Domaine Michel Juillot | L’âme de Mercurey

En Bourgogne, peut-être plus qu’ailleurs, le vin est une histoire de transmission. Chez les Julliot, on ne déroge pas à la règle. Cette famille, ancrée depuis des générations à Mercurey rayonne à présent dans toute la côte Chalonnaise. Véritable virtuose du chardonnay, Laurent Juillot, aime le travailler dans tous les styles pour notre plus grand bonheur. Si ses vins sont encore accessibles, nous vous conseillons tout de même de ne pas trop attendre…

Installée au cœur de Mercurey depuis quatre générations, la famille Julliot, encore discrète hors de la Bourgogne, fait partie intégrante du paysage chalonnais. Lorsque Michel Julliot reprend le domaine familial dans les années 60, il ne compte alors que quelques hectares sur la commune de Mercurey. En l’espace de quelques décennies, le vignoble familial atteint 31 hectares en s’implantant non loin, à Rully, ou encore au nord, dans le prestigieux village de Corton.

Au milieu des années 90, alors que le domaine fonctionne à merveille, Laurent, le petit-fils de Michel Juillot, rentre de voyage avec de grandes ambitions. Après avoir sillonné les vignobles du Nouveau Monde, il n’a pas peur de casser certains codes dans une région où les traditions ont la vie dure. C’est avec le soutien de son grand-père, qu’il amorce une transition vers une agriculture raisonnée, respectueuse de son terroir. Mais, ne courant pas derrière les certifications, il ne souhaite pas pour autant convertir son vignoble en bio.

Dans la vigne, il effectue une sélection massale et pas question de vendanger à la machine, tous les raisins sont récoltés à la main. Il s’équipe également rapidement d’un matériel météorologique de pointe afin de minimiser les aléas climatiques. Très important : Laurent Julliot travaille uniquement avec des levures indigènes. Véritable gage de qualité, cela permet au vigneron de retranscrire fidèlement dans ses cuvées parcellaires toute l’expression de chaque terroir sans artifice quelconque. Au chai, il ne cesse d’innover, l’encuvage se fait entièrement par gravité pour ne pas brusquer les jus et ainsi obtenir des vins d’une grande élégance.

Vous l’aurez compris, Laurent Julliot est prêt à tout pour ses vins et ils le lui rendent à merveille !

 

Les vins du Domaine Michel Julliot sur iDealwine

 

Mercurey 1er Cru Les Champs Martins

Le mercurey 1er cru Les Champs Martins est mis en bouteille après 18 mois d’élevage en fûts (30% de bois neuf). Plantées en 1973, les vignes se situent à une altitude de 260 mètres et sont exposées sud-ouest. Vous avez donc devant les yeux un vin charmeur en bouche avec une finale harmonieuse et persistante, parfait sur des rognons de veau à la dijonnaise.

Disponible sur plusieurs millésimes : 

2016

2016 (MAGNUM)

2017

2018

 

Mercurey Les Vignes de Maillonge

Ce mercurey à de l’énergie à revendre ! Bu dans sa jeunesse, il délivrera en effet des arômes de petits fruits noirs bien mûrs, et d’autres plus terreux qui contribuent à son caractère. Après quelques années au repos, la cuvée des Vignes de Maillonge a indubitablement gagné en complexité et affiné ses tanins. Les arômes de sa jeunesse ont laissé place à des notes boisées, de sous bois et de champignons que l’ont apprécie tant dans les pinots évolués. Fidèle à ses principes, le domaine a procédé à une culture raisonnée et à des vinifications peu interventionnistes, avec les levures indigènes. Le vin a été élevé 16 mois en fût de chêne.

Disponible sur plusieurs millésimes : 

2014 (MAGNUM)

2015 (MAGNUM)

2017

 

Mercurey 1er Cru Clos des Barraults 2017

Le domaine signe un mercurey premier cru aux arômes de liqueur de framboise mûre et d’épices. La bouche est riche et généreuse, la finale est particulièrement franche et persistante. Légèrement austère, elle se livre peu à peu. Le vin se déguste dans ses dix premières années. Pour le réaliser, le domaine a procédé à des vendanges manuelles, un tri minutieux des baies sur table et un éraflage total. Les vinifications sont peu interventionnistes et se font avec les levures indigènes. Quant à l’élevage, il dure 18 mois en fût de chêne (25% bois neuf).

 

Rully Les Thivaux 2018

Cette cuvée est vinifiée et élevée en fûts et en foudre, durant 12 mois (avec 10% de fûts neufs). Elle se distingue par ses arômes de fruits blancs bien mûrs (poire, pêche blanche) et sa bouche ronde, élégante, livrant une jolie minéralité et un beau gras ; la finale est respectable et soutiendra parfaitement des mets comme une viande blanche en sauce crémée.

 

Corton-Perrières Grand Cru 2014

Le domaine Juillot nous livre un magnifique corton-perrières. Un vin concentré qui, après 5 à 10 ans de garde, dévoilera sa délicate matière et son jus fruité. Idéal avec des viandes délicates ou des gratins de légumes d’automne.

 

Corton-Charlemagne Grand Cru 2012

L’élaboration de ce corton-charlemagne Grand Cru demeure traditionnel : vendanges et sélection manuelles, raisins entiers dans le pressoir, débourbage de 12 heures, fermentation en fûts… En bouche, on ressent la quintessence du chardonnay et sa complexité aromatique (pain grillé, épices, notes florales et fruitées…). Un très grand vin blanc, au potentiel de garde de 10 à 15 ans.

 

Domaine Michel Juillot, ce qu’en disent les guides

La Revue du vin de France

L’histoire de la famille Juillot est étroitement liée à la notoriété et la qualité de l’appellation Mercurey. Le domaine, aujourd’hui porté par Laurent Juillot, couvre une trentaine d’hectares entre la Côte chalonnaise et la Côte de Beaune. Mêlant le savoir-faire historique de sa famille à son esprit novateur et appliqué, Laurent vinifie ses vins en conservant une fidèle empreinte du terroir. Aux côtés de la kyrielle de premiers crus de Mercurey, n’oublions pas de mentionner l’exquis corton-perrières rouge et le rarissime corton-charlemagne, les deux joyaux du domaine.

Les vins : le rully blanc Les Thivaux, aux accents de craie, de fleurs et au boisé sobre, est un modèle pour l’appellation, de saveurs comme de prix. Nous avons dégusté une grande série de mercureys : en blanc, Les Vignes de Maillonge séduit par son équilibre, son boisé fin et crémeux. Les Champs Martins est graissé par un boisé qui le farde un peu ; les amateurs de bourgognes plantureux se réjouiront. Plus ferme, Clos des Barraults est marqué également par un boisé blond : ceux qui sauront l’attendre dégusteront une valeur sûre. Le corton-charlemagne impose son rang. Ce grand cru voluptueux est cintré par un bois luxueux et commence à s’équilibrer. Côté rouge, Clos des Barraults se montre pour l’instant austère, rêche et mat ; il doit s’affiner en cave. Clos du Roi nous rassure en se livrant avec une intense finesse. Son fruité délicat n’enlève en rien son aptitude au vieillissement. Les Champs Martins offre la pureté d’un pinot noir à maturité dans une bouche pleine et juteuse. Le boisé souligne à peine, dans la lignée du 2016. La profondeur innée d’un grand cru et d’un pinot magique, sensuel, éclatant, saute aux yeux avec le corton-perrières, qui jouit d’un élevage au plus près du vin, sans excès. Un très grand 2017 qui suit dignement son prédécesseur.

Bettane & Dessauve

Laurent Juillot est à la tête de ce domaine familial de 31 hectares de vignes, situés à Mercurey et Corton. Conduite soignée des vignes, maîtrise parfaite des équilibres en cave, sans pompages et peu d’intervention pour laisser le fruit le plus intact possible : tout ici est sagement ordonné, livrant des cuvées de belles factures, élevées en barriques et quelques demi-muids (30 sur les 600 pièces). Le nouvel étiquetage des bouteilles, plus moderne, rentre en parfaite correspondance avec l’esprit de la maison. Une adresse recommandable.

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Famille Michel Redde

Michel Redde & Fils : quand trois générations s’unissent…

Tradition et modernité ne sont pas toujours incompatibles. C’est ce que nous prouvent au fil des millésimes les vins de Michel Redde, de son fils et de ses petits-fils.

vendanges

Tour d’horizon sur les vendanges 2013

La fin de l’été approche à grands pas, ce qui, d’ordinaire, donne le top départ pour les vendanges en France. Mais c’est sans compter sur les aléas climatiques qui ont ...

Achat direct : les nouveautés du mois d’août dans notre sélection d’été

Pour le mois d'août, trois petites nouveautés se sont glissées dans notre sélection d'été … Et on vous prévient : elles valent le détour !