Les champagnes Bollinger | Une signature familiale

Plongez au cœur de l’histoire d’une famille emblématique de la Champagne qui, depuis 1829, produit des vins subtiles, denses nobles. Découvrez la maison Bollinger.

Comme de nombreux domaines, Bollinger revendique un esprit familial très ancré. Et à raison. De fait, depuis sa création en 1829, la maison a su rester familiale et indépendantes malgré les crises et les disparitions soudaines de certains membres. Toutefois, l’histoire ne retient pas cela, mais plutôt un certain prestige initié par Athanase Louis Emmanuel Hennequin de Villermont, cadet d’une famille noble propriétaire d’un domaine considérable dans les environs d’Aÿ. Alors que son statut d’aristocrate ne lui permettait pas de faire acte de commerce, il s’associa avec Joseph Bollinger et de Paul Renaudin, deux grands connaisseurs de la région, afin de fonder la société Renaudin-Bollinger en 1829.

Officiellement fondée, la maison gagne en notoriété et est témoin du mariage de Joseph Bollinger et de la fille d’Athanase. Un mariage qui renforce considérablement le destin de ces deux familles. Au fil du temps, les générations se transmettent le flambeau et leur renommée traverse La Manche. Leurs champagnes reçoivent le Royal Warrant, un brevet de fournisseur officiel de la cour que l’on retrouve apposé au centre de la bouteille.

En 1941, alors que la Seconde Guerre mondiale bat son plein, Jacques Bollinger, fils de Joseph et propriétaire de la maison meurt et laisse les rênes du domaine à sa femme, Elisabeth Law de Lauriston-Boubers. Cette écossaise, audacieuse et perfectionniste, fait grandement évoluer le style de la maison en créant notamment la cuvée Bollinger R.D (= Récemment Dégorgé). Une cuvée exceptionnelle reconnue pour sa richesse et sa complexité qui atteint la perfection après huit à quatorze ans de cave. Sous son impulsion est aussi créée la première cuvée de Bollinger Vieilles Vignes Françaises. Grande stratège, cette femme de caractère a su diriger la maison d’une main de fer. L’histoire retient d’ailleurs une phrase mythique : « Le champagne, je le bois lorsque je suis joyeuse et lorsque je suis triste. Parfois, je le prends quand je suis seule. Je le considère obligatoire lorsque j’ai de la compagnie. Je joue avec quand je n’ai pas d’appétit, et j’en bois lorsque j’ai faim. Sinon je n’y touche jamais, à moins que je n’aie soif ».

N’ayant pas eu d’enfant, « Madame Jacques », comme elle était surnommée à cette époque, se met en quête d’un héritier pour les 178 hectares de vignes. C’est ainsi que Claude d’Hautefeuille reprend la maison et modernise ses méthodes de production.

Quelques années plus tard, c’est au tour de Christian Bizot de prendre le relais. Passionné de voyage, il part à la rencontre des restaurateurs, des sommeliers et des cavistes pour présenter son vin et initie une véritable révolution commerciale. Christian Bizot organisa les premiers déjeuners de presse et réussit à faire servir du Bollinger lors du mariage royal du Prince Charles et de Lady Diana. Il sera aussi l’instigateur d’un des plus grands partenariats de la marque en devenant le champagne de James Bond et en apparaissant dans chaque film de la franchise. Connu pour son franc parler, Christian Bizot établit la Charte d’Ethique et de Qualité de Bollinger que l’on peut résumer en une phrase : « il y a le Champagne et il y a Bollinger ». Un texte qui a permis de valoriser la dimension unique de Bollinger et de la démarquer de la multitude de maisons de champagne. C’est pourquoi, Bollinger a toujours favorisé la qualité à la quantité.

En 2008, pour la première fois depuis sa création, la maison Bollinger est confiée à une personne tiers de la famille : Jérôme Philippon. Accompagné de la famille, toujours impliquée dans l’administration, Jérôme Philippon continue à développer commercialement et qualitativement la marque.

Aujourd’hui, la maison compte sept cuvées produites avec attention et minutie à partir des vignes constituées à 85% de grands et premiers crus, et produit la majorité des raisins utilisés lors de l’assemblage. Bollinger a mis en place des mesures de viticulture durable en limitant les herbicides et en enherbant le sol. Certaines parcelles sont conduites en respectant les principes de l’agriculture biologique. La maison a même reçu la certification « Haute Valeur Environnementale ».

La maison cherche aussi à préserver certaines traditions. Elle travaille ainsi deux parcelles à la main afin de produire sa rare cuvée Vieilles Vignes Françaises. Bollinger est aussi la seule à toujours utiliser les services d’un tonnelier pour l’entretien de ses 3500 fûts.

Cette attention au détail donne des vins au style raffinés et à la qualité irréprochable. Le pinot noir, dominant dans l’assemblage et dont la maison raffole, apporte complexité et puissance au vin. Une partie de ces-derniers sont d’abord fermentés, une première fois dans des petits fûts (une technique peu répandue), avant de les assembler en utilisant des vins de réserve pour enrichir la palette aromatique du champagne.

Les vins sont ensuite mis en bouteille et reposent dans les galeries de craie du domaine entre 3 ans pour la Spéciale Cuvée et plus de 8 ans pour le Bollinger RD. Cette longue période d’attente confère au champagne une grande délicatesse et des bulles à la texture veloutée. Chez Bollinger, on ne produit pas des champagnes millésimés chaque année, seulement lorsque la qualité de la récolte le permet.

Ainsi, c’est une maison de champagne exceptionnelle que nous accueillons dans notre catalogue au sein duquel vous pouvez retrouver les cuvées les plus prestigieuses de Bollinger dans certains des plus grands millésimes : Bollinger RD, Grande Année en blanc et en rosé ainsi que le brut rosé. La maison Bollinger a directement choisi iDealwine pour vendre de nombreux flacons. Retrouvez donc une sélection époustouflante de champagnes millésimés en bouteille ou en magnum dans nos enchères et en achat direct.

Ce qu’en disent les guides :

RVF 3* sur 3

S’il est une marque à la personnalité bien trempée et au style très reconnaissable, c’est bien Bollinger. Cette maison d’Aÿ, toujours familiale, cultive un goût pour les vins à large dominante de pinot noir, vineux et profonds. L’histoire de Bollinger est d’une richesse incroyable : une plongée dans les millésimes anciens de la maison permet de mesurer à quel point l’excellence a toujours été au cœur de ses préoccupations. Même si l’on peut regretter une sortie parfois prématurée des cuvées RD (récemment dégorgées), qui ne sont jamais meilleures qu’après quelques années supplémentaires de cave, et peut-être quelques millésimes de Grande Année pas tout à fait au rendez-vous de ce que nous attendions, Bollinger demeure une référence pour les amateurs de grands champagnes d’expression et de table.

Les vins : fer de lance de la maison, la Special Cuvée s’impose comme un vin profond, servi par une proportion forte de vins de réserve qui lui confèrent une belle complexité. Dans l’histoire de La Grande Année, nul doute que 2008 laissera des traces ! C’est probablement le vin le plus abouti et le plus complet produit par la maison. Une cuvée intense, puissante et vibrante, portée par une énergie qui fait déjà date. Très posée, la cuvée RD 2004 se livre bien aujourd’hui, elle fait le plein de saveur, tout en conservant une finale mordante.

Bettane+Desseauve 5* sur 5

La maison est au plus haut niveau dans toutes ses cuvées, dans un registre désormais fin et profond, beaucoup plus consensuel que par le passé. Le vignoble est au cœur de la qualité d’une maison installé à Aÿ et possédant plus de 160 hectares de grands et premiers crus fournissant plus de 60% de ses besoins en raisin. Si les millésimes grande-année et la célèbre cuvée RD justifient pleinement leur statu de grands vins pour connaisseur ; chacun peut apprécier le brut special-cuvée et le merveilleux rosé, incontestablement deux des plus grands champagnes actuels.

Les champagnes Bollinger disponible en achat direct sur iDealwine

Rosé Brut Bollinger 

La cuvée Brut rosé a été créée en 2008. Elle offre des arômes de petits fruits rouges (groseille, cerise, fraise des bois) et une touche épicée. En bouche l’équilibre est réussi entre la puissance, la suavité (dosage entre 8 et 9 gr) et le fruité.

Grande Année Bollinger 2005, 2007

Fruit de l’assemblage du champagne La Grande Année 2002 et d’un vin rouge issu d’une parcelle de moins d’un hectare (La Côte Aux Enfants), La Grande Année Rosé représente la quintessence du savoir-faire du vignoble champenois. Vinifié en fûts de chêne et vieilli sous liège, il dévoile un nez gourmand et complexe (fruits rouges, fruits confits, miel, pâtisserie). Vif et ample, il s’achève longuement sur des notes vineuses exceptionnellement élégantes.

Grande Année Bollinger Rosé 2002

Fruit de l’assemblage du champagne La Grande Année 2002 et d’un vin rouge issu d’une parcelle de moins d’un hectare (La Côte Aux Enfants), La Grande Année Rosé représente la quintessence du savoir-faire du vignoble champenois. Vinifié en fûts de chêne et vieilli sous liège, il dévoile un nez gourmand et complexe (fruits rouges, fruits confits, miel, pâtisserie). Vif et ample, il s’achève longuement sur des notes vineuses exceptionnellement élégantes.

R.D. Bollinger 1999, 2002, 2004,

La cuvée RD (pour Récemment Dégorgé) est la parfaite illustration de la richesse et de la complexité des vins de champagne. Conservé entre huit et quatorze ans, le RD garde intacte la richesse de saveurs issues d’un long séjour en bouteille, le vin restant toujours au contact des levures de la deuxième fermentation. Dominé par des notes d’épices, de toasté et de fruit sec, ce très grand champagne possède une attaque sublime, compromis entre fraîcheur, vinosité et fondu.

Les champagnes Bollinger dans nos enchères:

R.D. Bollinger 1973, 1976, 1988, 1996

La cuvée RD (pour Récemment Dégorgé) est la parfaite illustration de la richesse et de la complexité des vins de champagne. Conservé entre huit et quatorze ans, le RD garde intacte la richesse de saveurs issues d’un long séjour en bouteille, le vin restant toujours au contact des levures de la deuxième fermentation. Dominé par des notes d’épices, de toasté et de fruit sec, ce très grand champagne possède une attaque sublime, compromis entre fraîcheur, vinosité et fondu.

  • Voir les commentaires (1)

  • Wset à distance niveau 2 et 3

    Merci pour cette belle découverte de la maison Bollinger…c’est un domaine historique.

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

La France retrouve sa place de premier producteur mondial de vin

Le millésime 2014 permet à l’hexagone de retrouver la plus haute marche du podium après deux années passées à la seconde place du classement juste derrière l’Italie qui descend d’un ...

Agenda : la billetterie de Bordeaux Tasting (10-11 décembre) est déjà ouverte !

Vous ne pourrez pas dire que vous ne le saviez pas … le Bordeaux Tasting 2016 se tiendra les 10 et 11 décembre à Bordeaux. Et pour être sûrs de ...

Michel Bettane et Kyriakos Kynigopoulos

Michel Bettane, Kyriakos Kynigopoulos : impressions croisées sur le millésime 2010 en Bourgogne

Grand par la qualité, petit par le volume, le millésime 2010 continue sur la lancée de l'excellent 2009, mais dans un tout autre registre. Explications et impressions de dégustation avec ...