The Dalmore ou l’art de « prendre le temps d’apprécier la rareté »

iDealwine Dalmore Whisky Ecosse

Au sommet de la sphère des single malts, The Dalmore a bâti sa réputation historique sur des nectars d’une grande finesse, à l’élevage complexe effectué dans des fûts triés sur le volet. Y goûter, c’est s’octroyer un moment unique qui tient du privilège. Zoom.

Dans les Highlands, au nord d’Inverness, se trouve la fameuse Black Isle dont le nom aurait inspiré le dessinateur Hergé (L’Île Noire de Tintin). C’est donc là, sur les rives du Cromarty Firth, que se dresse la fameuse distillerie écossaise, spécialiste des single malts, née sous l’impulsion d’Alexander Matheson. Riche entrepreneur siégeant à la chambre des Lords, ce dernier était alors en quête de nouveauté, d’une eau différente. Désormais, forte de 175 ans d’histoire et d’expertise, The Dalmore s’est taillé une solide réputation sur la sélection et la conservation minutieuses de ces fûts dans lesquels sommeillent de véritables nectars.

1- iDealwine Dalmore Whisky Ecosse

Pourtant, son histoire est plus lointaine et il nous faut remonter à la seconde moitié du 13ème siècle (1263) pour comprendre la symbolique du cerf qui orne les flacons. Colin of Kintail aurait sauvé le roi Alexandre III du mammifère, sur le point de le charger. Voici alors le blason du Clan Mackenzie, dont il était le chef, anoblit d’un cerf à douze cors.

2- iDealwine Dalmore Whisky Ecosse

Si les méthodes de production de whisky sont sensiblement les mêmes d’une distillerie à l’autre, c’est bien l’étape du vieillissement qui influe sur le goût final, la richesse des arômes et la complexité de la texture. Voilà pourquoi The Dalmore a toujours tenu à dénicher de véritables écrins pour ses nectars. Les fûts proviennent de domaines et bodegas tous plus fascinants les uns que les autres tels que la Bodega Gonzalez Byass réputée pour ses grands xérès, des vins andalous mutés à l’eau-de-vie. A noter que The Dalmore récupère, en exclusivité, les fûts utilisés pour les xérès oloroso 30 ans d’âge. Poussant les limites de l’excellence toujours plus loin, The Dalmore peaufine l’assemblage de certains breuvages dans d’autres fûts, triés sur le volet. A la tête de ces décisions ingénieuses ? Richard Paterson qui, depuis cinquante ans, partage son expertise des fûts et de l’élevage acquise à force d’expérimentations et dont il a largement contribué à améliorer les étapes. Il a ainsi saisi combien le distillat s’affine bien quand il repose d’abord en fûts de bourbon, vecteurs de notes de miel et de vanille. Employés lors de l’élevage final, le fût de sherry offre de la rondeur et des notes épicées au whisky quand celui de bourbon lui confère un aspect plus strict et droit.

3- iDealwine Dalmore Whisky Ecosse

Grâce à leur élevage dans les fûts de xérès oloroso 30 ans d’âge, les whiskies acquièrent des saveurs de fruits secs, de cacao et de marmelade à l’orange. Aussi, véritables nectars de méditation, ces whiskies promettent aussi des accords gastronomiques tout simplement divins. Si Raphaël et Constance de notre équipe iDealwine se souviennent ainsi d’un mariage divin avec du chocolat corsé et des orangettes, la distillerie recommande parfaitement des ingrédients de caractère comme du gibier, de la truffe, des champignons, du parmesan, du caramel et des fruits (cassis, figues) … D’autres, enfin, se tourneront tout simplement vers un bon cigare pour les accompagner.

Appréciez la rareté, retrouvez les whiskies de Dalmore en vente sur iDealwine

Dalmore 12 ans d’âge

Ce whisky a fait l’objet d’un élevage initial en fûts de bourbon (chêne américain) qui lui confèrent des arômes de vanille et de miel. Quand une certaine proportion du whisky poursuit son élevage dans ce même type de contenant, une autre repose ensuite dans de rares fûts de xérès issus de la fameuse Bodega Gonzalez Byass qui offrent alors des saveurs de fruits secs. Enfin, les deux parties sont assemblées afin d’harmoniser les saveurs.

A la dégustation, ce whisky s’offre à travers un bouquet aromatique rappelant les agrumes, le chocolat et les épices douces. En bouche, nous décelons des saveurs d’orange de Séville, de fruits séchés et de vanille qui s’achèvent longuement sur des touches de café torréfié et de chocolat noir.

Dalmore 15 ans d’âge

Exemple-même du style de Dalmore, The Dalmore 15 est à la fois lisse et riche. Son parfum n’est pas sans rappeler la marmelade d’orange, la cannelle et la noix de muscade. La bouche dévoile des touches de mandarine, de vanille, de gingembre et de compote de pomme qui persistent longuement, déroulant ensuite des saveurs d’orange caramélisée et de chocolat noir.

Pour ce faire, la distillerie a fait le choix d’élever initialement le whisky dans des fûts de bourbon afin de le doter de délicates notes de vanille et de miel. Il est ensuite affiné dans différents fûts de xérès oloroso (Amoroso, rare Apostole, Matusalem) minutieusement sélectionnés au sein de la célèbre Bodega andalouse Gonzalez Byass.

Dalmore 18 ans d’âge

Complexe, ce whisky 18 ans d’âge nous fait entrer dans un registre volontairement plus audacieux, exploité par la maison. Si, comme pour la plupart des autres whiskies, celui-ci a fait l’objet d’un premier élevage en fûts de bourbon (chêne américain) qui lui confère des notes de vanille et de miel, il a ensuite reposé dans de rares fûts de xérès oloroso Matusalem 30 ans d’âge. Triés sur le volet au sein de la Bodega Gonzalez Byass, ils sont particulièrement recherchés pour leur capacité à transmettre des notes de vanille, de chocolat noir, d’orange et de cannelle. En bouche, nous décelons des saveurs d’une richesse exemplaire, marquées par des touches de chocolat noir, d’agrumes confits, de café, de noix de muscade et de liqueur qui s’achèvent en une finale marquée par les agrumes et la mélasse.

Dalmore 25 ans d’âgeDalmore 25 years transparent neck 7k

Le whisky Dalmore 25 ans d’âge a fait l’objet d’un premier élevage en fûts de bourbon (chêne américain) qui prodigue d’ores et déjà des arômes typiques de miel et de vanille. Il est ensuite séparé pour un être affiné : quand une proportion vieillit dans des fûts de xérès oloroso Matusalem 30 ans d’âge, l’autre repose dans des fûts de porto tawny. Enfin, les deux parties sont assemblées et le whisky se peaufine dans de vieux fûts de bourbon.

La dégustation nous révèle un whisky au bouquet aromatique marqué par des notes de fruits exotiques, de citron, de vanille, de caramel et de cake à la figue. Ainsi introduite, la bouche présente des touches de vanille de Madagascar et de truffe au chocolat qui s’achèvent avec gourmandise sur des sensations de sirop d’érable, de chocolat noir et de gingembre.

5- iDealwine Dalmore Whisky Ecosse
Souvenir saisissant d’une de nos dégustations

Dalmore 30 ans d’âge

Dans ce véritable nectar, c’est toute la beauté de l’œuvre du temps qui s’exprime. Et ce, dans un registre d’une grande élégance et à l’équilibre parfaitement maîtrisé. Elevé en fûts de bourbon (chêne américain), ce grand whisky s’est ensuite affiné dans des fûts de porto tawny de 30 ans d’âge.

La dégustation, prestigieuse et mémorable, nous initie à un breuvage marqué par des arômes rappelant l’orange confite, le caramel au beurre salé, les cerises griottes ainsi que la brioche fraîche. La bouche distille des saveurs de fruits des bois, de tarte tatin à la poire et aux prunes. La finale s’exprime en beauté à travers un bouquet de gousse de vanille, de gâteau et de poudre d’amande.

 

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Jean-Marie Guffens s’installe dans le Sauternais

Jean-Marie Guffens vient de racheter un château dans le Sauternais, avec l'intention d'y produire un grand vin liquoreux, mais aussi du vin blanc sec. Son premier millésime sera le 2017 ...

Le bio fait-il monter la cote des vins à Bordeaux ?

Pichon Comtesse de Lalande a récemment annoncé que le domaine étudie l’hypothèse d’un passage en bio. Vu le succès de Pontet-Canet dans cette démarche la question se pose : le ...

Zoom sur un domaine phare de Morgon

Plein feux sur l’un des producteurs avec lesquels il faut désormais compter en Beaujolais : Dominique Piron.