Champagne : les sublimes camouflages de l’artiste Liu Bolin pour la maison Ruinart

Liu Bolin et Frederic Panaiotis Ruinart
Source : Maison Ruinart

Pour l’édition 2018 de son projet artistique, la maison de champagne Ruinart a fait appel à l’artiste chinois Liu Bolin, dévoilant une nouvelle collection des coffrets en série limitée de son emblématique blanc de blancs. A la clé une somptueuse série photographique qui reprend les codes et l’art du camouflage de l’artiste.

Regardez bien ces vignes : vous y verrez surgir, camouflé, l’artiste choisi cette année par la maison Ruinart, Liu Bolin, aux côtés du chef de cave Frédéric Panaïotis. Comme chaque année, et ce depuis plusieurs décennies, la plus ancienne maison de champagne, créée en 1729, invite un artiste ou un designer contemporain à produire une œuvre inédite autour de la maison, son histoire, ses cuvées et son exceptionnel terroir, établi sur des crayères classées au patrimoine mondial de l’Unesco.

Affiche publicitaire Ruinart
Source : site internet de la maison Ruinart

Tout a commencé en 1896 avec une annonce publicitaire signée par l’artiste tchèque Alphonse Mucha. Depuis, Ruinart entretient au fil des années son engagement dans l’art, en donnant carte blanche à un artiste et en soutenant les plus grands évènements liés à l’art contemporain. Dans la continuité de cette signature artistique,  l’édition 2018 présente une série de photographies réalisée par l’artiste chinois Liu Bolin, artiste engagé connu pour ses œuvres dévoilant un extraordinaire talent de camouflage dans des paysages aussi naturels qu’urbains. Accompagné du Chef de Cave et du personnel de production, l’artiste s’est magnifiquement dissimulé dans les vignes de chardonnay de la maison, au milieu des gyropalettes et des lignes de dégorgement. Pour arriver à obtenir ces œuvres, le chef de cave et le personnel ont du s’armer de beaucoup patience, entre les longues séances de bodypainting et les interminables heures, debout, en totale immobilité pour optimiser la netteté et la qualité des clichés. Et l’aboutissement de ce projet n’aurait pas été possible sans le lien particulier qui s’est créé entre le chef de cave et l’artiste : chacun admiratif du travail et du savoir de l’autre, ils n’ont pas hésité à partager leurs expériences, leurs connaissances et leur savoir-faire. Un réel travail d’équipe et une harmonie des savoir-faire que l’on retrouve parfaitement dans l’œuvre de chacun. Une fois de plus, la maison Ruinart a su proposer une collaboration qui s’accorde parfaitement avec l’élégance, le savoir-faire et la lumière, maitres mots de la maison.

Peinture Jean François de Troy Ruinart
Source : Maison Ruinart

Une reproduction du fameux déjeuner d’huîtres – œuvre peinte par Jean-François de Troy en 1735, et sur lequel figurent des flacons qui sont de toute vraisemblance issus de la maison Ruinart – a fait l’objet d’une mise en scène spéciale, organisée à Paris, au Grand Palais, il y a quelques jours : l’artiste Liu Bolin s’est littéralement « fondu » dans le tableau durant la soirée de présentation de ses œuvres !

Angélique de Lencquesaing Liu Bolin et  Frédéric Panaiotis Ruinart
Angélique de Lencquesaing (iDealwine), l’artiste Liu Bolin et Frédéric Panaiotis (Chef de cave de la maison Ruinart)

Voir les champagnes Ruinart en vente

Voir tous les champagnes en vente

Consultez toutes les ventes de vin sur iDealwine

Recherchez le prix d’un vin

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

A lire également dans le Blog iDealwine :

Ruinart, la toute première maison de Champagne (1729)

Quels accords à table avec du champagne ?

PALMARES : le TOP 20 des champagnes dans les ventes aux enchères

  • Voir les commentaires (1)

  • cours d oenologie Paris

    Camouflage très réussi… ils se fondent totalement dans les vignes vertes

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Le domaine André et Mireille Tissot : la pépite du Jura

Le domaine André et Mireille Tissot a su porter les vins du Jura à des sommets, il est devenu la star incontestée de cette région et le mérite amplement. Un ...

Vente à prix fixe : Montcalmès, la nouvelle star du Languedoc

Un peu à la façon de la Grange des Pères, le domaine de Montcalmès a connu un succès foudroyant en Languedoc, basé sur un style plus délicat et plus fin ...

Crowdfunding : quand un domaine de Bourgogne se lance dans le financement participatif

Le crowdfunding s’applique aussi au monde du vin ! Il y a quelques jours nous en avons fait l’expérience en dégustant les vins du domaine de la Roseraie...