Nicolas Maillet, le mâconnais à contre-courant

VUE.DOMAINE

Au cœur du mâconnais, à Verzé, Nicolas Maillet réalise des vins fins et aromatiques qu’ils souhaite dont il souhaite qu’ils reflètent fidèlement leur terroir. Il a choisi d’adopter des méthodes de viticulture et de vinification qui se démarquent de celles de ses collègues de la région. Nous vous proposons aujourd’hui de découvrir ce vigneron novateur.

Domaine Nicolas Maillet-BIS 31

Décidément, quand un homme a une passion, il ne peut s’empêcher de la transmettre à ses enfants ! Le mâconnais Nicolas Maillet a ainsi reçu ce goût pour la terre et la vigne de son père et de son grand-père, tous deux viticulteurs. Après un diplôme d’ingénieur agronome et le Diplôme National d’Oenologie, Nicolas Maillet, qui souhaitait d’abord acquérir des bases solides, est parti travailler dans différents domaines aux quatre coins du monde, en Espagne, aux Etats-Unis et en Argentine. A son retour en 1999, il reprend le domaine et met en place une nouvelle stratégie qui diffère des méthodes de viticulture locales. Il commence tout d’abord par s’émanciper de la coopérative et par agrandir son domaine. De 3.5 hectares, il passe à 7 hectares composés de chardonnay (5.6 ha), d’aligoté (0.5 ha), de pinot noir (0.4 ha) et de gamay (0.4 ha). Inutile de s’agrandir trop : Nicolas Maillet désire maîtriser correctement sa production, les vinifications et la commercialisation de ses vins. Contrairement à la plupart de ses confrères, il se tourne rapidement vers l’agriculture biologique et voit son domaine obtenir la certification Ecocert en 2008. Les vignes, âgées d’environ 50 ans, sont plantées sur un terroir argilo-calcaire. Les sols sont labourés régulièrement afin que les racines puissent se développer en profondeur et que la vie microbiologique soit maintenue. Lors des vendanges, Nicolas Maillet effectue parfois deux passages pour ne ramasser à la main que les baies parfaitement mûres. Celles-ci sont ensuite transportées en petites caissettes afin que leur qualité ne soit pas altérée.

Domaine Nicolas Maillet BIS-18

Le chai a été entièrement repensé à son arrivé au domaine en 1999. C’est ici qu’ont lieu toutes les étapes de la vinification. Les vins produits ont la particularité d’être longuement vinifiés en réduction et ne sont pas élevés sous bois mais en cuves, sauf le pouilly-fuissé. Nicolas Maillet effectue des vinifications parcellaires afin de préserver les arômes de chaque variété et de chaque terroir. Toujours dans cette optique, les fermentations se font avec des levures indigènes.

Ses vins sont recherchés pour leur délicatesse, leur finesse et leur gourmandise. S’ils sont faciles à boire entre amis, certaines cuvées peuvent être gardées en cave quelques temps. Toutes prouvent à quel point Nicolas Maillet, encore inconnu il y a quelques années, devient peu à peu une figure inévitable du mâconnais !

 

Les vins du domaine actuellement en vente

Bourgogne Nicolas Maillet 2015 (rouge)

Elevé en fut de chêne pendant 1 an, ce bourgogne particulièrement aromatique révèle des tanins soyeux. Il accompagnera aussi bien vos plats de charcuterie que des viandes en sauce : bref, un bourgogne accessible comme on les aime.

Mâcon Verzé Nicolas Maillet 2015 (rouge)

Cette cuvée villages est élevée en cuves inox sur lies fines. Elle développe des arômes fins et gourmands de pêche, de fruits blancs et d’acacia. En bouche, l’attaque est franche puis elle laisse place à une belle rondeur, du fruité et une finale très minérale. Ce vin se boit très bien à l’apéritif, ou avec des produits de la mer.

Mâcon Igé Nicolas Maillet 2015 (blanc)

Ce mâcon villages dévoile des arômes de fruits exotiques et d’agrumes et une bouche d’une grande profondeur, avec une certaine puissance : un beau blanc de gastronomie.

Mâcon Verzé Nicolas Maillet 2015 (blanc)

Le mâcon Verzé est un vin issu de plusieurs parcelles du domaine, exposées à l’est, avec des vignes de 45 ans. Le terroir argilo calcaire donne des vins purs et très fruités.

 

Nicolas Maillet, ce qu’en disent les guides :

La Revue du Vin de France (Guide Vert) :

Cet ancien domaine familial embouteille sa production depuis 1999. Nicolas Maillet, qui a pris la succession de son père, a quitté la cave coopérative et lancé sa propre production sur le village de Verzé. Depuis 2008, le vignoble est certifié bio. Il propose une gamme de vins très purs, séduisants, dont la particularité est d’être exempte de tout artifice boisé. Le domaine propose également un délicieux gamay sur argilo-calcaire, en Mâcon-Verzé rouge.

Les vins : entre agrumes et kumquat, le bourgogne aligoté nous offre un profil d’arômes très fins ; croquant, mûr, très bien vinifié, il est déjà prêt à boire. Les mâcons illustrent à merveille les terroirs très calcaires et méconnus, de Verzé et Igé. La minéralité y est tactile. Le mâcon-verzé Le Chemin Blanc domine logiquement la gamme avec ses ceps de 80 ans. Le mâcon-igé est effilé, vif, croquant et cristallin, idéal en apéritif ou en entame de repas. Le mâcon-verzé montre une belle énergie dans le verre, une vivacité bienvenue et des arômes fins de chlorophylle. Les amateurs de gamay apprécieront le mâcon-verzé rouge, frais, fringant. Ce vin d’une légèreté incroyable présente une robe bien colorée et un jus gourmand, marqué par une empreinte de cerise rouge délicieuse.

Encépagement et vignoble

Nombre de bouteilles par an : 60000
Surface plantée : 7.5 hectares (Rouge : 0.8, Blanc : 6.7)
Mode de vendange : Manuelle
Âge moyen des vignes : 50
Cépages rouges : Gamay noir à jus blanc (100%)
Cépages blancs : Aligoté (10%), Chardonnay (90%)

Bettane + Desseauve (deux étoiles sur cinq) :

Le domaine : truculent et charismatique, cet ingénieur agronome et œnologue a formé sa réputation dans la région par son approche du bio. Il a converti son vignoble de 7 hectares en 2008. Il développe par ailleurs une activité de négoce florissante qui lui permet de proposer un pouilly-fuissé alors que le cœur de son domaine familial est à Verzé, terroir intéressant qu’il se trouve un peu seul à défendre. Adepte de vinifications en cuve sur des matières dépouillées, avec des fermentations à basse température très prolongées, c’est logiquement qu’il arrive à des vins d’une grande gourmandise et transparence de saveurs, des jus flatteurs dont on se délectera sans attendre.

 

Tous les vins en vente sur iDealwine

Recherchez le prix d’un vin

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

A lire également dans le Blog iDealwine :

PALMARES : le TOP 20 des vins de Bordeaux dans les ventes aux enchères

Troplong Mondot, Fonroque, Berliquet, Phélan-Ségur… Les transactions de l’été 2017

Indices vins d’iDealwine : le Rhône et la Bourgogne portent la performance du WineDex®

Quels accords sur les vins de Pouilly-Fuissé et de Saint-Véran ?

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Domaine Joblot, une référence à Givry

Pleins feux sur le domaine Joblot, la référence de l'appellation Givry dont il démontre tout le potentiel. Juliette Joblot y produit de superbes vins fruités, frais et d'une grande pureté.

Petits millesimes

Que valent vraiment les « petits millésimes » de Petrus et de la Romanée-Conti ?

Les millésimes vedettes 1982, 1990 des meilleurs domaines et châteaux comme Petrus et Romanée Conti font s’envoler les enchères dans les salles de vente. Ces mêmes vins dans des millésimes ...

Indices WineDex d’iDealwine : sprint final avant la fin de l’année, la Bourgogne en tête

Alors que les indices entament leur sprint final, avec un CAC 40 qui a connu un dernier trimestre exceptionnel, le WineDex® 100 d’iDealwine inscrit une hausse de 10,84% depuis début ...

Partage(s)