Lexique du vin : le patois du cognac

Abarchage, rime, manche… Les Cognaçais ont leur langage, presque ésotérique, que l’on peut entendre au fond des chais, comme ceux de Haut-Bagnolet chez Hennessy.

Des milliers de fûts empilés à perte de vue, sur plusieurs étages, marqués à la craie pour identifier chaque eau-de-vie qui y sommeille, le tout répété sur une trentaine de chais analogues. Nous sommes chez le géant du Cognac, Hennessy, sur le site de Haut-Bagnolet, aux portes de Cognac.

Malgré la démesure, les gestes sont restés les mêmes, la tonnellerie est « maison », et au-delà des rutilantes cuves en inox, les barriques de chêne sont bichonnées comme si chacune était unique.

Ces barriques sont entreposées dans le chai puis retirées au fur et à mesure des besoins ; en moyenne, chaque fût a une durée de vie de vingt-cinq à trente ans, mais le stock est renouvelé chaque année avec l’achat de 15 000 à 20 000 barriques neuves…! On parle ainsi d’abarchage (= rentrer les barriques dans le chai) et de débarchage. Autrefois, on plaçait les fûts sur un « poulain« , c’est-à-dire deux planches de traverse pour les faire rouler jusqu’à leur emplacement.

Les fûts sont alignés par rangées de vingt barriques que l’on appelle une rime.

Six rimes de vingt barriques superposées fait cent vingt barriques, soit une manche. Chaque chai contient plus de six mille fûts de 350 litres.

A lire également sur la vinification du Cognac :

Les mystères du cognac

Consultez les ventes de spiritueux en cours sur iDealwine

Tags:

  • Voir les commentaires (1)

  • Evènements et vin

    C’est d’ailleurs une excellente idée de visite ! J’ai adoré la visite des chais d’Hennessy, en effet c’est une grosse machine mais qui conserve la tradition et le savoir faire artisanal.

    Et les très vieux cognac… quelle merveille !!

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

En ce moment dans les chais : le temps de l’élevage

Les vendanges sont encore loin, les raisins à peine sortis mais les fûts et les cuves pleins de la récolte ...

Boire à Tire-La Rigault : la suite…

Faisant suite à l’article paru dans notre Newsletter n° 246, l’un des plus érudits de nos lecteurs (les citations sur ...

A la découverte d’un cépage : dans la magie du savagnin

Sortons des sentiers battus, et partons à la découverte du savagnin, un cépage bien connu des amateurs de vin jaune du Jura, et qui appartient à la famille des traminer.