iDealwine en tournée en Asie

 

iDealwine a fortement mis l’accent sur le marché asiatique au cours des dernières années et cette stratégie s’avère fructueuse. Le marché mûr de Hong Kong, où nous avons établi un bureau en 2013, a clairement ouvert la voie, suivi par la Chine, le Japon, Singapour et plus récemment la Corée du Sud. Arthur de Lencquesaing et Alix Rodarie, du pôle international d’iDealwine, se sont récemment rendus dans la région pour une série de réunions, salons, dégustations et master class. Débriefing !

Le marché asiatique, une vue globale

La croissance économique chinoise du premier semestre 2017 atteignait presque les 7%, à 6,9% très précisément, alors que la croissance économique de l’UE dépasserait tout juste les 2% pour l’année 2017. D’après une étude de Vinexpo/IWSR (International Wine and Spirit Research), d’ici 2020, la China sera le 5ème pays consommateur de vin au monde en valeur et représentera 71,8% de la croissance du marché des importations en volume. Même si l’Australie dépasse la France pour les importations en valeur en octobre 2017, cette dernière reste la première tant en valeur qu’en volume sur les 10 premiers mois de 2017, suivie de près par l’Australie, le Chili, l’Espagne et l’Italie.

Pour iDealwine, l’Asie est cette année encore la région où la croissance est la plus forte, et l’année 2017 devrait venir confirmer cette bonne tendance.

Notre présence physique à Hong Kong depuis 2013 a largement soutenu notre développement et rassuré nos clients, appréciant notre disponibilité et la qualité du service : un processus de commande et de logistique fluidifié, des envois en aérien rapides et réguliers (HK toutes les 2 semaines et Singapore tous les 2 mois), et enfin des vins protégés par des caisses en polystyrène, assurant une isolation et une protection optimale. Comme à Hong Kong dans nos débuts, le rythme des envois à Singapour devrait augmenter avec les volumes.

Depuis 2013, le nombre de clients en Asie a plus que triplé et nous sommes particulièrement touchés par leur fidélité. Comme j’en ai moi-même fait l’expérience, difficile de lâcher iDealwine après avoir goûté à la diversité et à la qualité des vins proposés sur le site 😉. Beaucoup d’entre eux que nous connaissons bien à travers nos rencontres régulières, jouent un rôle d’ambassadeurs auprès de leurs cercles d’amis amateurs. Un témoignage de leur satisfaction dont nous sommes très reconnaissants.

Le panier asiatique moyen est généralement comporte des bouteilles plus chères que chez nos acheteurs plus traditionnels, certainement renforcé par les coûts logistiques, s’élevant à 174€ en moyenne par bouteille contre 90€ en moyenne sur iDealwine. Les achats se portent surtout sur de grands châteaux bordelais et de grands crus de Bourgogne, notamment pour les marchands, alors que chez les sommeliers et certains particuliers, l’intérêt commence à tendre de plus en plus vers certains crus et appellations pointues plus difficiles à trouver dans les réseaux de distribution traditionnels en Asie.

Rapide tour d’horizon de notre tournée asiatique

Suivre nos clients expatriés tout au long de leur carrière

iDealwine a de nombreux clients expatriés que nous suivons là où leurs carrières professionnelles les emmènent, comme cet amateur français client d’iDealwine depuis ses débuts et pour qui nous avons envoyé des vins en France, puis en Allemagne, au Royaume-Uni, à Hong Kong, à Singapour… nous ne connaissons pas encore sa prochaine destination mais nous nous attèlerons à maintenir le même niveau de service. Ce séjour était l’occasion de faire quelques dégustations notamment à Hong Kong et Singapour avec des clients expatriés. Nous avons également organisé une dégustation pour des anciens élèves d’écoles de commerce françaises (EM Lyon, ESCP, EDHEC et HEC). Dans une salle privée du restaurant néo-parisien Belon nous avons présenté une belle série de vins incluant une très belle découverte de Savoie, Les Ardoisières, ainsi que d’autres classiques comme Sociando Mallet et le marsannay de Bruno Clair. Une très belle soirée de networking, où le vin prouve encore son rôle de rassembleur.

Hong Kong Wine Fair

Fêtant sa 10ème édition, la Hong Kong Wine Fair est devenue le rendez-vous incontournable du monde du vin dans la région avec près de 1070 exposants et 19,000 visiteurs sur 3 jours. La fine équipe de Bettane & Desseauve gère une section premium du salon, dont nous sommes partenaires depuis le début. Cette année, plus besoin de passer autant de temps à présenter iDealwine. S’adressant à une communauté de professionnels et d’amateurs éclairés venant chaque année à cet évènement incontournable, beaucoup connaissaient déjà bien notre stand. Situés en face des Domaines Albert Bichot, nos deux stands jouissaient d’un flux particulièrement soutenu. En effet, nombreux sont venus déguster notre sélection de grands vins mais aussi tester leurs palais à travers nos dégustations à l’aveugle. Nos clients nous ramenaient leurs amis et certains nous ont même proposé de passer de l’autre côté du stand pour présenter iDealwine à notre place pour nous permettre de faire une pause 😉 Royal !

Les coups de cœurs de notre sélection sur le stand étaient branaire-ducru 1998, le châteauneuf-du-pape Domaine de Marcoux Vieilles Vignes 1999 et les quelques millésimes mythiques de rivesaltes : 1934, 1954 et… 1947 !

Masterclass en duo avec Michel Bettane

Quelle pression … Lorsque j’étais encore étudiant (il y a maintenant de nombreuses années…) je lisais avec intérêt les notes de dégustation de ce journaliste du vin emblématique. Après avoir rejoint iDealwine, Bettane et Desseauve étant des partenaires de longue date d’iDealwine, j’ai eu la chance de les rencontrer à plusieurs reprises. Avoir l’opportunité de présenter en duo un master class avec Michel Bettane était un vrai honneur !

Nous nous sommes partagé les rôles : alors que je me concentrais sur les tendances du marché, décrivant l’histoire et les faits clés de chaque vignoble et appellation, Michel décrivait les vins et ajoutait quelques bonnes anecdotes, ayant foulé chacun de ces vignobles de long en large, et ayant intimement connu tous ces producteurs. La salle était pleine : 50 personnes assises dont 12 de nos clients. Nous avions choisi avec Alix de mettre à l’honneur de grands vins matures : Dom Ruinart 1993 en magnum, étonnement frais et parfumé ; le charmes-chambertin Grand Cru 1994 de Dupont-Tisserandot, vignoble racheté et incorporé depuis à Faiveley, vibrant avec des arômes dominés par la cerise noire mûre ; le château la-conseillante 1986 intense nez de tabac, velouté, à son apogée ; l’hermitage La Chapelle 1986 de Jaboulet, une explosion d’épices et de fruits noirs ; et pour finir le château-chalon 2008 de Jean Macle 2008, entre cannelle et amandes avec une acidité persistante. Un très beau vin et une région particulièrement en vogue en Asie.

Oublions les étiquettes, concentrons-nous sur le vin !

Au cours de ce voyage, nous avons été surpris par l’intérêt pour les dégustations à l’aveugle, devenues la norme dans les diners d’amateurs. Dans ces cercles restreints de passionnés, il ne s’agit plus d’apporter un grand nom à un prix élevé mais plutôt de partager une trouvaille et comprendre votre démarche pour deviner le vin caché. C’était passionnant de pouvoir déguster une telle variété de vins et de régions : Loire, Rioja, Jura, Barolo, Cornas, Madiran… et bien sûr quelques grands vins de Bordeaux et de Bourgogne. Cependant, ces deux régions, évidemment très classiques, étaient souvent sous-représentées dans ce type de dégustations. Nos clients et autres amis amateurs en Asie s’entraînent de cette façon plusieurs fois par semaine en ouvrant de très originales et souvent très belles bouteilles ! Une stimulante pression pour nous 😉.

En Europe, lorsque le sujet de la consommation de vin en Asie est évoqué, je suis souvent dépité par certains commentaires généralistes et critiques envers les buveurs d’étiquettes asiatiques. Certes ils existent mais les choses évoluent vite : la connaissance et la passion des nombreuses personnes que nous rencontrons dans ces séjours, et notamment parmi nos clients, est fascinante. Il est temps que nous réveillions notre intérêt et connaissance du vin en Europe car nous avons trop souvent la prétention de penser faisant partie intégrante de notre culture, nous connaissons le vin. Ces échanges en Asie sont toujours une bonne leçon d’humilité !

Vin naturel et la recherche de producteurs et appellations niches !

Nous avons été impressionnés par l’évolution du goût et de l’intérêt pour d’autres régions que les classique Bordeaux et Bourgogne : Jura, Loire et Alsace sont en pleine expansion et l’achat de vins qui sortent largement des sentiers battus a attiré notre attention sur iDealwine depuis quelques mois. Là encore, il ne s’agit plus d’acheter que des classiques mais chercher un producteur disparus, une appellation originale, une cuvée très limitée, et évidement des vins natures… C’est l’originalité du choix qui semble primer. Nous avons pu à Singapour découvrir l’un des derniers bars à vins nature, Wine RVLT, qui ne sélectionne que des vins natures où qui s’y apparentent, à découvrir. Un autre lieu mythique, très épuré et avec une magnifique sélection de grands crus, La Terre, où officie l’un des meilleurs sommeliers japonais, Kawai Daisuke avec qui nous avons passé une soirée passionnante à échanger sur le marché.

L’Italie est également en plein essor, portée notamment par le dynamisme de certaines personnalités du vin célèbres comme Ian d’Agata et des organisations comme Vinitaly qui forment et nourrissent la passion pour l’Italie auprès d’amateurs qui deviennent naturellement des ambassadeurs. C’est le cas de certains de nos jeunes clients à Hong Kong qui passent des diplômes de vin spécialisés comme notre ami et journaliste Wai Xin que nous avons revu lors de notre séjour à Singapour. Même si une large majorité des vins que nous vendons sont français, nous proposons régulièrement des ventes thématiques à prix-fixe comme celle sur l’Italie récemment et qui fut un grand succès. Aux enchères également les grands vins italiens occupent une place grandissante !

La grande diversité de la cuisine asiatique et la multitude des associations mets-vins possibles

Nous avons pu expérimenter dans ces trois villes, l’incroyable variété de la cuisine asiatique : des poisons crus japonais aux étonnantes pattes de poules, méduses et anguilles, les hairy crabs de Shanghai, canards laqués de Pékin, les plats épicés du Sichuan ou encore les délicats poissons frais. Du restaurant chic et traditionnel de Singapour au bling du Bund à Shanghai, en passant par le petit bouiboui du port de Hong Kong aussi insalubre que délicieux et où l’on apporte son propre poisson acheté sur le marché voisin… nous avons tout essayé et apprécié !

Le dénominateur commun ? Le fait d’apporter ses propres bouteilles, moyennant un droit de bouchon et là encore, souvent dégustées à l’aveugle. Pas étonnant de voir des alignements de grands crus et millésimes mythiques sur les tables avoisinantes. La variété des plats permet des mariages aussi diverses que réussis : du californien puissant, au délicat Bordeaux ou Bourgogne mature, du Sauternes, Sake, Champagne… oublions l’idée incongrue que les plats asiatiques ne se marient qu’avec le gewürztraminer !

Encore une fois, cette visite entre Hong Kong, Singapour et Shanghai nous prouve à quel point le marché du vin en Asie se développe avec un nombre considérable et grandissant de passionnés, prêts à consacrer une partie importante de leurs revenus au vin et dont les palais s’affinent, à la recherche d’une plus grande diversité de styles et d’appellations. La diversité et le fonctionnement d’iDealwine semblent aller dans le sens de cette évolution et nous sommes ravis de pouvoir participer à cette petite révolution rouge… mais aussi blanche, liquoreuse, nature, pétillante et plus encore !

Consultez les ventes de vin sur iDealwine

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

Recherchez le prix d’un vin

A lire également dans le Blog iDealwine :

La tournée d’iDealwine en Asie

Premier Masterclass iDealwine à Hong Kong

Le marché des vins à Hong Kong : mature mais encore en développement

Hong Kong, Shanghai : iDealwine poursuit son développement en Asie

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Au domaine Belluard, le cépage savoyard gringet à l’honneur

Le domaine Belluard, c'est une belle histoire savoyarde. Celle d'un jeune vigneron qui reprend l'exploitation familiale en sortant d'études viti-oeno et qui, au fil d'un cheminement intérieur et d'une volonté ...

Achat Direct Bourgogne

Grands vins de Bourgogne : pinot noir et chardonnay au sommet, à partir de 15€

Une profusion de jolis flacons vous attend dans cette vente. Le mieux, c’est que les prix débutent tout doucement... Plongez au cœur du catalogue.

Vente record de grands vins dans une boutique Aéroport de Paris

Il existe encore quelques amateurs de vin qui ne consultent pas la cote iDealwine avant de faire des folies :-). Ce voyageur asiatique, manifestement pas équipé de l’application iPhone Cote ...