Château Smith Haut Lafitte : une success-story à Pessac-Léognan

Château Smith Haut LafitteLe château Smith Haut Lafitte est depuis plusieurs années LA référence des grands vins de Pessac-Léognan. Ce domaine historique des Graves a mis au point un système viti-vinicole original, alliant parfaitement les techniques traditionnelles et naturelles, aux outils et techniques les plus modernes et technologiques. Le résultat est sans appel : il en résulte l’un des plus grands vins de l’appellation !

L’histoire du château Smith Haut Lafitte remonte à 1365 lorsque la maison du Bosq exploitait son vignoble sur l’actuel terroir du domaine. Plus tard, au XVIIIème siècle l’Ecossais George Smith racheta le vignoble ; il exporta alors ses vins vers l’Angleterre. En 1842, M. Duffour-Dubergier, maire de Bordeaux et viticulteur passionné, hérita du château et en fit un Grand Cru. Puis, en 1958, c’est la Maison Louis Eschenauer (qui diffusait déjà les vins du domaine) qui le racheta et effectua d’importants travaux et investissements, notamment la construction du chai souterrain. Enfin, en 1990, le couple mythique de Florence et Daniel Cathiard – champions de ski et fondateurs des magasins Go Sport et Casino – tombe littéralement amoureux de ce vignoble et le rachète au négociant britannique Brent Walker. C’est là que l’aventure du grand vin a véritablement commencé.

Daniel et Florence Cathiard ont entrepris des travaux colossaux sur le domaine (bâtiments d’exploitation, mais aussi la chartreuse du XVIIIème) et ont énormément fait progresser ce cru jusqu’à le placer au sommet de la hiérarchie des vins de Graves.

Le vignoble s’étend sur 67 hectares dans l’AOC Pessac-Léognan, dans la région des Graves dont le sol se compose de terres alluvionnaires, sableuses, caillouteuses déposées sur un sous-sol calcaire tertiaire. Sur le terroir de Smith Haut Lafitte on trouve l’une des rares croupes de graves gunziennes, épaisse et de riche en oxyde de fer, un sol propice à la viticulture puisque pauvre, bien drainant et conservant une certaine fraicheur et humidité en profondeur (grâce à l’argile ou au calcaire).

Il est travaillé en agriculture conventionnelle (pas de certification bio ou biodynamie), mais il s’inscrit dans une démarche spécifique au domaine, qu’ils ont nommé la bio-précision et qui consiste à associer aux techniques innovantes de viticulture et de vinification à un respect maximum de la terre et de la vigne. Concrètement, cela revient par exemple à planter des haies, à laisser un enherbement naturel, à utiliser du compost naturel (à base de sarments de vigne, des marcs de raisin et de fumier de vache et de cheval) ou encore à labourer à cheval, à replanter en sélection massale. D’ailleurs, le domaine produit ses propres plants et porte-greffes sur l’île de La Lande, un écosystème clos et protégé situé sur la Garonne, à 10 minutes du Château. Aucun intrant « chimique » n’est utilisé et les diverses techniques de lutte organique sont privilégiées, comme la confusion sexuelle contre l’eudémis, la lutte contre les araignées rouges grâce au typhlodrome, son prédateur naturel, ou encore la prévention contre la pourriture grise grâce au bacillus subtilis, qui empêche de manière naturelle le développement du botrytis. La faune est également favorisée et plusieurs ruches ont été mise en place sur le domaine. Les vendanges sont évidemment manuelles, le raisin étant récolté en petites cagettes.Chateau-Smith-Haut-Lafitte-labour-a-cheval

Au chai, les raisins sont minutieusement triés grâce à des outils à la pointe de la technologie, puis les baies sont acheminées par gravité aux cuves bois tronconique de 80 Hl. Fait rare, le domaine produit ses propres barriques à partir de bois de chêne en provenance des forêts de Tronçais et de Jupille. Les fermentations s’effectuent avec le concours de levures indigènes et les extractions sont assez douces, avec quelques pigeages manuels. Les fermentations malolactiques sont réalisées pour partie en cuves, pour partie en barriques, puis l’élevage dure de 16 à 18 mois.

Le château Smith Haut Lafitte fait preuve, dans presque tous les aspects de la viticulture et de la vinification, d’une modernité rare, avec l’utilisation des dernières technologies disponibles et d’études à la pointe de la modernité pour analyser les sols et cartographier précisément le terroir, ou pour suivre la maturité de la vigne grâce aux images satellites.

Pour info, c’est également la famille Cathiard qui a créé les Sources de Caudalie, un complexe dirigé par la fille cadette du couple Cathiard, Alice Tourbier, dont nous avons eu l’occasion de vous parler lors de la réouverture de l’établissement des Etangs de Corot, ainsi que la marque de cosmétique Caudalie (crée et dirigée par la fille aînée, Mathilde Thomas). Quant à Florence, leur mère, elle complète année après année une fabuleuse collection d’œuvre d’art contemporain que l’on peut admirer en visitant le domaine, à commencer par le lièvre de Barry Flanagan, désormais emblématique de la propriété. Et, cet été, l’expérience artistique se poursuit avec la « visite des 5 sens », une promenade sur un sentier de Land’Art, qui s’achève par la dégustation des vins de Smith Haut Lafitte. Décidément, cette famille détient le gène de la réussite !

Les vins du château Smith Haut Lafitte actuellement en vente :

Le Petit Haut Lafitte 2018 (rouge) : Le Petit Haut Lafitte n’est peut-être pas le grand vin du domaine, mais il n’en demeure pas moins un grand vin. En effet, les rendements des vignes sont maîtrisés à 35 hl/ha, les baies sont triées et éraflées. Les vins sont élevés 14 mois en barriques fabriquées dans leur tonnellerie intégrée. Il présente une robe rouge rubis intense. Le nez est empreint de notes de fruits noirs et d’herbes séchées et, avec le temps, évolue vers des notes complexes empyreumatiques. Long en bouche, volumineux et savoureux, ce vin racé sera superbe après au moins quatre ans de garde.

Le Petit Haut Lafitte 2019 (blanc) : Le Petit Haut Laffite n’a de petit que le nom dans la mesure où il est élaboré avec autant de soin que le grand vin du château. Château classé grand cru des Graves. Les vendanges manuelles en petites cagettes sont suivies d’un pressurage sans contact avec l’oxygène pour garantir la fraîcheur des arômes, puis d’une fermentation en fûts de chêne français dont la moitié est neuve. L’élevage de dix mois est réalisé à moitié en fûts neufs, dans des barriques façonnées dans la tonnellerie du château.
Cet assemblage associe la fraîcheur et la puissance aromatique du sauvignon blanc à la rondeur du sémillon, cépage typique de la région souvent employé dans les vins liquoreux pour son onctuosité et ses notes exotiques. Dans le verre, nous retrouvons de jolis arômes de pêche et d’abricot, une touche d’agrume et une note fumée typique des terroirs de graves gunziennes. La bouche voluptueuse est équilibrée par une note minérale et saline. Voici donc un joli vin qui accompagnera à merveille un bar au four.

Château Smith Haut Lafitte Grand Cru Classé de Graves 2017 & 2014 (rouge) : Le terroir de Smith est composé de graves günziennes. Ce sont des sols pauvres de graves alluvionnaires déposées sur un socle calcaire du tertiaire. Ici l’argile se mélange avec les cailloux de quartz et les traces d’oxyde de fer. Ce sous-sol est suffisamment tendre pour que le système racinaire puise s’alimenter en sels minéraux et donner à la plante toute la vigueur dont elle aura besoin. Le château Smith Haut Laffite produit un superbe pessac-léognan rouge à partir d’une majorité de cabernet-sauvignon. Le cru n’a cessé de progresser jusqu’au millésime 2009 affublé d’un 100 points par Robert Parker. Le nez est élégant, généreux, empreint de notes de fruits noirs et évolue vers des notes automnales. La bouche est superbe, concentrée et distinguée. Les millésimes récents iront assurément très loin.

Château Smith Haut Lafitte Grand Cru Classé de Graves 2019 & 2016 : 11 hectares de graves günziennes sont réservés à la production du blanc dont 90% en sauvignon blanc, 5% en sauvignon gris et 5% sémillon. A l’image du rouge, le blanc n’a cessé de progresser ces dernières années. L’empreinte du bois a diminué, smith a gagné en précision. Les raisins sont généralement récoltés très mûrs, mais la forte proportion de sauvignon permet de conserver une importante acdité gage de l’équilibre du vin. Le nez développe généralement des arômes de fruits exotiques, d’agrumes et de fleurs blanches. La bouche est pleine, on apprécie le superbe gras de ce vin allié à une superbe définition et tendue par l’acidité. Un pessac blanc qui vieillit avec grâce, au sommet de l’appellation.

 

Le château Smith Haut Lafitte, ce qu’en disent les guides :

Revue du Vin de France (Guide Vert 2021) – 2**Étoile/3 :

« Quel chemin parcouru dans cette propriété depuis 1990, l’année du rachat par Florence et Daniel Cathiard ! D’un cru classé en ruine, d’un vignoble quasiment à l’abandon, ces deux néo-vignerons, formés à l’école de la grande distribution pour lui et de la communication pour elle, ont fait un nom qui compte. D’abord produire un vin qui, sans aucun doute, s’inscrit parmi l’élite de la production bordelaise ; ensuite, faire de Smith Haut-Lafitte une étape œnotouristique incontournable. Si les vins ont été à leurs débuts parfois un peu trop mûrs et boisés, leur style s’est grandement affiné. La texture des rouges, la mesure des extractions avec des masses tanniques plus délicates construisent des vins qui s’inscrivent dans le cadre d’un goût plus actuel, moins démonstratif. Les blancs ont également suivi cette tendance avec en particulier une influence des élevages beaucoup moins prégnante dans les derniers millésimes.

Les vins : le château nous a adressé le 2014 en rouge, millésime désormais prêt à boire (sans se presser). Il affiche un joli volume, commence à dégager des notes finement fumées et s’étire sur une structure tannique bien intégrée. Les Hauts 2016 est solide, très charmeur ; il sera parfait dans les cinq à sept ans. En blanc, la série des 2018 offre des vins de beau volume, présentant une réjouissante maturité de fruit et la tension nécessaire pour équilibrer celle-ci. Très ample et persistant, Smith 2018 est magistral, avec un corps et un fruit magnifiques. »

Guide Bettane + Desseauve (Guide 2020) – 4****étoiles/5 : 

« Propriété phare de Martillac par la qualité de ses installations et son ouverture au tourisme viticole avec le superbe établissement des Sources de Caudalie (hôtel-spa 5 étoiles et restaurant deux macarons Michelin, La Grand’Vigne), Smith Haut-Lafitte est aussi un vignoble pionnier dans sa catégorie pour sa philosophie de viticulture, que Daniel Cathiard qualifie de bio-précision, l’objectif étant l’alliance du meilleur de la nature au meilleur de la science. Florence et Daniel Cathiard, qui ont acquis la propriété en 1991, peuvent être fiers du travail accompli sur les 78 hectares de vignoble. Respect du terroir, précision des vinifications, tonnellerie intégrée, dynamisme de la communication : en un quart de siècle seulement, les Cathiard sont entrés de plain-pied dans la légende de Bordeaux ! Les vins ont trouvé leur vraie personnalité : finis les excès boisés, ils sont maintenant racés, exprimant parfaitement leur terroir et débordent d’énergie. Hauts-de-smith et le-petit-haut-de-smith bénéficient des mêmes attentions que le grand vin et ça se voit ! »

 

 

Voir les vins du château Smith Haut Lafitte actuellement en vente

Voir tous les vins de Bordeaux actuellement en vente

Tous les vins actuellement en vente sur iDealwine

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Baromètre Sowine : la consommation de vins de plus en plus connectée

Comme chaque année, l'agence de conseil en marketing et communication SoWine publie son baromètre sur l’influence des technologies numériques sur les consommateurs français de vin. Ces chiffres démontrent une connectivité ...

Cave iDealwine | Les nouveautés d’août, un bol d’air frais

Rien de tel qu’un bol d’air frais pour commencer ce mois d’août si caniculaire ! Nous vous proposons de nouveaux domaines, nouveaux millésimes et réassorts.

Noel d'iDealwine

Mets-vins de Noël : que boira l’équipe iDealwine et avec quoi ?

La Team Rédac’ a mené une enquête de la plus haute importance : quelles bouteilles les iDealwiners ouvriront-ils le jour ? 😊