Comment conserver une bouteille de vin ouverte ?

comment conserver bouteille ouverte ?

Les recommandations et astuces ne manquent pas pour conserver un vin chez soi, de la cave au réfrigérateur. Mais qu’en est-il lorsque ce vin est déjà ouvert ? iDealwine vous donne quelques pistes pour prendre soin de votre prochaine bouteille non achevée.

Il vous est sûrement arrivé de renoncer à ouvrir une bouteille pour en goûter seulement un ou deux verres, craignant de voir le reste se détériorer les jours suivants. Cette autocensure est bien regrettable, et contraire à l’esprit de la modération… puisqu’elle incite toute bouteille ouverte à être nécessairement terminée.

Prenons connaissance des données chimiques du problème. Les vertus de l’oxygène pour le vin, en petite quantité, sont bien connues. On conseille souvent d’ouvrir une bouteille quelques minutes voire quelques heures avant de la déguster, pour que le contact avec l’oxygène aère le vin et en révèle la multitude d’arômes. Pourtant, un peu comme en amour, l’exubérance des premiers instants est mise à l’épreuve du temps. Dans le cas du vin, un long contact avec l’air peut se révéler terrible pour son équilibre. Alors comment faire pour que, une fois ouvert, un beau flacon ne perde pas de sa superbe ?

Tout d’abord, si vous savez d’emblée que vous ne terminerez pas cette bouteille, prenez vos précautions. Une fois que la quantité voulue a été versée, inutile d’exposer le vin plus longtemps. Refermez la bouteille, et mettez-la au réfrigérateur s’il s’agit d’un vin blanc – voire d’un vin rouge léger type vallée de la Loire, Beaujolais, etc. Lorsque vous l’en sortirez, pensez à le faire 2 ou 3 heures à l’avance, afin que le vin se remette à température ambiante (sauf si celle-ci est de 35 degrés, dans ce cas ne prenez pas trop d’avance…). La bouteille peut être refermée à l’aide du bouchon d’origine, mais il est déconseillé de le reboucher à l’envers car le côté extérieur peut être sale et altérer le goût du vin. Il reste préférable d’utiliser les bouchons en plastique destinés à cet usage, dont l’avantage est d’être plus hermétique. Avec cette méthode, un vin rouge pourra se garder 3 à 5 jours.

Evitez de manière générale de laisser votre bouteille de vin exposée à la lumière, notamment au soleil – mais cela vaut pour sa conservation en général, même fermée. En outre, n’oubliez pas de laisser votre bouteille entamée dans une position verticale. La laisser à l’horizontale augmente la surface de contact avec l’air, et augmente le risque d’avoir des surprises dans les jours suivants…

Passons maintenant aux solutions plus concrètes, au-delà des simples astuces à connaître. Une des options est de transvaser le vin restant dans un contenant de plus petite taille et de le refermer : la surface de contact avec l’air est ainsi considérablement réduite. Cette option est très efficace… et relativement économique. Le seul inconvénient est de laisser peu de flexibilité à la situation, à moins que vous ne possédiez des bouteilles de tailles différentes pour vous adapter à chaque quantité. Quoi qu’il en soit, n’oubliez pas d’utiliser un entonnoir pour ne pas en mettre partout 🙂

L’efficacité des systèmes à vide d’air est également reconnue. Grâce à une petite pompe et un bouchon équipé d’une valve, ils permettent de vider la bouteille de l’air qui s’y est déjà introduit. Attention : l’air ne pourra pas être évacué dans sa totalité. Et plus le niveau de la bouteille est faible, plus l’efficacité de l’opération est réduite…

Enfin, il reste l’option des systèmes d’injection de gaz neutre. Dans le cas du système Coravin, on prélève le vin à l’aide d’une aiguille fine qui transperce le bouchon en liège. Un gaz inerte est ensuite injecté dans la bouteille pour former une couche protectrice juste au-dessus du liquide et empêcher le contact avec l’oxygène. Ce système, idéal pour les restaurateurs, reste assez onéreux pour les particuliers. Ceci dit, on voit que les progrès de la technologie laissent entrevoir un avenir meilleur pour la conservation des vins.

Pour terminer, retenez ces quelques conclusions. Le vin blanc pouvant se garder au réfrigérateur, il supportera quelques jours de plus qu’un vin rouge. Par ailleurs, un vin sans soufre ajouté, quelle que soit la méthode, sera par nature plus instable… par conséquent, ne vous risquez pas à le garder ouvert plus d’un jour. Enfin, oubliez tout de suite la méthode de la « petite cuillère en argent » dans le goulot du champagne pour conserver les bulles… cette légende était si répandue que le CIVC (interprofession champenoise) convoqua en 1995 un groupe d’experts qui en a démontré officiellement… l’inefficacité.

Tous les vins actuellement en vente sur iDealwine

Recherchez le prix d’un vin

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

A lire également dans le blog d’iDealwine :

Le saviez-vous : le champagne peut-il se conserver ?

Quelles conditions optimales pour la conservation de vos vins ?

Boire un vin sans ouvrir de bouteille ? C’est possible avec Coravin !

Carafera ? Carafera pas ? Faut-il aérer les vins avant de les servir ?

D’où viennent les arômes du vin ?

Pourquoi dit-on que le vin donne mal à la tête ?

25 ans après le « French Paradox » : en quoi le vin est-il bon pour la santé ?

Pourquoi le vin est-il rouge, blanc ou rosé ?

D’où vient l’astringence dans le vin ?

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

bordeaux grands crus aux enchères

Enchères : grands bourgognes et rieslings allemands à l’honneur

Des bouteilles de légende remontant jusqu’à la fin du XIXème siècle vous attendent, de Bordeaux à la Bourgogne en passant par les spiritueux. Et comme à son habitude, iDealwine vous ...

Recette tendrons de veau aux girolles

Recette de la semaine : Tendron de veau aux girolles poêlées

Une jolie recette gourmande, de veau aux girolles et au jus aillé. Le veau comme les girolles sont des aliments qui se marient très bien avec les vins rouges d’intensité ...

Le Professeur Khayat lauréat des Trophées du vin 2012 de la Revue du vin de France

Le professeur David Khayat, célèbre cancérologue et amateur du vin notoire, vient d’être désigné “homme de l’année 2012” dans le cadre des trophées annuels du vin de la Revue du ...

Partage(s)