L’Accord iDéal du moment : que boire sur les vins de Saint-Joseph ?

brochettes agneauL’histoire de Saint-Joseph remonte au 16ème siècle. Les vins de cette région étaient alors particulièrement appréciés à la table des rois de France. Au XVIIème siècle, les Jésuites de Tournon lui donnèrent son nom actuel. C’est entre 1956 et 1969 que tous les vignobles de cette partie des Côtes du Rhône, qui s’étend sur une fine bande de 50 kilomètres, exposée sud et sud-est, le long de la rive droite du Rhône, ont été regroupés et consacrés sous l’appellation Saint-Joseph.

L’histoire de Saint-Joseph remonte au 16ème siècle. Les vins de cette région étaient alors particulièrement appréciés à la table des rois de France. Au XVIIème siècle, les Jésuites de Tournon lui donnèrent son nom actuel. C’est entre 1956 et 1969 que tous les vignobles de cette partie des Côtes du Rhône, qui s’étend sur une fine bande de 50 kilomètres, exposée sud et sud-est, le long de la rive droite du Rhône, ont été regroupés et consacrés sous l’appellation Saint-Joseph. Issus à 100% de Syrah, les Saint-Joseph sont fins et élégants. Délicats et friands, ils développent des arômes subtils de cassis et de framboise, se nuançant de cuir et de réglisse avec l’âge.

Avec un Saint-Joseph rouge…
Un peu moins puissants que les Côte Rôtie, les Saint-Joseph rouges conjuguent finesse et élégance. Leurs arômes subtils de fruits rouges et noirs les invitent naturellement à se marier aux viandes rouges, qu’elles soient grillées ou marinées : navarin d’agneau, bœuf bourguignon, brochettes d’agneau ou plus classiquement une pièce de bœuf juste saisie. Egalement boudin noir poêlé. Les cuvées les plus légères peuvent aussi s’accorder à des viandes blanches, comme un veau Orloff, un filet mignon de porc ou l’indémodable poulet rôti. Côté gibier, préférez-les à plume et accompagnez-les en saison de truffe noire ou de cèpes. Enfin si vous devez poursuivre sur le fromage, choisissez un Saint-Nectaire fermier, un Cantal entre-deux ou un Comté fruité.

…Et sur un Saint-Joseph blanc
Marsanne et/ou Roussanne composent les cuvées de Saint-Joseph blanc. Ces cépages apportent structure et arôme au vin, sur des notes fleuries, mais aussi de fruits blancs. Les poissons à la crème sont des associations toutes trouvées (brochet, sandre mais aussi bar de ligne grillé ou turbot). Une blanquette de veau ou un risotto aux morilles sont également un bon accord. Enfin, une cuisine légèrement relevée n’est pas incongrue, face au gras du vin et à sa persistance aromatique : curry de volaille, crevettes à la citronnelle, noix de Saint-Jacques au safran par exemple. Enfin les fromages iront largement de pair avec ces blancs : pâtes pressées cuites, chèvres et brebis en particulier.

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Quels accords avec votre volaille de Noël ?

Simplement rôtie ou subtilement farcie, qu’elle soit chapon, poularde, oie ou pintade, la volaille est la reine des repas de Noël. Mais quelle est la belle bouteille qui accompagnera votre ...

Un plat, une histoire, un vin (1) : la bouillabaisse et le rosé du Clos Cibonne (Côtes de Provence)

S’il est un plat emblématique d’une ville, c’est bien la bouillabaisse, le symbole gastronomique de Marseille. Un symbole avec lequel nous allons débuter notre saga estivale : un plat, une ...

Quel vin pour accompagner la galette des rois ?

La tradition de la galette des rois est toujours aussi vivante. Et contrairement à autrefois elle dure presque jusqu'à la fin du mois de janvier ! Mais que peut-on boire ...