RECORD : un riesling allemand TBA 1976 d’Egon Müller vendu 12 160€

Trockenbeerenauslese 1976Les records s’enchainent actuellement sur iDealwine. Après la vente de la cuvée d’hermitage Cathelin 2003 du domaine Chave, il y a quelques jours (8 512€), c’est au tour d’un riesling allemand d’Egon Müller, un exceptionnel Trockenbeerenauslese 1976, de voler vers de nouveaux sommets aux enchères : cette rareté a été adjugée 12 160€ à un amateur chinois.

Il faut dire que le domaine Egon Müller s’est forgé dans le temps une spécialité mondiale pour la production de liquoreux sublimes, d’une finesse et d’une légèreté tout simplement légendaires.

Ce domaine aujourd’hui dirigé par la 5e génération d’une même famille a été créé en 1797. En rachetant la colline du Scharzberg, Jean-Jacques Koch (ancêtre d’Egon Müller) s’est montré visionnaire. Car si les caractéristiques du terroir étaient propices à la production de grands vins blancs, cette région complètement isolée ne l’était guère au commerce. Une situation qui s’est améliorée avec le développement du chemin de fer au XIXe siècle. C’est le père d’Egon Müller qui a entrepris de produire des vins liquoreux à compter du millésime 1959. Depuis, le talent et la qualité des vins fait systématiquement grimper les cours, lors de la traditionnelle vente aux enchères de Trèves, le Grosser Ring qui propose à la vente le dernier millésime des vins produits dans la région. Une sorte de vente des Hospices de Beaune qui sert d’étalon pour la fixation du cours des vins.

Ce riesling Trockenbeerenauslese 1976, une sélection de grains nobles en quelque sorte, issu d’un millésime d’anthologie, est assurément une bouteille de collection ; son caractère de rareté a très certainement influé dans la décision de cet amateur chinois de se porter acquéreur de la bouteille. Son prix, 12 160€, dépasse d’une courte tête le résultat atteint par un flacon similaire, vendu à Londres il y a quelques jours à peine.

D’où vient cette rareté, ce caractère exceptionnel capable de susciter un tel niveau d’enchère ? C’est sans doute le propriétaire de la collection particulière dont est issu ce flacon unique qui en parle le mieux : « – Ce vin est un miracle !  Au départ, tous les ingrédients sont réunis pour qu’il échoue : un degré d’alcool vraiment bas, et une richesse en sucre colossale. De quoi donner un vin pâteux, lourd. Et pourtant, avec le temps, ce riesling perd progressivement son côté sucré en fin de bouche pour développer une douceur remarquable. Il se révèle admirablement sec en finale. Quelle élégance ! Voilà un flacon qui mérite d’être attendu 30 ans au bas mot pour se révéler pleinement. A vrai dire, il n’y a pas de mot pour décrire le génie de ce vin. »

 

Voir les principaux résultats de la vente aux enchères de vin « Collection particulière » du 21 mars 2018.

 

Rechercher le prix d’un vin

En savoir plus sur la revente de votre cave avec iDealwine

Demander une estimation en vue de vente

Voir les ventes de vins étrangers chez iDealwine

 

A lire également dans le Blog iDealwine :

Belles enchères sur les cuvées du domaine René Engel

RECORD : 8 512€ pour un hermitage Cathelin signé Jean-Louis Chave

Belle enchère : les vins du domaine Jacques-Frédéric Mugnier poursuivent leur envolée

Belle enchère : 36 723€ pour une caisse assortie 2010 du domaine de la Romanée-Conti

Enchères record pour le chambolle-musigny Les Amoureuses 1978 du domaine Roumier

17 146€ pour une bouteille de romanée-conti 2000, nouveau record des enchères iDealwine

Grands crus de Bourgogne : l’envolée des cours se poursuit

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Un plat, une histoire, un vin (1) : la bouillabaisse et le rosé du Clos Cibonne (Côtes de Provence)

S’il est un plat emblématique d’une ville, c’est bien la bouillabaisse, le symbole gastronomique de Marseille. Un symbole avec lequel nous allons débuter notre saga estivale : un plat, une ...

Domaine Denis Mortet : un sommet de Gevrey-Chambertin

Le domaine s’est fait connaître par ses pinots puissants et colorés, un style moderne qui avait ses fans mais qui s’éloignait sans doute un peu de la tradition bourguignonne. Depuis ...

OIV-Bilan-economique-2017

Bilan économique de l’OIV sur l’année 2017

Le 24 avril dernier, l’OIV a publié un communiqué de presse relatant de l’état du marché mondial du vin. Quelques chiffres à retenir.