Enchères record pour les (très) vieux cognacs de La Tour d’Argent

jeroboam cognac 1805 - Christies 13-14 dec 2012La vente organisée chez Christie’s à Londres les 13 et 14 décembre 2012 proposait à la vente quelques lots de très vieux cognacs issus de la cave de la Tour d’Argent, des lots adjugés pour plus de 20 000 € la bouteille ! Le prix de la rareté…

La cave du restaurant de la Tour d’Argent est mondialement réputée. Elle recèle de véritables trésors et les ventes aux enchères de certains de lots provenant de cette cave sont là pour le prouver : ils atteignent parfois des sommes mirifiques.

La vente chez Christie’s à Londres des 13 et 14 décembre mettait aux enchères 8 lots de vieux cognacs issus de la cave de ce grand restaurant parisien. Vous avez dit vieux, les cognacs ? Disons même très vieux ! Les premiers, deux lots de cognac Grande Champagne 1805 auraient presque pu, à un an près, arroser le couronnement de Napoléon 1er. Les 6 autres lots ont quant à eux vu naître la révolution française : 6 bouteilles de cognac Clos du Griffier Grande Fine Champagne de 1788.

Ces trésors, issus d’une phase pour le moins tumultueuse de notre histoire, sont de véritables témoins de cette époque. C’est sans doute ce qui explique leur adjudication qui a atteint des sommes bien au-delà des estimations. Les deux jéroboams de cognac Grande Champagne 1805, estimés entre 10 000 £ et 15 000 £ (soit entre environ 12 000 € et 18 500 €), ont respectivement été adjugés 25 300 £ (soit 31 085 €) et 23 000 £ (soit 28 259 €). Les 6 Clos du Griffier 1788, estimés quant à eux entre 3 000 £ et 4 000 £ la bouteille (soit entre 3 600 € et 5 000 €), ont chacun été adjugés 17 825 £ (soit 21 900 €) !

De tels écarts par rapport à l’estimation n’ont rien d’étonnant puisqu’il est extrêmement difficile d’estimer ces flacons historiques et il est toujours risqué de se baser sur les dernières adjudications qui, d’ailleurs, avaient été plus importantes à Paris lors d’une autre vente en 2009 de flacons de La Tour d’Argent où des bouteilles de Clos du Griffier 1788 avaient trouvé preneur pour respectivement 30 500 €, 21 066 € et 18 588 €.

Espérons maintenant que ces 6 nouveaux flacons soient maniés avec précaution…

 

En savoir plus sur le cognac

 

A lire également dans le Blog iDealwine :

Une bouteille de cognac d’une valeur de 64 000 € vole en éclats !

Une Cave en Or à la Tour d’Argent : résultats et records

La vente de la Tour d’Argent comme si vous y étiez !

2011, année record pour les ventes de cognac dans le monde

Lexique du vin : le patois du cognac

Le Cognac : so bling bling !

 

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

goutte d'or

La belle enchère : trois bouteilles de Vouvray, cuvée Goutte d’Or 1990 du Clos Naudin, adjugées 1550€

SI vous pensiez qu’un Vouvray ne pouvait pas faire flamber les enchère c’est parce que vous ne connaissez pas le mot magique : « Goutte d’Or ». Dans une région ...

Bordeaux 2005 : dix ans après, comment évolue la cote ce millésime de légende ?

Il était annoncé comme étant déjà l’un des grands millésimes du 21ème siècle, notamment à Bordeaux. Alors que La Revue du vin de France consacre un dossier complet à la ...

Château Margaux dans les ventes aux enchères : analyse d’un succès

Château Margaux figure aujourd’hui en bonne position de challenger de Lafite Rothschild sur le marché chinois. Depuis quelques semaines, les cours s’envolent. Décryptage d’un succès.