Philippe Châtillon : de grands vins jurassiens biodynamiques et naturels en toute discrétion

Découvrez ce domaine jurassien dont la discrétion et la modestie n’ont d’égale que la qualité des vins. Un secret que vous devez connaître en somme. 😊

Souvenez-vous, au printemps 2021, nous nous étions rendus dans le Jura et avions notamment visité le domaine Philippe Châtillon dont les vins nous avaient enchanté et procuré beaucoup d’émotions. Aujourd’hui, nous braquons les projecteurs sur cette signature de haut niveau, qui demeure extrêmement discrète, sans doute du fait de la grande modestie du vigneron.

Philippe Châtillon, lors de la dégustation du Nez dans le Vert (novembre 2021)

Philippe Châtillon, ce nom vous dit quelque chose ? Cet ancien sommelier de restaurants gastronomiques et professeur en BTS viti-oeno a notamment été régisseur au domaine de la Pinte (Arbois) qu’il a dirigé durant 18 ans, jusqu’en 2009. Et ce, avant de faire un tour des vignobles de France et de revenir dans son Jura natal pour créer son propre domaine en 2013. Il est maintenant, et depuis 2019, secondé par son fils Anatole.

Philippe-et-Anatole-Chatillon-Jura

Un vignoble des plus biodynamique

C’est avec des vignes de savagnin situées à Passenans en Côtes du Jura, qu’il débute, avec également du melon à queue rouge, du gamay, du pinot noir et du chardonnay. L’aventure commence ainsi, avec 2 hectares. Le vignoble est quelque peu agrandi et modifié et compte désormais 3,5 hectares conduits en biodynamie, une approche qui tient beaucoup à cœur au vigneron et dont il a déjà une bonne expérience (notamment au domaine de la Pinte). Ainsi, les sols et les vignes sont travaillés à la pioche et à l’atomiseur à dos, un travail très physique et chronophage. Les vendanges sont évidemment manuelles et les raisins sont ramassés en petites caissettes. Aucun produit de synthèse n’est utilisé, les seuls « traitements » étant de la bouse de corne et du thé de compost qui fermente pendant 24 heures (mélange d’algues et de champignons).

Des vinifications naturelles

En cave, les vinifications sont entièrement naturelles, enclenchées par les levures indigènes, sans aucun intrant ni ajout de soufre ; le domaine est d’ailleurs labelisé « Vin Méthode Nature ». Le raisin est tout simplement « accompagné » pour exprimer au mieux son terroir. Si les vins sont élevés en fûts, des essais sont effectués dans d’autres contenants comme les amphores – jarre de 300 litres. Les vins ne sont ni collés, ni filtrés avant la mise en bouteille effectuée par gravité.

La bio-harmonie

Qu’est-ce donc que cela ? Philippe Chatillon accorde également une grande importance aux vibrations du son et aux conséquences qu’elles peuvent avoir sur le vin, notamment pour l’équilibrer, l’harmoniser et lui conférer une certaine énergie. Pour cela, il utilise en cave une harpe en cristal et des bols chantants.

Les vins de Philippe Châtillon 

Les vins de ce domaine atteignent un très haut niveau et sont surtout dotés d’une belle personnalité, procurant généralement une grande émotion. Energiques, offrant un fruité éclatant et de très belles matières, ils peuvent également avoir un peu de volatile, sans que cela soit rédhibitoire, rassurez-vous 😊

Côtes-du-Jura La Grande Chaude (rouge)
Un assemblage pinot noir-trousseau jurassien plein de fruits et d’épices pour relever votre pièce de viande rouge !

Côtes-du-Jura La Grande Chaude (blanc)
Un vin au nez complexe et vif riche en notes fumées, minérales, d’agrumes et de fleurs blanches. Son élevage en vieilles barriques lui confère un aspect beurré et une bonne persistance aromatique.

Arbois Les Nouvelles
Elevé en fût ouillé, ce savagnin généreux est rehaussé par une belle tension.

Côtes-du-Jura Autrement
Elaborée à partir de raisins sur-mûris, cette cuvée de liquoreux livre des arômes de fleurs, de fruits à noyaux et de fruits secs. Vous apprécierez sa bouche ronde relevée par une belle acidité.

Le domaine Philippe Châtillon, ce qu’en disent les guides

* RVF *

Philippe Chatillon a été pendant dix-huit ans le régisseur du domaine de la Pinte. Début 2013, il crée son domaine, dont une partie est déjà cultivée en biodynamie. Les vignes sont travaillées à la pioche et à l’atomiseur à dos ; bouse de corne et thé de compost sont employés pour revitaliser les sols. Les vins sont ensuite élevés dans une cave du XVIIe siècle à Poligny ; une harpe en cristal et des bols chantants sont censés les harmoniser en cave, grâce aux vibrations du son… Nous sommes tombés sous le charme de ces vins éclatants et personnels, vibrants en effet, parfois un peu trop volatils mais qui témoignent des soins jaloux que leur prodigue ce nouveau styliste majeur du Jura. Une étoile est venue il y a deux ans traduire l’émotion ressentie à la dégustation, elle vacille aujourd’hui.

* Bettane+desseauve *

Ancien régisseur du domaine de la Pinte durant 18 ans, Philippe Chatillon s’est installé à Poligny en 2013 pour créer son domaine. Une petite surface de 3,5 hectares, un travail en bio et en biodynamie, sans soufre, avec des tests d’élevages en amphore, pour un résultat probant sur une large gamme déclinée en Côtes du Jura, Arbois et Vin de France. La qualité est au rendez-vous et nous sommes conquis par certains des vins dégustés cette année, notamment un sage-vagnin débordant d’arômes et des pinots noirs fort réussis. On attend les prochains essais en vin jaune, trousseau et peut-être gamay.

Voir tous les vins du domaine Philippe Châtillon

Voir tous les vins du Jura

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

côte des blancs grands crus vente aux enchères

Champagne : les ventes repartent à la hausse grâce à l’export !

Après deux années consécutives de baisse, les ventes de champagne, portées par l’export (notamment en Europe et aux Etats-Unis), reprennent le chemin de la croissance.

Olivier Cousin

Olivier Cousin, Anjou or not Anjou ?

Olivier Cousin, vigneron engagé produisant des vins « naturels », est poursuivi par la justice pour « usurpation d'appellation, tromperie du consommateur et défauts d'étiquetage. »

Pleins feux sur le domaine Lucien Boillot en Bourgogne

Les vins de Pierre Boillot (domaine Lucien Boillot) sont vinifiés avec retenue et élégance. Un style délicat qui s’exprime tant sur ses gevrey-chambertins que sur le volnay 1er cru les ...