Découvrez le 2e plus grand domaine jurassien, une institution dans la région.

Le domaine Rolet fut créé en 1942 à Arbois, par Désiré Rolet, fils d’ouvrier agricole. Ses quatre enfants Pierre, Eliane, Guy et Bernard ont ensuite pris la relève jusqu’à la cession intervenue en 2018  à un groupe d’actionnaires emmenés par la famille Devillard. Vignerons en Bourgogne, Amaury et Aurore Devillard possèdent le château de Chamirey à Mercurey, le domaine de la Ferté en Givry, le Domaine des Perdrix à Nuits Saint-Georges et le domaine de la Garenne en Macon-Azé. La transmission des savoir-faire s’est effectuée durant les premiers mois avec la famille Rolet.

Nos vins iDealwine

La famille Devillard, dont le nom ne doit pas vous être inconnu, est donc co-propriétaire du domaine Rolet depuis mai 2018. A ce titre, elle a exporté son talent et son savoir-faire viticole bien reconnu en Bourgogne dans la région voisine du Jura. Sous la direction de Cédric Ducoté (ancien responsable export des domaines de la famille Devillard en Bourgogne), l’équipe déploie aujourd’hui son talent sur de magnifiques terroirs jurassiens, où poussent notamment certains cépages communs à leur Bourgogne voisine (pinot, chardonnay).

L’un des plus grands domaines du Jura

Le vignoble qui ne comptait au départ que 4 hectares s’est rapidement agrandi durant les premières décennies et s’étend aujourd’hui sur 66 hectares – ce qui en fait l’un des plus grands domaines de la région – répartis sur les AOC Arbois, Côtes du Jura, l’Étoile et Château-Chalon. L’encépagement est traditionnel : savagnin, chardonnay, poulsard, trousseau et pinot noir. Les vignes sont âgées d’environ 50 ans en moyenne. Le domaine produit aujourd’hui une gamme classique de vins issus de terroirs qui déploient un remarquable panorama de ce que le Jura peut offrir.

Le domaine est en effet composé de différentes parcelles aux terroirs variés. Sur Arbois, la vigne de Montesserin, située à l’Ouest d’Arbois, couvre presque 11 hectares. Ici, les sols sont composés de marnes calcaires et argilo-limoneux. Les raisins de Montesserin produisent notamment les cuvées d’Arbois ouillés blancs et rouges.

A Montigny-les-Arsures, le domaine détient plusieurs parcelles : « En Chagnon », au nord du village, une vigne composée de différentes parcelles d’environ 8 hectares déclinés en une mosaïque de sols (calcaires du Bajocien, marnes grises du Lias, sédiments limoneux, marnes irisées du Keuper). Cette vigne sert principalement à produire du chardonnay pour les crémants. « En Levrin » (4,5 ha), également au nord, repose sur des sols de marnes grises du Lias et offre de beaux trousseaux. Enfin, « En gaillard », au nord-est, s’étend sur environ 3 hectares d’un terroir de marnes grises du Lias qui donne de superbes savagnins, notamment pour la cuvée d’Arbois Blanc Savagnin ouillé.

Sur l’appellation de l’Etoile, le domaine dispose d’une parcelle de 3,5 ha sur le coteau « En Novalet ». Le substrat est composé de marnes grises du Lias, recouvert d’une couche superficielle d’éboulis limoneux avec beaucoup de pentacrines (petits fossiles de coraux marins).

En Côtes-du-Jura, le domaine détient des parcelles d’un seul tenant s’étendant sur un peu plus de 18 hectares sur des coteaux composés de marnes irisées du Keuper, de marnes feuilletées noires et des bancs gréseux et de marnes grises du Lias. Ces parcelles servent à produire tous les blancs dans cette appellation.

Enfin, le domaine est aussi établi dans l’appellation Château-Chalon sur le coteau du « Puits St Pierre », exposé plein sud et doté d’une forte pente. Il s’agit d’une petite parcelle de 35 ares, implantée sur un sol très calcaire et de marnes grises en profondeur.

L’équipe compte 24 personnes qui œuvrent au quotidien à l’exploitation du domaine. La viticulture est raisonnée et les vendanges sont manuelles. En cave, les vinifications sont menées de manière traditionnelle.

Les vins du domaine Rolet

Le domaine produit tous les vins traditionnels du Jura– blancs, rouges, rosés, effervescents, oxydatifs, vins de paille, marcs et macvins – ; les vins oxydatifs du domaine sont les plus réputés.

Arbois Tradition : le rouge classique du jura, assemblage de pinot noir, trousseau et poulsard, élevé 12 mois en foudre.

Arbois Chardonnay : un chardonnay jurassien frais et minéral

Arbois trousseau : un trousseau élevé durant 15 à 20 mois, se révélant ample et structuré à la dégustation

Arbois poulsard vieilles vignes : ce poulsard est élevé durant 12 mois en cuves se révèle tout de même structuré pour un poulsard

Arbois savagnin ouillé : ce savagnin est élevé en partie en cuve et en partie sous bois et se révèle très aromatique et doté d’une belle minéralité

Côtes-du-Jura Tradition : il s’agit d’un savagnin oxydatif, élevé sous voile en fûts de chêne durant quatre ans et assemblé à du chardonnay élevé quater ans en foudres (ouillé)

Côtes-du-Jura savagnin : ce savagnin est élevé durant cinq ans sous voile (vin oxydatif) et offre les arômes typiques de noix fraiches

Arbois vin jaune : LE grand vin du Jura, élevé durant 6 ans sous voile, un vin très typique, riche et puissant

Ce qu’en disent les guides

  • La Revue du vin de France

L’appellation Arbois doit beaucoup au domaine Rolet. S’il a su au fil des ans conserver un style propre, alliance d’une facture classique ancrée dans le goût jurassien et d’une bonne maîtrise technique, le domaine n’est pas toujours parvenu à l’homogénéité dans l’étendue de sa gamme. Les vins typés par l’élevage sous voile (en particulier les vins jaunes d’Arbois) sont les plus régulièrement réussis. Sous l’égide de Cédric Ducoté les derniers millésimes montrent une assurance stylistique accrue et davantage de régularité.

  • En Magnum (**)

C’est l’un des plus vastes domaines du Jura. La gamme, qui comprend de nombreuses cuvées de tous types de vins (ouillés, sous voile, crémants, macvin, paille et jaune), avec une majorité de blancs, était réputée complète mais inégale, avec de belles pépites dans les millésimes anciens. Les vins retrouvent une certain unité dans la qualité.

Voir tous les vins du domaine Rolet

Lire dans le Journal iDealwine : Jura, Savoie, de véritables secrets d’amateurs

Laisser un commentaire