Petrus, un nom hautement convoité mais non protégé

PetrusLa cour d’appel de Bordeaux a rejeté la demande en justice des propriétaires du célébrissime Petrus d’empêcher l’usage de son nom dans un des vins d’une société girondine. 

Cette histoire entre les deux sociétés a débuté il y a 7ans. Stéphane et Jérôme Coureau, les deux dirigeants de l’entreprise de négoce CGM souhaitaient rendre hommage au premier maire de Bordeaux au XIème siècle, en nommant un de leurs vins « Petrus Major Burdegalensis 1208 ». En découvrant la vente sur les sites marchands leboncoin et eBay d’un « second vin » avec la mention du mot « Petrus » sur l’étiquette, la famille Moueix, propriétaire du fameux pomerol n’a pas tardé à réagir en portant plainte pour publicité mensongère, contrefaçon et tromperie. Pourtant, les frères Coureau avaient déjà déposé leur demande d’enregistrement de la marque auprès de l’Inpi (l’Institut National de la Propriété Intellectuelle), qui avait alors décrété que les caractéristiques d’imitation (visuelles et conceptuelles) n’étaient pas suffisantes pour opposer un refus à cette demande.

L’affaire se poursuit alors devant les tribunaux. En 2016, la société des deux frères Coureau est condamnée à payer une amende de 10 000€, et 30 000€ assortis de sursis. Deux ans après, le 3 avril 2018, l’affaire apparaît à nouveau dans les journaux, annonçant la nouvelle décision prise par la cour d’appel de Bordeaux : un arrêt détaillé indique que la mise en valeur du mot « Petrus » équivaut à celle du mot « Lambertini » dans la présentation de la marque sur l’étiquette. De ce fait, compte tenu de la vigilance des connaisseurs susceptibles d’acheter les vins produits par la famille Moueix à Petrus, la confusion entre les deux marques ne porterait pas préjudice à ce dernier, d’autant plus que le « second vin » des frères Coureau n’est vendu qu’à une dizaine d’euros.

Cette infirmation qui va à l’encontre des intérêts de la famille Moueix, ne les a pas pour autant arrêtés : les avocats de la société civile du domaine ont dernièrement annoncé la poursuite de l’affaire en cassation, afin de mettre en lumière d’éventuels vices de forme dans la procédure. L’histoire n’est donc pas terminée …

_

Voir tous les vins de Petrus en vente actuellement sur iDealwine

Voir tous les vins de Pomerol en vente actuellement

Voir tous les vins de Bordeaux en vente actuellement

_

Recherchez le prix d’un vin

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

A lire également dans le Blog iDealwine :

Pleins feux sur Petrus, le mythe de Pomerol

Petrus, Hermitage La Chapelle 1961 et les grands champagnes concluent en point d’orgue les enchères de 2015

L’appellation Pomerol star de Bordeaux et des ventes aux enchères

PALMARES : le TOP 20 des vins de Bordeaux dans les ventes aux enchères

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Belles enchères on-line sur les Bordeaux 1959 et les vins de Rousseau, Coche-Dury, Méo-Camuzet et Beaucastel

Les amateurs ne comptent pas quand il s’agit de vieux millésimes de Bordeaux, ainsi qu’on a pu le constater lors des enchères portées sur la vente on-line du 12 novembre. ...

Dark Lab, quand la dégustation à l’aveugle prend tout son sens

Alors que le festival “Bordeaux Fête le Vin” battait son plein dans la cité girondine, un laboratoire secret attirait les curieux téméraires : le Dark Lab…

Château de Carles

Château de Carles : ce fronsac a tout d’un grand

L’appellation Fronsac ne possède pas de grand cru. Mais s’il devait y en avoir un ce serait à coup sûr Haut-Carles ! Robert Parker ne s’y trompe pas, lui qui ...