Les petites appellations de la vallée du Rhône

Si je vous dis « vallée du Rhône », vous me répondez tout naturellement Châteauneuf-du-Pape, Crozes-Hermitage, Hermitage, Condrieu ou encore Côte-Rôtie. Mais connaissez vous les appellations plus confidentielles qui font aussi la richesse de cette très belle région ? Cap sur la vallée du Rhône méridionale qui regorge de surprises telles, du nord au sud, Vinsobres, Rasteau, Beaumes-de-Venise et Lirac.

Vinsobres, sans jeu de mots

Vinsobres. Loin d’être un mauvais jeu de mots, elle est l’une des appellations la plus septentrionale de la vallée du Rhône sud et entoure un village perché éponyme. La culture de la vigne a été relancée dans les années 1960 en raison de la destruction des oliviers par le gel. C’est vers le sud sud – et accessoirement face au mistral – que les vignes sont exposées et plantées dans des sols pierreux qui participent (un peu comme à Châteauneuf) à la maturation des baies de raisins rouges, uniquement. Les vins produits – de grenache qui doit présenter la moitié de l’assemblage, puis de syrah ou de mourvèdre à au moins 25% – sont riches et amples, à la très belle concentration et à la couleur soutenue.

Chez iDealwine, nous sommes heureux de vous proposer les pépites de la famille Perrin au château de Beaucastel (dont de jolis exemplaires de châteauneuf-du-pape sont actuellement aux enchères, mais nous nous éloignons du sujet) : la cuvée Cornuds, fruit d’un mariage parfait entre le grenache et la syrah. Découvrez également La Papesse du domaine Gramenon, un bel équilibre entre puissance et élégance, que l’on pourra accompagner d’une viande rouge dans sa jeunesse ou après quelques années de garde.

Rasteau, un relief accidenté

Connaissez-vous les vins secs de Rasteau ? Certains d’entre vous pourraient facilement attribuer les vins doux naturels à cette jolie appellation du Rhône sud qui vous propose désormais une véritable diversité notamment à travers ses vins rouges secs dont l’AOC est née en 2010. Les ceps de vignes culminent à 300m d’altitude, protégés par les contreforts du massif des Baronnies, face aux Dentelles de Montmirail. Les vignes sont plantées dans des sols variés et, si vous avez l’occasion de vous y balader, vous remarquerez un relief très accidenté. Le grenache y est roi, puisque le cahier des charges de l’appellation somme les vignerons à réaliser leur assemblage avec au moins 50% de ce cépage bien adapté au climat sec. Au final, ces nectars présentent une robe intense, au nez fin et à la bouche puissante et structurée. Ces vins peuvent vieillir aisément et se marient à merveille avec des gibiers à plume.

A Rasteau, nous sommes fiers de vous présenter les vins du domaine de La Soumade qui travaille sur près de 30 hectares et signe des vins puissants : Rasteau, Cuvée Prestige, Cuvée Confiance… Découvrez également les vins d‘Elodie Balme, que cette dernière produit sous appellation et également en Côtes du Rhône villages. Les vins du domaine Gourt de Mautens sont aussi une valeur sûre régulièrement victimes de leur succès !

Beaumes-de-Venise, creusé dans la roche

Le nom de cette ville provient des balmes, les grottes creusées dans les roches et Venise fait directement référence au Comtat Venaissin (dont fait également partie la ville d’Avignon) qui accueillit les Papes lors de la querelle entre le roi de France et le Saint Siège. Si c’est à nouveau pour les VDN (vins doux naturels) que cette appellation doit sa réputation, les vins rouges classés depuis 1979 en côtes-du-rhône-villages accèdent à cette reconnaissance en 2005. Et pour cause, Beaumes-de-Venise jouxte des appellations communales bien réputées, Vacqueyras et Gigondas, et bénéficie de trois terroirs bien distincts qui permettent la production de vins rouges généreux mais élégants dont les tarifs sont encore parfois très doux. C’est notamment sur des terrasses de sols sablo-argileux et sur le versant sud des Dentelles de Montmirail que les vignes bénéficient d’un climat chaud, protégé du mistral et rafraichit par l’altitude. Les vins doivent être réalisés avec au moins 50% de grenache noir.

Chez iDealwine, nous sommes heureux de vous dévoiler cette prestigieuse appellation encore trop peu connue par le biais des vins du domaine de la Ferme Saint Martin : une exploitation qui doit son nom quelque peu religieux à la chapelle éponyme dans laquelle se trouve aujourd’hui la cave d’élevage. Les vins reposent donc dans un lieu chargé d’histoire repris en main dans les années 1950 par les agriculteurs Aimé et Yvonne Jullien qui transforment alors les vergers en vignes. La cuvée Les Terres Jaunes est décidément le fer de lance du domaine, un exemple de caractère, de dynamisme et d’équilibre. Un vin de gastronomie à boire dans les 8 ans. La cuvée Costancia est parfaitement équilibrée et surprend par la générosité et la complexité de son bouquet aromatique : notes fruitées, épicées, fumées et lardées séduiront les amateurs de vins de gastronomie !

Lirac, reconnu depuis le Moyen-Âge

C’est un cru assez discret implanté dans les méandres du Rhône mais qui ne cesse de monter, Lirac bien entendu ! Et, pourtant, l’on y produit des vins depuis l’Antiquité et c’était une véritable référence dès le Moyen-Âge pour tous les seigneurs-amateurs-de-vin ! C’est en effet sur les sols de quatre communes que des raisins rouges et blancs maturent : Lirac, Roquemaure, Saint-Laurent-des-Arbres et Saint-Géniès-de-Colomas, sur des terrasses et des coteaux ensoleillés et bercés par un climat méditerranéen. Les sols sont presque aussi riches et divers que les cépages : pour les rouges j’ai nommé le grenache noir, la syrah, le mourvèdre et le cinsault, pour les rosés le grenache noir, la syrah et le cinsault et enfin pour les blancs le grenache blanc, le bourboulenc, la roussanne et la clairette, avec parfois quelques touches de picpoul, marsanne ou viognier.

Les rouges sont charnus et fins, un beau mariage avec une puissance tannique et une élégance, des notes de fruits rouges et noirs, d’épices qui tendent vers le cuir et le cacao avec le temps. Là, nous vous proposons de découvrir le lirac de la famille Sabon, une cuvée séduisante et savoureuse, d’un domaine dont l’excellence n’est plus à prouver ! Les cuvées Reine des Bois et La Dame Rousse du domaine de La Mordorée vous épateront par leur finesse ; pourquoi ne pas les marier à des mets asiatiques ? Et, enfin, ne manquez pas cette étoile montante qu’est le domaine de L’Anglore et qui produit un lirac frais et de très belle facture. Les rosés font penser à l’esprit de ceux de Tavel (dont nous vous proposons une belle référence du domaine de La Mordorée) et les blancs sont de très bonne tenue, à tel point qu’ils ont été victimes de leur succès… A suivre de près !

Tous nos vins de la vallée du Rhône en vente

Tous nos vins en vente

Dans notre blog :

En apprendre plus sur la vallée du Rhône nord

En apprendre plus sur la vallée du Rhône sud

Côte-Rôtie, Châteauneuf-du-Pape, quelles différences ?

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Une nouvelle cuvée très exclusive : Rose et Or de Château Minuty

Rose et Or : derrière ce joli nom se cache la toute nouvelle cuvée de Minuty, imaginée par les frères Matton pour révéler l'expression ultime du rosé.

Pleins feux sur le domaine Cauhapé à Jurançon

"Les détails font la perfection et la perfection n'est jamais un détail". Ce sont ces mots qui figurent au frontispice du site de Cauhapé. Une bannière qui claque comme une ...

Atelier Dom Pérignon : oenotourisme haut de gamme en Champagne

Dom Pérignon – dont le « fondateur », Dom Pierre Pérignon est généralement considéré comme l’inventeur du champagne – innove dans ses projets d’œnotourisme en créant l’Atelier Dom Pérignon. Cet ...

Partage(s)