.

Domaine-Jean-Michel-Stephan-chaisJean-Michel Stephan met tout en œuvre pour faire ressortir la fraîcheur et la pureté du fruit, la gourmandise et l’élégance. Du fait de l’utilisation minime du souffre, il arrive que l’on soit confronté une légère réduction sur ses vins, mais ces arômes s’estompent rapidement après aération. Les côtes-rôtie de Jean-Michel Stephan se placent parmi les plus recherchées de l’appellation. Son pari était de « faire des côte-rôtie élégantes et fines qui soient des vins de gastronomie » et il semble plus que réussi. 🙂 Ses accords mets et vins favoris ? « Certains chefs proposent mes vins avec du canard au foie gras ou du pigeon et l’accord est magique. Un autre les propose même avec du poisson, du turbot pour la cuvée Coteaux de Bassenon et cela fonctionne aussi étonnamment bien ! »

Depuis novembre 2017, son fils Romain – jeune homme aussi passionné que passionnant, que nous avions eu l’occasion de rencontrer au salon des vins d’Ampuis en 2018 – l’a rejoint sur le domaine. « C’est lui qui veut aller plus loin dans la démarche biodynamique. Il a fait un stage chez David Reynaud (domaine Les Bruyères, en Crozes Hermitage et Cornas, en biodynamie)« . Le père et le fils font tout ensemble (les vinifications notamment), même si Romain est se dédie plus au travail des vignes. Le vin semble décidément couler dans le sang, puisque le 2e fils de Jean-Michel suit également le même chemin.

Les vins du domaine Jean-Michel Stephan actuellement en vente :

Vin de France

Le nez livre des arômes de fruits rouges (cerise, cassis), des notes poivrées et mentholées ainsi que des notes plus animales.  En bouche, l’attaque est tonique, avec une belle fraîcheur, une jolie matière, très digeste et les mêmes arômes qu’au nez se retrouvent en bouche.

Côte-Rôtie

Le nez, très agréable, montre une belle intensité aromatique ; il exprime de beaux arômes de cassis et de mûre, mais aussi d’épices douces (cannelle, réglisse), ainsi que de subtiles notes boisées bien intégrées. La bouche apporte beaucoup de finesse et d’élégance, de la rondeur, du fruité et des tanins soyeux.

Côte-Rôtie Coteaux de Bassenon

Cette côte-rôtie parcellaire est élevée en barrique durant 24 mois. Au nez, elle livre des arômes de violette, de cassis, des notes replissées, poivrées. En bouche, c’est la finesse et la délicatesse qui dominent, les tanins sont enrobés, et la finale est bien longue et sapide.

Côte-Rôtie Coteaux de Tupin

Cette cuvée parcellaire élaborée en 100% serine s’exprime dans le registre de la pureté. Le nez se montre très expressif, typique de la syrah (fruits rouges, notes animales, violette. La bouche apporte une belle fraîcheur, une bouche droite et tendue se terminant par une longue finale, fruitée et poivrée.

Le domaine Jean-Michel Stephan, ce qu’en disent les guides :

  • La Revue du vin de France

Jeune vigneron ayant fait ses classes chez Jean-Paul Brun (Domaine des Terres Dorées, en Beaujolais), Jean-Michel Stephan a acquis de très belles parcelles en Côte Rôtie, d’où il produit des vins qui se sont immédiatement installés dans le peloton de tête de son appellation. La cuvée générique de côte-rôtie se révèle très agréable dès sa prime jeunesse : elle est partiellement réalisée en macération carbonique, ce qui lui apporte un fruité et une fraîcheur qui ne masquent pas la race du terroir. La cuvée la plus ambitieuse, En Coteaux Vieilles Vignes (vinifiée traditionnellement), est issue de serine, la variété originelle de la syrah de Côte Rôtie, et possède une sève et un caractère rares.

Les vins : le côte-rôtie Cuvée de Tupin, vinifiée sans soufre et élevée durant 24 mois en fûts de chêne est un modèle de pureté et d’élégance dans le millésime 2002. Le vin est d’une gourmandise irrésistible. L’autre cuvée est plus simple d’expression.

Voir tous les vins de Jean-Michel Stephan actuellement en vente

Voir les vins du Rhône actuellement en vente

Voir tous les vins en vente

 

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Loi Evin modifiée : la victoire de la filière vin se dessine

L’amendement du sénateur Gérard César en faveur d’une distinction claire entre la publicité et l’information sur le vin, a été adopté par l’Assemblée Nationale dans la nuit de mercredi à ...

clavier shopping

Une nouveauté dans les ventes à prix fixe : prix affiché = prix payé !

iDealwine innove ! A dater de la vente à prix fixe “spéciale Foire aux vins” de septembre 2013, dorénavant, les prix affichés sur les pages du site seront les prix ...

Vente on-line : 3300 lots de grands crus à l’affiche !

Nous en sommes sûrs : la vente on-line qui se déroule jusqu'au 15 octobre sur iDealwine va vous séduire ! En effet nous avons repéré au catalogue des vins qui ...