Le Grand Tasting by B+D, Shanghai juin 2019

1

Notre équipe de Hong Kong s’est rendue à Shanghai pour rencontrer des amateurs chinois et participer au Grand Tasting de Shanghai, organisé comme chaque année par B+D.

Sous fond de guerre commerciale entre les USA et la Chine, cette visite de marché avait pour but de sonder en profondeur nos clients chinois et prendre un petit bain de foule. Rien de mieux que d’écouter pour mieux comprendre ! On vous explique….

Du lundi 10 au jeudi 13 juin, une course haletante au cœur de la capitale économique chinoise nous a permis de prendre le pouls. Nos clients sont toujours heureux de recevoir une petite visite d’iDealwine pour livrer leurs dernières expériences et nous parler du marché. Le climat économique général semble tendu mais le marché du vin continue sa croissance et s’inscrit comme une valeur refuge. Les chinois sont désormais au 5e rang mondial et boivent 1,46 milliard de litres de vin par an en 2018 (+12%). Ils sont solidement ancrés derrière les Américains, les Français, les Italiens et les Allemands. On assiste à l’émergente d’une nouvelle génération « les milleniums » très connaisseuse. Les vins naturels sont en vogue et des bars spécialisés ouvrent. Ces jeunes consommateurs voyagent beaucoup, ils parlent anglais et souhaitent obtenir de plus en plus d’allocations en France. Héritière des grandes fortunes chinoises construites dans les années 1980, cette génération utilise largement son guanxi (« réseau ») pour accéder aux plus belles bouteilles et intègre pleinement le vin comme objet de luxe. Sur les réseaux sociaux, il est bon de s’afficher avec une belle montre, une voiture de collection et…. une belle bouteille ! Face à une consommation de masse du luxe, le chic suprême est non seulement de consommer mais d’être un vrai connaisseur.

La tendance reste favorable aux (très) grands bordeaux. Lafite, Petrus, Haut Brion, Mouton Rothschild sont des incontournables et se consomment par caisses lors de diners d’affaire ou entre amis, tout simplement. Mais la curiosité des amateurs commence à s’orienter vers les grands bourgognes (DRC, Leflaive, Armand Rousseau, Comte Lafon). La culture vin en Chine continentale est encore faible en proportion. Boire beaucoup et se montrer avec une belle étiquette restent les deux appétences les plus communes. Un fidèle client chinois, propriétaire de bar à vins à Shanghai, nous livraient son ressenti sur la consommation locale : « de plus en plus d’amateurs se tournent vers les vins naturels. La jeune génération est très connaisseuse. Mes clients ont en moyenne 25 ans et certains dégustent des dizaines de vins chaque semaine, pour le plaisir ! »

Également, il faut noter l’appétit grandissant des chinois pour les spiritueux. Le cognac, l’armagnac et le whisky deviennent des boissons prisées dans la haute société chinoise.

Vendredi 14 et samedi 15 juin, notre équipe était au Grand Tasting organisé par Bettane et Desseauve. Une superbe sélection a pu séduire de nombreux amateurs : La Poirelotte de Laurent Roumier, Hautes Côtes de Nuits 2016, la cuvée Pastoral de Frantz Chagnoleau, Pouilly Fuissé 2017, le sud-africain, Lady May du Domaine Glenelly, Stellenbosch 2011, Château Siran 2005 et 2 Grands Crus de Bott-Geyl en 2009 :  Pinot Gris Sonneglanz et Gewurztraminer Furstentum.

Mais les chinois sont avant tout joueurs, et c’est pour cela que nous avons voulu challenger les visiteurs avec deux belles références à l’aveugle :

E.Guigal Château d’Ampuis, Côte-Rôtie 2008

Château Beychevelle 4ème Grand Cru Classé 1990

L’engouement pour les vins rouges reste très marqué. Les blancs liquoreux sont aussi convoités. Dans l’ensemble, nous confirmons une forte orientation vers les étiquettes connues et les vins de Bordeaux. Notre Siran 2005 a fait des heureux ! Les résultats de ce blind tasting montrent bien que la Chine continentale a encore une marge de progression en matière de connaissance du vin. Mais la soif d’apprendre ne manque pas, le marché reste dynamique. iDealwine séduit par sa capacité à toujours proposer de nouveaux vins à des prix compétitifs. L’avenir sur ce marché est donc plein d’espoir et le « hub » hongkongais reste une plateforme essentielle pour alimenter la Chine en vins matures.

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Selfie tannique

Rhône, Loire, Jura : les coups de cœur de dégustation d’iDealwine

Lundi dernier, l’équipe iDealwine s’est rendue à trois dégustations : celles du Rhône, de la Loire et du Jura. Elle vous fait partager ses coups de cœur.

Nous avons testé : La Paulée de Meursault

Le week-end de la vente des Hospices de Beaune se prolonge traditionnellement par la Paulée de Meursault, un banquet façon grandes heures de la République. Mon foie et moi, nous ...

A table, les Sweet Bordeaux !

Petit compte-rendu d’un déjeuner tout au Sweet Bordeaux, pour donner quelques idées d’accords mets et vins, à ceux qui en manquent, ou qui croient encore que ces vins moelleux et ...