Les vins du millésime 1998 font-ils de belles enchères ?

footix2

1998… pour tous les footeux, c’est un millésime qui fait rêver, mais peut-on en dire autant pour les amateurs de vin ? Si l’équipe de France nous prouve aujourd’hui qu’elle a su se bonifier dans le temps, peut-on dire la même chose des bouteilles de 1998 ?

Les vins de 1998 sont-ils bons ?

Côté Bordeaux, 1998 n’est pas un grand millésime dans le Médoc, notamment à cause de pluies torrentielles qui ont inondé le vignoble en septembre. Cependant, la rive droite, et particulièrement, les Pomerol et les Saint-Emilion se distinguent par leur qualité, avec des vins tout à la fois puissants et veloutés. En Bourgogne, cette année-là s’est également révélée décevante. C’est le Rhône, et plus spécifiquement les appellations de Rhône Sud qui font la réputation du 1998 : tout simplement exceptionnel ! Même si quelques déceptions ont pu être constatées dans cette région : à Châteauneuf du Pape le Château Rayas 1998 par exemple, une fois n’est pas coutume, ne s’est pas montré à la hauteur de sa réputation. A noter aussi, de belles réussites en Languedoc, à l’instar du Prieuré de Saint-Jean de Bébian.

Les enchères sur les 1998 se sont-elles envolées avec l’effet Coupe du monde ?

En clin d’œil à notre équipe nationale et en guise d’encouragement, on s’est pris à imaginer l’amateur de foot ET de vin prêt à  déguster un millésime 1998 devant une finale où jouerait la France… Erreur. Les prix des vins de 1998 n’ont pas vraiment fait d’étincelles lors de la dernière vente on-line. Sur les  Bordeaux, les 1998 ont enregistré une baisse, en moyenne de -4% par rapport à la cote iDealwine, baisse particulièrement marquée sur le château Haut Brion (-19%). En Bourgogne, quelques beaux résultats ont été enregistrés dans ce millésimes : une bouteille de Nuits-Saint-Georges Aux Boudots du Domaine Leroy, a été adjugée 276€ soit 8% au-dessus de sa cote. Mais rien ne permet d’assurer que l’effet Coupe du monde ait agi sur l’achat d’un tel lot :-).

En vallée du Rhône, les vins du sud – à priori les plus réussis du millésime – plongent alors que les vins du nord s’inscrivent en hausse. Allez comprendre.  Ainsi un magnum de Châteauneuf-du-Pape, Mont-Redon a été adjugé seulement 41€, très largement en dessous de sa cote, tandis qu’une bouteille de Cornas les Ruchets, Jean-Luc Colombo a été adjugée à 34€ soit plus de 30% au-dessus de sa cote.

Pas d’effet Coupe du monde à priori sur les 1998, donc, du moins pas pour l’instant. Le mythe du pack de bière devant un match de foot a donc la vie dure…

Consultez les ventes de vin sur iDealwine

Recherchez le prix d’un vin

A lire également sur le blog iDealwine:

Football : un maillot “Grand Cru ” pour les Girondins de Bordeaux

Taittinger, sponsor officiel de la Coupe du monde de football… sauf en France !

Portrait d’amateur : brèves de comptoir avec le tennisman Michaël Llodra
Le saviez-vous : pourquoi le vainqueur de F1 asperge-t-il le public de champagne ?

Les sportifs investissent sans modération dans le vin !

 

 

 

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Une capsule à vis … pour le Champagne

Il va falloir vous y faire parce que le plop vit peut-être ses dernières heures. Alcan Packaging vient de lancer ...

idealwine alexandre bain

Allocation de la semaine | Alexandre Bain, le trublion de Pouilly-Fumé

(Re)Découvrez Alexandre Bain et son engagement pour l’environnement. Il produit des vins qui s’éloignent des standards de l’appellation Pouilly-Fumé.

Barometre idealwine 2017

PARUTION : Baromètre iDealwine 2017, une analyse prospective des ventes aux enchères de vin

Comme chaque année, iDealwine publie son baromètre annuel, compilant tous les rapports de vente de vins aux enchères de l'année et fournissant de nombreuses analyses et outils pour bien gérer ...