Vins du Jura : Overnoy, Ganevat, Macle, l’envolée des prix se confirme

Les enchères qui se sont achevées on-line sur iDealwine le 26 avril dernier comportaient une spécificité : un catalogue entier était consacré aux vins du Jura. Une première pour une région dont les vins avaient jusque-là suscité l’intérêt d’une clientèle pointue, et confidentielle. Pleins feux sur les derniers résultats.

Le Jura s’est éveillé à l’appétit des amateurs voici quelques mois. Appréciés de longue date par une clientèle de connaisseurs et de passionnés, cette cible s’est progressivement élargie, mondialisation et vitesse de circulation de l’information obligent. Sur la plateforme d’enchères d’iDealwine ces vins, jusque-là acquis par des clients français, ont progressivement suscité un engouement croissant de l’autre côté de l’Atlantique. A New-York, la présence de vins du Jura à la carte d’un restaurant est aujourd’hui un gage de modernité. Le reste de la planète n’a pas été long à repérer cette nouvelle tendance. Depuis quelques semaines, l’Asie s’intéresse aux vins de cette région au point d’avoir acquis la majorité des références disponibles aux enchères, en provenance du domaine Ganevat. Livrant au passage une bataille d’enchères avec d’autres amateurs, situés eux … en Russie. L’Europe n’est toutefois pas restée spectatrice, des clients venus de Belgique, de Suisse, d’Espagne ou du Royaume-Uni s’invitant dans la bataille aux côtés des traditionnels clients français. Le résultat, inévitable, est la hausse de cours sur l’ensemble des vins de cette région, Overnoy, Ganevat et Macle en tête.

Le domaine Overnoy, chef de file des vins « nature » produits dans le Jura, a fait office de catalyseur de l’intérêt des amateurs pour la région. Des millésimes plus anciens faisant désormais leur apparition aux enchères, les cours s’envolent, et l’arbois Pupillin savagnin du domaine atteint 264€ dans le millésime 1999 (+75%), 240€ en 1997 (+33%) ou 2000 (+40%), 228€ en 2004 (+238%) et 216€ en 1998 (+150%). La cuvée de chardonnay n’est pas en reste, à 260€ en 2008 (+61%), 216€ en 2007 (+73%) ou encore 210€ en 2007 (+68%).

Même tendance avec les vins du domaine Ganevat, qui concentre lui aussi toutes les convoitises d’amateurs situés aux quatre coins de la planète. Les côtes-du-jura proposés en magnum ont enregistré de belles enchères, à l’instar de la cuvée Les Vignes de mon Père 2006, adjugée 258€, ou de la Cuvée Marguerite, qui a atteint 168€ tant dans le millésime 2007 qu’en 2014. En bouteille, les vins jaunes se vendent 120€ quel que soit l’année (2006 ou 2007). A Château-Chalon, les vins du domaine Macle voient eux aussi leurs prix s’envoler. Lors de la vente du 26 avril le 1999 a atteint 140€ (+52%) tandis que le 1997 s’échangeait 108€ (+120%).

Plus qu’un phénomène de mode, la présence d’enchérisseurs de tous bords témoigne d’un mouvement de fond : les amateurs sont aujourd’hui en quête de vins rares, de ces vins d’auteur qui se distinguent de cuvées standardisées. Il était donc logique que leur soif de découverte vienne un jour braquer les projecteurs sur une région connue pour ses vins singuliers, véritablement uniques.

Retrouvez notre dernier rapport, et les plus belles enchères de la vente du 12 avril 2017

Demandez une estimation pour la vente de votre cave

En savoir plus sur la revente de vin via iDealwine

Consultez le prix d’un vin

A lire également dans le Blog iDealwine :

Au top des enchères, Haut Brion 1989, Bonneau, Château-Chalon, Overnoy, et les grands champagnes millésimés

Qu’est-ce que le vin jaune ?

Belles enchères : 4081€ pour un chambertin 1971 du domaine Armand Rousseau

PARUTION : Baromètre iDealwine 2017, une analyse prospective des ventes aux enchères de vin

Palmarès : le TOP 50 des vins les plus chers en 2016

Belles enchères : de Bordeaux au sud de la France, la quête insatiable de la rareté

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Château Smith Haut Lafitte

Château Smith Haut Lafitte : une success-story à Pessac-Léognan

Le château Smith Haut Lafitte est depuis plusieurs années LA référence des grands vins de Pessac-Léognan. Ce domaine historique des Graves a mis au point un système viti-vinicole original, alliant ...

Lafite 1880

PALMARES : le TOP 20 des vins de Bordeaux dans les ventes aux enchères

Notre palmarès régional des grands crus vendus aux enchères au cours du premier semestre 2017 ne serait évidemment pas complet ...

Champagne Larmandier-Bernier : voyage en terre de Vertus

Lors d’un voyage en Champagne, Larmandier-Bernier a accepté de recevoir Pierre, l’un des membres de notre équipe et son club ...