Le Clos Marie, un vent de fraîcheur dans le Languedoc

grands crus vente aux enchères biodynamie

Connaissez-vous le Clos Marie, la pépite de fraîcheur du Pic-Saint-Loup ? Pour vous faire entrer de plein pied dans notre vente Languedoc-Roussillon/Sud-Ouest, nous vous emmenons le découvrir.

Clos Marie incarne la beauté du Pic-Saint-Loup et de toutes ces jeunes appellations languedociennes qui ont su enclencher une montée en qualité indiscutable. Parmi les 900 hectares et les 25000 hectolitres produits dans le giron de l’AOC Pic-Saint-Loup, Christophe Peyrus et Françoise Julien font sans doute partie des vignerons les plus respectés. Ils ont repris cette propriété de 20 hectares en 1995, date depuis laquelle le vignoble est cultivé en biodynamie… on ne peut donc pas dire qu’ils aient suivi le troupeau !

Le vignoble est jonché sur cette charmante petite montagne des contreforts des Cévennes, qui culmine à 658 mètres. Christqophe Peyrus a mis tous efforts au service de la qualité, car le passage d’un vin de coopérative à un grand vin ne se fait jamais sans y laisser quelques gouttes de sueur.

C’est un domaine réputé mais discret, car le Clos Marie semble vouloir garder une part de mystère. On constate d’ailleurs que son processus de certification bio n’a commencé qu’en 2010, alors qu’il respectait l’environnement depuis de nombreuses années. Il élabore des vins racés, avec un véritable potentiel de garde si l’on souhaite qu’ils s’expriment totalement.

Nous sommes à 20 kilomètres de Montpellier, sur des terres peuplées de chênes, de thym, de romarin… tout se prête au côté « méditerranéen », et l’on pourrait craindre des vins un peu lourds, gras. C’est tout le contraire : le Clos Marie est connu pour faire des vins d’une grande finesse, en rouge comme en blanc. Le climat n’y est pas étranger : nous sommes au nord de l’appellation Pic-Saint-Loup, il y a donc une certaine fraîcheur, et un niveau relativement important de précipitations (toutes proportions gardées… cela s’entend par rapport au reste du Languedoc-Roussillon). Même l’été, les vignes peuvent jouir de nuits assez fraîches, une aubaine lorsque l’on vise le meilleur équilibre pour ses vins.

En rouge, le domaine suit un encépagement traditionnel : grenache, syrah, mourvèdre, carignan. En blanc, il favorise davantage la typicité : outre la roussanne, Christophe Peyrus et Françoise Julien utilisent les cépages locaux et anciens (grenache blanc, grenache gris, clairette, macabeu…).  Leur maintien témoigne d’un respect sincère du terroir. Le soufre est utilisé à minima (1,5g/L au moment de la mise en bouteille), et le vin est très peu soutiré, seulement une fois après la fermentation malolactique. Par la suite, un élevage long (deux hivers pour la cuvée Simon, trois pour Les Glorieuses) permettra de donner aux vins leur structure, tout en évitant d’avoir recours au collage et au filtrage.

Le domaine propose une gamme complète, combinant un blanc (cuvée Manon ») qui se démarque clairement du peloton languedocien par sa fraîcheur, et des rouges aux profils plus divers. L’Olivette est un vin de plaisir, facile d’accès tant par les papilles que par le porte-monnaie. Les cuvées Simon, les Métairies du Clos ou Les Glorieuses, en revanche, démontrent plus de profondeur et de complexité… et davantage de potentiel de garde.

Christophe Peyrus a plus récemment créé un domaine à son nom en Pic Saint Loup. Ses vins offriront-ils la même vitalité et la même énergie ? Voilà une affaire que nous suivrons attentivement chez iDealwine.

Si vous n’êtes pas aussi patients que nous, vous pouvez d’ores et déjà acquérir les vins du Clos Marie :). Ils sont présents dans la nouvelle vente en achat direct.

Manon (blanc) 2014 

16/20 RVF

La première cuvée de blanc du domaine symbolise à elle seule la finesse du Clos Marie. On croirait déguster un grand vin de Loire, tant le vin dégage de la fraîcheur en bouche. Cette belle acidité le destine à vos apéritifs ou à vos meilleurs poissons. Par la suite, la bouche évolue vers des notes d’agrumes, pour le plus grand plaisir des papilles.

Olivette (rouge) 2014

16/20 Bettane & Desseauve

C’est la cuvée d’entrée de gamme pour les rouges, fruitée et fine dans ses tanins, assemblée à partir de grenache, de syrah, et de cinsault. Ici, le vin provient des vignes les moins situées en coteaux, mais sur des terres relativement plus riches si l’on compare avec l’aridité générale du terroir. Un joli « vin de soif » qui pourra se conserver encore cinq à six ans.

Simon (rouge) 2011/2012/2013 

2013 : 16/20 RVF

Elaborée à partir de syrah (45%), de grenache (%), et de mourvèdre (10%), la cuvée Simon donne un vin très épicé, poivré. Malgré cela, les tanins restent délicats. Cette élégance laisse deviner un vrai potentiel de garde, mais vous pourrez vous régaler en l’accompagnant de vos meilleures viandes en sauce.

Les Métairies du Clos (blanc) 2008/2014

Ce blanc, produit en coteaux-du-languedoc, se révèle plus gourmand que la cuvée Manon, avec au nez des parfums d’abricot confit, d’amandes et des notes épicées. La bouche est bien ronde et fruitée, avec une finale longue. Il est élaboré à partir de carignan (80%), de grenache gris (10%) et de rolle (10%), aussi appelé vermentino, un cépage d’origine turque.

Les Métairies du Clos (rouge) 2005/2012/2013 

2013 : 17/20 Bettane & Desseauve

Cette cuvée provient des vieilles vignes du domaine, et la particularité par rapport aux premiers rouges réside dans l’ajout du carignan à l’assemblage. Au nez, nous retrouvons des fruits rouges et noirs bien mûrs. La bouche est gourmande, le vin est structuré et l’élevage en barriques lui donne un bon potentiel de garde (une dizaine d’années).

Les Glorieuses (rouge) 2012

17,5/20 Bettane & Desseauve

Nommée d’après une île française de l’océan indien, c’est la cuvée la plus élaborée du Clos Marie. Au nez les arômes de fruits mûrs se mélangent aux épices, et la bouche est suave et aérienne, avec une longueur bien présente. Une merveille du Languedoc, qui s’épanouira d’autant mieux en l’ouvrant deux heures avant… et en l’accompagnant d’un bon magret de canard au miel et aux épices.

Ce qu’en disent les guides :

*La Revue du Vin de France 2016:

« Depuis leur installation en 1995 dans la zone du Pic Saint-Loup, Christophe Peyrus et Françoise Julien ont enchaîné à un rythme soutenu les expériences, indispensables pour saisir toutes les nuances de leurs terroirs. Le travail effectué au vignoble a amélioré la finesse des rouges du domaine. Ambition stylistique et prises de risque à bon escient ont permis d’atteindre un niveau qualitatif qui dépasse largement les canons languedociens. Des nuances aromatiques personnelles étoffent désormais les cuvées Simon et Les Glorieuses, qui possèdent la garde et la silhouette des grands du Rhône, sans les singer. Les cuvées Simon et Métairies du Clos sont vendues en primeur.

Les vins : Manon 2013 fera un très beau blanc sudiste, complexe et épuré. Une très belle tension se niche en effet derrière une expression encore discrète, mais riche de prémices aromatiques délicates. En dénomination Pic Saint-Loup, L’Olivette 2013 est une « entrée de gamme » pleine de gourmandise et de fraîcheur ; un peu d’air dissipera la petite coquetterie animale de ce fruit très libre. Les autres 2013 doivent encore préciser leur expression, le millésime promet beaucoup mais les vins sont encore bruts. Simon, très libre aussi, impose une belle mâche tannique qui à aucun moment n’entrave le fruit. Les Métairies du Clos, d’une grande puissance, a vraiment besoin de se civiliser. C’est aussi le cas des Glorieuses, dont le formidable nez épicé et floral tient tête à une matière très vigoureuse, fougueuse, presque rétive aujourd’hui. Cette cuvée parviendra-t-elle en s’affinant au niveau du sublime 2011 ? »

*Bettane & Desseauve 2016:

« Clos Marie est sans doute le plus beau et le plus respecté domaine du Pic Saint-Loup où chaque cuvée, dès l’entrée de gamme, s’approche de l’idéal languedocien. Christophe Peyrus a acquis le sens du grand vin en côtoyant les meilleurs vignerons. Il s’occupe depuis 1995 des 20 hectares de la propriété cultivée en biodynamie. Christophe a créé un domaine à son nom en Pic Saint-Loup. A suivre… »

Consultez les vins du Clos Marie en vente actuellement :

Consultez tous les vins du Languedoc-Roussillon et du Sud-Ouest :

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

Consultez le prix d’un vin

A lire également sur le blog d’iDealwine :

Achat direct : les pépites du Languedoc-Roussillon et du Sud-Ouest

Une belle découverte en Languedoc : le domaine de la Terrasse d’Elise

Languedoc : Alain Chabanon, discret, mais talentueux

Le domaine Arlaud : LA valeur montante de la Côte de Nuits

Vosne-Romanée : découverte de Bruno Clavelier, un amoureux de ses terres

Château Haut-Bailly : l’excellence des Graves, entre tradition et modernité

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Champagnes Fleury, notre coup de cœur printanier !

Les amateurs avertis connaissent bien ce domaine de l’Aube qui produit depuis longtemps d’excellents champagnes vineux et très proches de leur terroir grâce à une pratique biodynamique depuis plus de ...

Les exportations de vins américains atteignent des sommets en 2013

Le marché américain du vin se porte bien à l’export : +16% en 2013. Ceci s’explique notamment par une croissance significative de la demande dans la zone Asie-Pacifique.

visuel_la_belle_enchere

Diaporama : les 20 enchères phares du trimestre

Bordeaux, Bourgogne, Rhône, vins étrangers ou alcools rares : retour, en photo sur les belles enchères enregistrées en vente on-line sur iDealwine au cours du 1er trimestre.