Placement vin : les 5 conseils d’iDealwine pour investir

Investissement-vinL’investissement dans le vin peut s’avérer rentable, à condition de respecter quelques règles. iDealwine vous livre cinq règles d’or pour réaliser un placement judicieux dans le vin.

  1. Diversifier les régions viticoles

De plus en plus, l’investissement dans le vin s’ouvre à toutes les régions viticoles, qu’il s’agisse de la Loire, du Jura, du Languedoc-Roussillon, de la Provence, la Corse ou l’Alsace : dans chacune de ces régions des domaines se distinguent et attirent les amateurs. Vous avez sans doute remarqué la percée des vins du Jura depuis quelques années. Les plus grands vins étrangers suscitent eux aussi de plus en plus l’intérêt des amateurs.

Exemple de vins d’investissement dans les régions « alternatives » :

  • Ganevat (Jura)
  • Yvon Métras (Beaujolais)
  • Zind-Humbrecht (Alsace)
  • Domaine de Trévallon (Provence)
  • Egon Muller (Allemagne), Vega Sicilia (Espagne), Romano Dal Forno (Italie), Screaming Eagle (USA)

Bon à savoir : chaque mois, iDealwine dresse un état du marché des ventes aux enchères. Lisez attentivement notre auction report pour y déceler avant le plus grand nombre les domaines qui émergent. Voir nos rapports d’enchères.

  1. Accordez tout de même une bonne part de régions traditionnelles (Bordeaux, Bourgogne, Rhône)

Diversifier sa cave oui, mais il ne faut pas pour autant en oublier ses classiques ! Les bordeaux, bourgognes et vins du Rhône doivent toujours représenter la majorité des vins d’une cave d’investissement. Pensez aux grands bourgognes, y compris en blanc, mais aussi aux stars et aux domaines montants de Bordeaux et du Rhône (notamment dans les appellations sous-cotées du Rhône Sud). Pour ces régions où les grands vins atteignent parfois des sommes colossales, il ne faut hésiter à choisir également des pépites montantes.

Bon à savoir : en 2017, Bordeaux a représenté 47% en valeur des montants échangés dans les ventes aux enchères. C’est dire s’il est important de conserver en « fond de cave » les incontournables que représentent les crus classés et assimilés dans une cave.

  1. Choisissez les bons millésimes

C’est l’une des règles les plus importantes : il faut choisir les bons vins, mais aussi sur les bons millésimes ! Il faut opter pour des millésimes à la fois qualitatifs est taillés pour la garde. Et ce, pour une raison simple : le placement dans le vin n’est pas un investissement de court terme. Afin d’obtenir une valorisation satisfaisante de sa cave, il faut lui laisser du temps, huit à dix ans aux bas mot. D’où la nécessité de privilégier les vins de garde.

Bon à savoir : iDealwine a développé en collaboration avec de grands spécialistes un outil parfait pour vous y aider : la saga des millésimes. Cette dernière vous donne la note et le détail de chaque millésime jusqu’à … 1798 !

  1. Misez sur les vins bio, biodynamiques, voire naturels

Cela ne vous a sans doute pas échappé, mais la tendance du bio atteint tous les secteurs et le vin n’y échappe bien sûr pas. Ces vins, qu’ils soient bio, biodynamiques ou même nature, attirent massivement les amateurs du moment qu’ils sont qualitatifs. Attention pour les vins nature cependant, l’absence de soufre oblige à conserver les vins dans des conditions parfaites.

Exemple de vins bio, biodynamiques ou nature à retenir pour l’investissement :

Bon à savoir : sur chaque page de description d’un vin proposé à la vente, iDealwine renseigne le type de viticulture, ce qui vous permet de trier vos recherches de vins selon ce critère.

  1. Soyez attentifs au marché et au mondovino

Nous ne le répèterons jamais assez : l’investissement dans le vin n’est pas conseillé aux non-connaisseurs ou du moins à ceux qui ne veulent pas prendre le temps de bien s’informer sur ce marché. iDealwine, qui est le spécialiste du marché, vous mets à disposition toutes les informations nécessaires pour suivre le marché : la Cote des vins, les indices WineDex, les rapports d’analyse mensuelle des enchères ainsi que l’actualité de l’économie du vin.

Pour ce qui est de la connaissance du vignoble, des grands domaines et des étoiles montantes, nous vous conseillons un suivi régulier de la presse spécialisée (les guides de la RVF et de bettane+desseauve, les revues comme le Rouge et le Blanc ou 12°5). Bien entendu, il vaut toujours mieux choisir des vins que vous appréciez : si par cas la valorisation de votre cave ne se montre pas au rendez-vous, il vous restera toujours la consolation ultime : déguster les vins 😉

Bon à savoir : quand viendra le moment de revendre votre cave, autant vous adresser à la première maison européenne de vente de vins aux enchères – suivez notre regard ! -, en demandant une estimation gratuite de vos vins.

A lire également dans le Blog iDealwine :

Nos conseils pour débuter une cave à vin

Comment investir dans le vin ?

Quand vendre son vin ?

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Château Palmer dans le Médoc

A Margaux, Château Palmer (ré)ouvre ses portes au public

Si vous rêviez de visiter un jour le Château Palmer, c’est maintenant possible ! Après deux ans de travaux, sous la houlette de Thomas Duroux, le directeur général, le château ...

Découvrez la nouvelle application mobile iDealwine !

La toute nouvelle application d’iDealwine est maintenant disponible sur l’Apple Store et sur Android. Plus ergonomique, plus rapide, plus fluide, mieux connectée au site : une petite révolution, très attendue ...

Equipe-iDealwine

iDealwine conforte sa place de 1ère maison française de vente de vin aux enchères

Comme chaque année, l'autorité publique de régulation des enchères, le Conseil des ventes volontaires aux enchères publiques (CVV), publie son rapport officiel d'activité. Sur l'année 2016, le marché des enchères ...