Que boira l’équipe iDealwine à Noël ?

Noël approche à pas feutrés… Le vin, bel et bien symbole de convivialité, réchauffe les cœurs et promet un dîner apte à conclure en beauté une année acrobatique et compliquée. Avez-vous arrêté votre menu ? Chez iDealwine, certains membres de l’équipe y pensent déjà depuis des semaines (on ne saurait vous dire lesquels !). Nous vous partageons donc nos accords mets et vins afin de vous donner un peu d’inspiration et vous aider à choisir dans nos catalogues ce qui vous fera passer un Noël inoubliable 😉.

 

Elsa, Responsable Marketing et Communication

« Le menu est déjà finalisé et tous les vins commandés sur iDealwine. Voici ce qui est prévu… En apéritif on débutera avec un champagne de Virginie Bergeronneau, un domaine encore assez confidentiel ! Pour le repas, avec le saumon gravelax, un délicieux montlouis-bubulle 2018 de Lise et Bertrand Jousset sera par-fait. Les Saint-Jacques fumées iront avec le vin-de-france (ex-Muscadet-Sevre-et-Maine) taurus 2018 du domaine de L’Ecu, un domaine de référence dans la région, nature et biodynamique, sans oublier un petit riesling-roche-calcaire 2018 du domaine Zind-Humbrecht que j’ai beaucoup apprécié lors de la Masterclass avec Olivier Humbrecht.

Ne nous arrêtons pas en si bon chemin, mon foie gras (maison !) avec chutney se mariera avec un gewurztraminer Dirstelberg 2019 d’Agathe Bursin, une belle affaire ! Pour la pintade aux épices, une cuvée nature un-instant-sur-terre 2019 du Vignoble du Rêveur, un saumur-champigny 2018 de La Porte Saint Jean et un marsannay 2018 du domaine Sylvain Pataille nous raviront. Enfin, sur ma bûche aux agrumes un bon blanc liquoreux comme le jurançon Au Capcéu 2018 du domaine Camin Larredya clôturera le repas d’une note sucrée. »

Lorsqu’on vous disait que certains s’y prennent à l’avance 😉 …

 

Jean-Baptiste, Chef de Projet Domaines

« Pour démarrer, je partirai sur un champagne chouilly-grand-cru 2015 du domaine Marguet. Puis avec la dinde, le beaune-premier-cru Les Bressandes 2018 du domaine des Croix sera merveilleux avec sa densité et ses tannins fermes mais fins. Pour la bûche, j’aime beaucoup ce classique liquoreux qu’est le un pinot-gris Altenbourg Sélection de grains nobles Le Tri 2015 du domaine Albert Mann 2015 ! »

 

Marion, Chargée de Clientèle Pôle acheteurs

« Le coteaux-du-layon sélection de grains nobles 1999 de Patrick Baudouin est tout simplement délicieux pour démarrer avec un foie gras pour ses notes de fruits confits notamment. Ensuite, j’ai choisi le boléro extra brut 2009 de la maison Fleury pour son nez gourmand avec un poulet de Bresse aux truffes. Sur un bon plateau de fromages, je ne vous cache pas que je tombe pour ce chinon Clos du Chêne Vert 2010 du domaine Charles Joguet. Sa longueur en bouche intense et ses fruits mûrs sont décidément ce dont j’ai envie à ce moment-là. »

 

Orlaith, Chargée du Marketing International

« Pour moi, le grand repas de Noël se passe le 25 décembre, vers 15h (Orlaith est irlandaise, ceci explique cela). Pour l’entrée, on démarre avec un plateau de fruits de mer : du saumon fumé, du crabe, des tourteaux, et des huîtres. Un sancerre chavignol 2019 du domaine Delaporte sera parfait.

Concernant le plat, pour accompagner la dinde farcie et rôtie, le jambon à l’os (on dit turkey and ham), la sauce cranberry, les pommes de terre (rôties et purées), les choux de Bruxelles … j’ai commandé le hautes-côtes-de-nuits La Poirelotte 2018 de Laurent Roumier.

Pour le dessert, on attend en général 18h puisqu’on est souvent rassasiés ! Au rendez-vous, Christmas pudding servi avec de la crème au whiskey irlandais ou de la crème anglaise. Le pudding contient déjà de l’alcool, et sera flambé, donc on ne boit pas de vin avec. Pour finir, on mange avec le fromage – oui on mange à l’envers en Irlande – mon fromage préféré, un bleu artisanal de l’Irlande du nord, Young Buck. Je vais boire un rivesaltes avec ça, je n’en ai jamais gouté, donc j’ai hâte ! Surtout que la sélection est belle chez iDealwine, et qu’il est encore temps de commander ! »

 

Quentin, Responsable du développement et des relations Place à Bordeaux

« Pour Noël, tout n’est pas encore arrêté, mais je vais sûrement partir sur un chapon avec lequel je vais ouvrir un saint-julien, probablement un branaire-ducru 2005 (vous pouvez d’ailleurs retrouver mon Live aux côtés de François-Xavier Maroteaux sur le compte IGTV d’iDealwine) ou alors un moulis comme un poujeaux 2009 récemment acheté sur le site. J’oubliais … un bon sauternes à l’apéritif sur des huîtres bien sûr ! »

 

Michèle, Chef de projet Administration des Ventes

« A l’apéritif accras de morue avec un petit blanc sec , vouvray les pentes de la folie de Sébastien Brunet , boudin noirs antillais avec un petit crozes-hermitage de Graillot (assez épicé donc il faut associer un vin rappelant ce gout assez épicé). Ensuite, pour le plat principal : jambon caramélisé à l’ananas à associer avec un pinot gris de Trapet, ragout de cochon de noël assez épicé donc on restera sur un vin charpenté type foradori. Ces plats sont accompagnés de riz et haricots rouges ou pois d’angole. Enfin en dessert un petit mont blanc , gâteau à base de noix de coco à associer avec un champagne , type drappier !

 

Victor, Assistant Marketing et Communication

« Pour Noël, en famille complète, on sortira de bonnes bouteilles de la cave. Pour commencer, un vieux sauternes comme chaque année avec un suduiraut 1989 et un champagne bollinger. Pour le plat principal, un beau château-latour 1997, le dernier de la cave ! J’ai hâte ! »

 

Angélique de Lencquesaing, co-fondatrice d’iDealwine

« Pour Noël, comme d’habitude tout va se décider au dernier moment chez moi ! Pour l’instant, avec mon crayon sur l’oreille, je m’occupe de prendre les dernières commandes des amis amateurs retardataires qui aiment me demander conseil pour leurs achats ou cadeaux d’affaires… Enfin quand même, pour ouvrir cette soirée j’ai réussi à sauver quelques savoureux magnums des champagnes de la maison Philippe Gonet (cuvée blanc de blancs), qui ont arrosé de très heureux évènements familiaux ces derniers mois. Et puis, la vidéo qui tourne en boucle ces derniers jours sur les vins de Noël en lien avec la crèche m’a inspirée ! Elle semble avoir été filmée chez nous car la plupart des vins sont issus de domaines partenaires d’iDealwine. J’ai donc décidé de sortir de ma cave un beaune Vigne de l’Enfant Jésus de la maison Bouchard, le millésime 2005 y attend sagement son heure… Pour l’entourer, je viens de remporter aux enchères un jéroboam de Saint-Joseph Silice du domaine Coursodon, de quoi abreuver ma famille le soir de Noël et peut-être le lendemain car il s’agit d’un millésime encore jeune, 2017. Et puis, c’est promis, nous resterons dans le respect des limites de nombre… Je n’arrive pas à remettre la main sur mes flacons de pic-saint-loup du Clos … Marie, en revanche j’ai quelques rully du domaine Paul et … Marie Jacqueson. Quant au domaine des Rois Mages, toujours à Rully, voilà une très belle signature que je garde sous le coude (j’hésite entre les millésimes 2015 et 2016), de toute façon l’Epiphanie, c’est un peu plus tard si vous suivez toujours 😉. Petit clin d’œil aux animaux qui réchauffent la crèche, j’ai aussi, en embuscade, quelques flacons de tertre-roteboeuf 1995, c’est le moment ou jamais d’en ouvrir un, non ? A ce stade il me manque l’âne, si vous avez une idée… En revanche, j’ai une bouteille intéressante du domaine Roc des … anges, dans le Roussillon, une cuvée issue de vignes centenaires (plantées en 1903). Voilà sans doute un beau moment pour la servir. Enfin, pour la lumière et les étoiles dans les yeux et dans les âmes, je n’oublie pas les liquoreux, chez moi on adore ça. Depuis qu’ils ont assisté au live entre notre Victor préféré et Jean-Jacques Dubourdieu sur notre le compte instagram d’iDealwine tous me réclament du Château Doisy-Daëne. Même si j’aime beaucoup les sauternes (ou barsac) jeunes, ceux que je viens d’acheter méritent d’attendre encore un peu. Je vais sans doute arbitrer entre un rayne-vigneau 2001 chiné aux enchères iDealwine, un beau flacon d’Alsace (une sélection de grains nobles de Deiss, issue de l’Altenberg de Bergheim, millésime 1997, une vendange tardive 2010 du grand cru Sonnenglanz, au domaine Bott-Geyl) ou encore un rivesaltes de mon année de naissance (non je ne vous dirai pas de laquelle il s’agit, c’est Noël mais quand même). Joyeux et doux Noël à vous, à vos proches ! »

Ainsi, nous espérons sincèrement que cette sélection variée vous mettra l’eau à la bouche et vous permettra de préparer un repas de Noël à la hauteur de ces flacons ! N’oubliez pas que vous avez jusqu’au vendredi 18 minuit (par Colissimo) ou dimanche 20 minuit (par Chronopost) pour être livrés à Noël 😊 !

 

Tous nos vins en vente 

Nos indispensables

Vendez vos vins

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

4- Chateau Poujeaux Moulis vin iDealwine Bordeaux

Château Poujeaux | Générosité, structure et élégance sur la rive médocaine

Echange privilégié avec Christophe Labenne, directeur de Château Poujeaux, l’un des fleurons de Moulis, une appellation médocaine quelque peu confidentielle.

A bicyclette au domaine Bott-Geyl : une dégustation nouvelle vague

Profitant des ponts de mai, Laurent Weinberg, chargé de web-marketing chez nous, mais surtout passionné de vin, est parti à la rencontre de la fabuleuse équipe du domaine Bott-Geyl à ...

vue chai cheval blanc

Architectes de renom pour vins d’exception dans le Bordelais

Une grue au beau milieu des vignes ? Ceci peut paraître incongru ! Pourtant il n’est pas impossible que vous en croisiez en arpentant les vignes du Bordelais. La tendance, ...

Partage(s)