Le saviez-vous : tokay ou pinot gris, quelle différence ?

botrytis

Depuis le 1er avril 2007, la mention tokay est redevenue l’apanage exclusif des vins liquoreux produits en Hongrie. Découvrez les histoires du « Tokay » d’Alsace et Tokaj hongrois.

Pendant des siècles, les pinot gris alsaciens ont porté le nom Tokay d’Alsace. Selon la légende, pendant le moyen âge, le cépage a été introduit dans la région par des commerçants hongrois qui l’ont découvert en Bourgogne (étant issu d’une mutation du pinot noir, dans sa région d’origine, il est appelé « pinot beurot »). A l’époque, le Tokaji hongrois était l’un des vins plus recherchés sur le marché – en témoigne la célèbre expression de Louis XIV, « le vin des rois et le roi des vins » – et le nom tokay a probablement été adopté pour donner du prestige aux vins alsaciens. Pourtant, le cépage pinot gris n’a aucune relation génétique avec le furmint, hárslevelű et orémus, c’est-à-dire les cépages traditionnellement utilisés pour le Tokaji.

L’annexion de l’Alsace par l’Empire Allemand en 1871 voit la mise en place de règlements peu favorables aux vins d’Alsace concurrencés par des vins trafiqués. Entre 1871 et 1918, la langue officielle de la région devient l’allemand et le Tokay devient le « Grauer Tokayer ». A la fin de la Première Guerre mondiale, l’Alsace redevient française et la mention de « Tokay d’Alsace » fait son apparion.

La question de l’usage abusif du nom « tokay » par les vignerons alsaciens

Depuis 1984, la commission européenne a accordé l’exclusivité de l’appellation Tokay à la Hongrie, mesure qui a trouvé son entière application en 2007 après une période transitoire permettant aux autres usagers de l’appellation de s’en défaire progressivement. : à partir du 1er janvier 1994 le terme de « tokay-d’Alsace » est interdit, remplacé d’abord par « tokay-pinot-gris » pendant un délai d’adaptation de treize ans jusqu’au 1er janvier 2007, puis par simplement « pinot-gris ».

Ce fut en réalité l’épilogue de 80 années de tractations entre les deux pays, puisqu’un premier accord bipartite datant de 1926 prévoyait l’abandon par la Hongrie de la dénomination « tokay » sur les étiquettes de vins français. Cet accord n’avait jamais été appliqué, mais l’entrée de la Hongrie dans l’Union européenne avait été l’occasion de rouvrir le débat. Et pas seulement : afin de mieux comprendre la question juridique au sein de cette querelle, il est important de noter que la notoriété des vins de tokaj avait totalement décliné au début du vingtième siècle. C’est à partir des années 1980, suite à la chute du rideau de fer et des investissements de grands groupes à capitaux étrangers (notamment français), que le vignoble de Tokaj retrouve sa place parmi les meilleurs vins liquoreux du monde. Tous ces éléments peuvent expliquer le classement du vignoble de Tokaj au patrimoine mondial de l’Unesco en 2002 et la résolution favorable du contentieux en faveur du tokaj hongrois.

Les Pinot Gris : des grands vins d’Alsace

La surface du vignoble alsacien en pinot gris est en très forte augmentation depuis les années 1960. Si en 1969, 387 hectares (4 % du total du vignoble) étaient plantés avec du pinot gris, en 2016, ce chiffre a augmenté à plus de 2 387 hectares (15.4 %). Les pinots gris Alsaciens classiques sont marqués par leur caractère variétal, avec des notes fumées, automnales, de champignons, de fruits à chair blanche et des notes citronnées. On peut les apprécier dans leur jeunesse mais ils gagnent en expression après quelques années de vieillissement.

Puisque chez iDealwine, beaucoup de nos flacons en vente datent d’avant ces changements de législation, vous aurez certainement vu la mention sur des étiquettes.

Voir les pinot gris alsaciens actuellement en vente à iDealwine

Tokaj, joyau hongrois

Profitons-en pour réviser l’histoire de cette région et son vin… Avec 5 500 hectares de vignes au nord-est de la Hongrie, le Tokaj est connu pour ses vins liquoreux issu de raisins touchés par la pourriture noble. Six cépages sont autorisés dans les vins de Tokaj : les stars sont bien entendu le furmint et l’hárslevelű, avec aussi le sárga muskotály, le kövérszölö, et le zéta.

D’après la légende, au début du 17ème siècle, Zsuzsanna Lórántffy (épouse du Prince György Rákóczi I et grand propriétaire dans la région) et son chef de vigne, László Máté Szepsi, ont décidé de renvoyer les vendanges en raison de l’invasion turque imminente. Quand ils ont enfin pu récolter les raisins, ils étaient devenus complètement flétris et, surtout, botrytisés. Ayant décidé d’utiliser ces baies – appelées les baies « aszú » – pour faire du vin, le Tokaji est né.

La région de Tokaj a aussi créé un des premiers systèmes de classifications de vignobles au monde. La classification de 1700 a organisé les vignobles en premier, deuxième et troisième cru ; encore aujourd’hui beaucoup de ses vignobles sont très prisés.

La caractéristique essentielle du Tokay réside dans le fait que les raisins ne sont pas vinifiés immédiatement. Les grains botrytisés, dits grains aszus, sont récoltés un à un par plusieurs passages successifs dans les vignes. Stockés à part, ils sont réincorporés à du vin sec récolté et élaboré plus tôt dans la saison. Ce curieux mélange provoque une nouvelle fermentation. Le nombre de hottes (dites puttonyos) de grains aszus ajoutées à chaque fût détermine le degré de concentration et de qualité du vin : trois, quatre, cinq, six puttonyos ou enfin le breuvage le plus riche et le plus concentré, l’aszu eszencia.

Voir les tokaj actuellement en vente

  • Voir les commentaires (1)

  • PREUSS Yves

    Bonjour , magnifique remise en mémoire pour l’histoire des Tokays d’Alsace et les Tokaji
    de Hongrie et que le nombre de putunyos correspondait au nombre de hottes incorporées dans un vin blanc pour relancer une autre fermentation avec au final un Vin sublime dont je suis un fervent , que dis-je , un ardent Amateur . Merci . Cordialement , Yves .

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Vins d’Alsace : zoom sur le domaine Bott-Geyl

Un peu moins connu que les grandes stars de l’Alsace, le domaine Bott-Geyl est pourtant au niveau des tout meilleurs vignerons de cette région. Il produit des vins très purs ...

Marché Vins bio

Les vins bio, un marché en plein boom

La progression du marché du vin bio en France est nette : en sept ans, le chiffre d'affaires de la filière a triplé, dépassant aujourd'hui les 1,2 milliard d’euros. Un ...

Conservation : de l’importance d’une cave humide et fraîche

Vous pourrez le constater sur cette photo : les conséquences d’une cave insuffisamment humide et/ou fraîches sont irrémédiables. Nos conseils pour bien conserver vos précieux flacons.