Louis-Benjamin Dagueneau sort de l’AOC Pouilly-Fumé

N’ayant pas reçu l’agrément de l’appellation Pouilly-Fumé, le fils de feu Didier Dagueneau, Louis-Benjamin Dagueneau, se retire de l’AOC et commercialise son millésime 2017 en « Vin de France ». Retour sur ce rebondissement révélé par La Revue du vin de France.

C’est officiel, le domaine Dagueneau quitte l’appellation Pouilly-Fumé à quelques semaines de la mise en bouteille de son millésime 2017. L’organisme de gestion de l’appellation a en effet conclu de ne pas lui remettre l’agrément, le jugeant « acescent ». Ceci signifie que le taux d’acétate d’éthyle jugé trop élevé donne au vin des notes rappelant celles du vinaigre. Louis-Benjamin Dagueneau se défend, rappelant « qu’à l’analyse chimique des vins qui regarde le taux d’alcool, le CO2, etc., les vins sont irréprochables ». Il explique aussi, que ces méthodes atypiques de vinification (vendanges manuelles, longs élevages en fûts de chêne) justifient partiellement ce non-renouvellement d’agrément. Le vigneron a donc pris la décision de vendre ses vins en « Vin de France », classification dont le cahier des charges serait plus souple.

Le domaine Dagueneau n’est pas le premier à s’être vu refuser l’appellation pouilly-fumé et à vendre sa production sous la mention « Vin de France ». Il faut dire que le Centre Loire possède toujours un système d’agrément pour chaque cuvée contrairement à de nombreuses régions qui effectuent des contrôles plus aléatoires. Force est de constater que, pour certains vignerons changeant d’appellation, leur fin n’a pas sonné. Bien au contraire ! Forts de leur ancienne réussite et de leur volonté bien affirmée, ils parviennent parfois à asseoir définitivement leur succès.

Notons tout de même la précision de Katia Mauroy, Présidente du syndicat viticole de Pouilly-Fumé : la décision du jury n’est pas définitive. Le vigneron peut tout à fait retravailler ses échantillons et les faire déguster lors d’une nouvelle session d’agrément. Mais il semblerait que Louis-Benjamin Dagueneau ait décidé d’investir dans l’appellation « vin de France » pour une dizaine d’années.

Voici la cotation de quelques vins de Dagueneau.

Millésime  Pouilly-fumé Silex  Pouilly-fumé Pur Sang
2015                                   131 €                                             85 €
2012                                   122 €                                             80 €
2010                                   119 €                                             97 €
2009                                   120 €                                             97 €
2005                                   170 €                                           134 €

 

Connectez-vous régulièrement pour découvrir les vins de Dagueneau en vente et, si le sujet vous intéresse, vous pouvez consulter notre article consacré aux appellations et aux terroirs de la vallée de la Loire.

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

VS_20131028

Vente en salle : une belle sélection de vins à boire et de collection

Plus que quelques jours pour confier vos enchères à iDealwine. Cette vente en salle vous propose des lots des principales régions françaises mais aussi quelques lots étrangers d’exception.

Cheval Blanc : plus qu’un grand cru, une marque de luxe

Le propriétaire du château Cheval Blanc à Saint-Émilion et n°1 mondial du luxe, Bernard Arnault, souhaite créer une marque de luxe au nom de son mythique vin rouge, en commençant ...

Achat direct : embarquement pour un tour du monde (des vins)

Cette semaine, on élargit nos horizons et on pousse notre curiosité d'œnophiles jusqu'aux quatre coins du monde. Il est grand temps de découvrir ce qu'il se fait de mieux chez ...